On s’approche de la maison

Au départ de Nashville hier matin, la pluie était au rendez-vous et le mercure indiquait 17°C. Pas si mal pour l’endroit où nous étions. On a mis notre adresse au Québec dans les entrailles de notre co-pilote Garmin en lui faisant la plus grande des confiances et hop ! Nous voilà en route pour la maison.

C’est la première fois qu’on traverse cette région et on se fie sur la technologie. Mais je suis tout de même rusé. J’avais vérifié au préalable avec Google Maps. Les deux guides semblent être sur la même longueur d’onde. Alors qu’on traversait les grandes agglomérations américaines et même lorsqu’on s’est rendu à Memphis et Nashville, on se disait que les GPS, de qualité, rendent de très grands services.

Avez-vous seulement imaginé s’y retrouver au cœur d’une grande ville, avec ses nombreux détours sans utiliser ces bidules devenus indispensable. C’est beaucoup plus rapide qu’une carte et aujourd’hui, ils connaissent les entraves à la circulation en proposant des alternatives, souvent miraculeuses. Une belle manière d’éviter des accidents.

Alors pour en revenir à nos moutons, tôt après le dîner, le soleil est apparu pour ne plus nous quitter de la journée. 21°C en après-midi et retour à l’heure avancée de l’Est. Tout à tour, nous avons traversé le Tennessee, le Kentucky et l’Ohio, avec leurs arbres fleuris de rose et de blanc en ce printemps bien installé… Pour le Québec, c’est sur la bonne voie.

Beaucoup de zones sont en construction mais on pouvait rouler à vitesse maximale. En traversant les grandes villes de Cincinnati et Columbus, on se serait cru à Montréal, tant la chaussée était dans un piètre état.

Après avoir parcouru plus de 800 kilomètres et que Garmin planifiait notre arrivée au Québec pour 4 heures du matin aujourd’hui, notre sagesse est devenue bonne conseillère et notre choix d’hôtel s’est arrêté sur le Holiday Inn de Médina, en Ohio, sur l’Interstate 71. Il était 18h45 ! Pour vous situer, nous sommes dans la région du Lac Érié.

Un bel hôtel tout neuf, à peine 3 ans, qui sentait le « neuf ». Vous voyez ce que je veux dire. On n’allait pas rater pareille occasion d’y faire de beaux rêves. Pour la suite des choses on comptait bien reprendre la route à 8h00 ce matin, après un bon déjeuner pour affronter Dame nature. En effet, en écoutant les dernières nouvelles météo à la belle grande télé de notre chambre… oui oui, une grande télé. Je vous l’ai dit que l’hôtel était neuf, vous vous souvenez ? Le progrès, le modernisme, la mode !

Alors les forts orages accompagnés de vents devaient arriver ici en milieu de nuit et suivre la même trajectoire que nous. Alors on redouble de prudence en se disant que tous les américains sont à la messe, le dimanche matin, et qu’on aura le champ libre. Dame nature a décidé de nous accompagner pour s’épivarder du côté du Québec. Regardez vos prévisions météo des prochains jours… de la pluie ! Voilà !

On se reparle demain pour l’épilogue de notre aventure, avec quelques notes de voyages. Allez Garmin, tu nous traces la route…

2 réflexions au sujet de « On s’approche de la maison »

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s