Socialiser, c’est positif

La Une

Une fois à la retraite, nos contacts sont différents. Compagnons et compagnes de travail n’ont plus les mêmes intérêts et souvent, avec le temps, on en perd plusieurs de vue.

Considérant que les retraités vivent plus vieux, il faut trouver des activités pour continuer d’être actif. Avec tout le temps disponible, socialiser demeure la chose à faire.

Christine Grou, psychologue et présidente de l’Ordre des psychologues du Québec révélait ses principaux effets positifs, dans le numéro de mars 2020 de la revue Le Bel Âge. Voici son propos.

On le sait intuitivement, socialiser est bénéfique.

Stimulation cognitive

La stimulation cognitive, c’est ce qui fait qu’on reste intellectuellement et cognitivement alerte, et que nos neurones continuent de s’activer.

Activité physique

Socialiser permet de demeurer plus actif, parce que cela implique habituellement des déplacements : on se rend les uns chez les autres, au restaurant, au musée, on va voir les feuilles ou cueillir des pommes. Et pour ce faire, on marche, on prend le métro, on monte et descend des escaliers.

Plaisir

En général, quand on prend de l’âge, ce n’est pas par obligation qu’on socialise, mais pour faire des choses agréables comme aller voir une exposition ou assister à un concert. Ainsi, on a beaucoup de plaisir et, en même temps, on sort de chez soi, ce qui est très positif.

Soutien social

Cet aspect est peut-être le plus fondamental, C’est ce qui fait que nos amis viendront nous voir chez nous ou à l’hôpital si, par exemple, on est temporairement immobilisé parce qu’on a dû se faire remplacer une hanche ou un genou.

Ils nous demanderont s’ils peuvent nous aider pour quoi que ce soit. Ils nous apporteront peut-être à manger… Ce soutien social diminue l’anxiété liée à l’absence de contrôle qu’on a sur une situation ou à l’absence de moyens pour y faire face.


4e jour de l’année

4 janvier 2022

Une année de plus sur le chemin de la vie pour…

André Lauriault

Bon anniversaire !


Pensée et citation du jour

Le baiser est la plus belle sucrerie… Et ça ne fait pas engraisser.

Carly


Ça s’est passé un 4 janvier…

(1970) La fin des Beatles. John Lennon, Paul McCartney, George Harrison et Ringo Star travaillent ensemble pour la dernière fois, procédant aux ultimes retouches sur les bandes de l’album « Let It Be ».

(1974) C’est le début d’une importante grève (22 mois) des membres de la section locale 510 de l’Union des Travailleurs unis de l’automobile et de l’aéronautique-FTQ employés par la United Aircraft/Pratt and Whitney pour obtenir l’indexation des salaires et l’application de la déduction syndicale obligatoire ; la compagnie ouvre ses portes et invite ses employés à revenir au travail.

Lorsque le nombre de ceux qui reviennent au travail dépasse 50 % de ses effectifs, la compagnie déclare que, la majorité de ses employés acceptant ses conditions, le conflit est réglé, puis embauche des nouveaux salariés pour remplacer ceux qui demeurent en grève.

(2007) La compagnie Good Year annonce la fin de sa production de pneus à son usine de Valleyfield entraînant la mise à pied de 800 employés. La compagnie maintiendra en service son centre de mélange de caoutchouc.


Merci de votre assiduité. – Passez une excellente journée !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :