Une première journée riche d’aventures

La Une

Je vous écris de notre chambre d’hôtel pour vous raconter comment s’est déroulée cette première journée vers le pays des gougounes.

D’abord, nous vous remercions pour les vœux que vous nous avez exprimés depuis notre départ. À chacun de nos arrêts, le cellulaire prenait la vedette pour vous lire. On l’apprécie beaucoup. Le blogue atteint son but de plus en plus… vous parler à ma manière, sans bouclier ni réserve.

Allons-y donc !

LE DÉPART

Dès 7 heures, nous quittions notre domicile pour prendre la route. Tout allait bien jusqu’au moment d’arriver aux frontières américaines. Si la file de véhicules était tout de même raisonnable, elle n’a pas mis beaucoup de temps à s’allonger.

Une seule guérite était ouverte. Imaginez… nous arrivons sur trois lignes et voilà qu’on doit s’amalgamer pour ne faire qu’une seule file. Une fermeture éclair… pour imager.

Au bout d’une bonne quinzaine de minutes d’attente, un douanier américain est sorti de sa torpeur pour ouvrir deux autres guérites. Bonne idée, voisin ! C’était déjà mieux ! Avancer de quelques pouces à la fois, c’est tellement enivrant !

Ma douce était prête à faire face au barrage de questions… passeports, certificats de naissance, preuve de vaccination bilingue, permis de conduire, carte d’assurance maladie, vieille carte d’un club vidéo, bref, il ne manquait rien qui pouvait prouver que nous n’étions pas des bandits.

On a mis 55 minutes à franchir la ligne. On range tous les papiers jusqu’au retour en avril. Bien sûr, on espère que la mesure d’avoir un test COVID négatif dans les 72 dernières heures au retour, soit levée.

Je ne sais pas pourquoi mais un sentiment de liberté nous envahit dès l’instant où le gentil monsieur des douanes américaines nous tends nos passeports en disant : have a nice trip ! On aurait le goût de l’embrasser, tellement on apprécie ces belles paroles que tout le monde comprend, même si on ne connaît pas un traitre mot de l’anglais.

E-ZPASS

Côté température, on a quitté sous les nuages et traversé les Adirondacks sous une pluie abondante, parfois forte. Au moment de s’approcher des gros camions, la visibilité était réduite à son maximum, par leur immense traînée d’eau. Le soleil a pris la place au beau milieu du New York State Thruway.

Justement, cette autoroute à péage a bien changé. Plus de guérites aux postes de péages. Elles ont été remplacées par des capteurs électroniques qui enregistrent vos coordonnées au moment où vous passez en dessous.

Si vous avez le goût d’acquérir un E-Zpass, (un transpondeur électronique) alors là, c’est le nec plus ultra. On l’a fait, nous. Un petit bidule, collé à l’intérieur de votre pare-brise et qui transmet vos coordonnées aux capteurs, qui prend les fonds nécessaires pour payer vos passages, a même les fonds que vous avez injecté dans votre compte associé à votre carte de crédit.

Note aux complotistes, ce n’est pas une arnaque et ça marche.

Si ça vous tente de vous en procurer un, à chaque halte routière sur le Thruway, vous trouverez des informations pour vous en ce sens. Sinon, vous pouvez consulter leur site WEB (en anglais) avec le lien suivant : https://www.e-zpassny.com

POUR LA NUIT

Bon, revenons à nos moutons. Vers 15h30, on regarde pour trouver un hôtel. On aime bien la chaîne Holiday Inn alors on cherche de ce côté. J’ai déjà leur carte de fidélité, où on peut accumuler des points. J’y suis fidèle !

On en trouve un, une trentaine de kilomètres avant Allentown en Pennsylvanie. Le préposé au comptoir m’offre une chambre pour la modique somme de 247 U$. Wow ! Quelle vedette ou chef d’État l’a déjà occupé ? Je suis un habitué, vous pouvez sûrement me trouver un meilleur prix. Certainement, qu’il me répond… 237 U$. Re-Wow ! Vous avez pas mal de culot mon bon monsieur. Oubliez ça !

On a finalement trouvé le Comfort Inn, à Fogelsville (I-78W, sortie 49B), juste à côté d’Allentown en Pennsylvanie, pour 100 U$ de moins. Ne soyez pas surpris mais le prix des chambres d’hôtel a augmenté d’au moins 40 % au pays de l’Oncle Sam. La faute ? Voyons donc… la pandémie !!!

LA CASQUETTE ET LA CARAVANE

Il ne nous restait qu’à souper. Le Cracker Barrel est tout près, alors on y va. Je suis reparti sans ma casquette Under Armour que j’ai oubliée là-bas. Alors j’y retourne ce matin… tout d’un coup !

Ah oui, j’oubliais. La photo qui agrémente cet article, c’est notre caravane à sellette dans son état actuel et que nous retrouverons dans trois jours… Dégueulasse ! Dans sa plus belle parure, elle est toute blanche.

Vous voyez ce que ça donne de ne pas y être allé l’hiver dernier ? 19 mois d’abandon total. C’est en plein ce que j’anticipais. On va se retrousser les manches et frotter comme des diables. Maudite pandémie !

Demain est un autre jour, comme dit souvent ma douce. Alors à demain !


317e jour de l’année

13 novembre 2021

On célèbre aujourd’hui…

LA JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA GENTILLESSE


Une année de plus sur le chemin de la vie pour…

Céline Galego

Bon anniversaire !


Pensée et citation du jour

Ouvrir les yeux est un antidote au désespoir.

Sylvain Tesson


Ça s’est passé le 13 novembre…

(1951) Naissance officielle du vin du type Beaujolais.

(1990) La première page Web (www) fait son apparition.

(2015) Les terroristes kamikazes de l’État islamique attaquent le cœur de Paris simultanément en 7 endroits dans 3 arrondissements, faisant 129 morts et 350 blessés dont 90 laissés dans un état critique. Les kamikazes se sont fait exploser avec leurs ceintures bourrées d’explosifs.


Merci de votre assiduité – Passez une excellente journée !

2 commentaires sur “Une première journée riche d’aventures

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :