Facebook… Terne et monotone

Ça fait déjà un bon moment que je navigue sur facebook, le plus connu des réseaux sociaux. La principale raison pour laquelle je le fréquente encore est surtout pour le lien avec mon blogue. Mes articles s’y trouvent reproduits, de même que sur twitter, et rejoignent un plus vaste lectorat. Au-delà de cet usage, je trouve ce réseau social terne et monotone dans son contenu.

Tout nouveau, tout beau, dit le proverbe et la curiosité nous anime toujours au départ. On y trouve plein d’amis, pour prendre le terme à la mode que je qualifie généralement de connaissances, et on vous en suggère des tonnes, tous liés par des amis communs. On lit les commentaires et on y ajoute notre grain de sel selon notre approbation ou non. Après un certain temps, on se lasse de lire des textes complètement décousus de leur contexte. Comment entretenir une relation avec des centaines d’amis ? C’est déjà impossible dans la vie de tous les jours, imaginez sur un réseau social internet. Il y en a même qui ont des milliers d’amis, vous imaginez !

Certains des textes ou des échanges sont de bon goût et intéressants. Pour le reste, cela est aussi insignifiant que le groupe d’adolescents attardés que l’on peut voir dans l’annonce de Rogers, où le téléphone sans-fil est présenté comme l’outil indispensable et vital dont on ne peut se passer. Aussi, le réseau est pollué d’interventions sur des étapes de jeux d’un amis. Qu’est-ce qu’il y a d’intéressant à savoir qu’untel ait besoin d’une pioche pour planter ses radis, ou d’un autre qui joue à tel ou tel jeu, au moment présent ? C’est comme les pourriels; trop c’est comme pas assez. C’est à croire qu’il y a des internautes qui passent tout leur temps à jouer.

En discutant avec certains facebookistes, ceux-ci m’avouent sérieusement qu’après un certain temps, ils épurent carrément leur liste d’amis devant un tel fléau d’inutilités. Je ne sais pas si c’est mon imagination mais j’ai remarqué que plusieurs personnes n’interviennent plus comme avant. Peut être ont-elles lancé la serviette, déchanté, ou simplement décidé d’y faire un tour rapide pour tenter d’y trouver quelque chose d’intéressant. Je ne sais pas, mais j’aimerais bien vous lire sur le sujet. On me dit que plusieurs y font un saut et un bref tour d’horizon, puis s’en vont.

Quoi qu’il en soit, je continuerai d’y produire mes articles de blogue, pour rejoindre une plus grande part de lecteurs avisés. Par contre il serait souhaitable que les concepteurs de facebook puissent lui enlever son côté bébelles pour le rendre plus intéressant et captivant. À moins qu’ils le dédient à une clientèle de 14 à 18 ans. Mon petit doigt me dit que Google+ nous réserve peut être des surprises à ce chapitre… On verra bien ! De la saine compétition n’a jamais fait de tort.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s