Le soleil mur à mur

Soleil1Pas plus tard qu’aujourd’hui, mon ami Benoît qui sera des nôtres dans une semaine, me rappelait que notre camping au Québec, a pris ses aires de village fantôme, barricadé de toute part dans ses parures hivernales. La pluie battait son plein, une pluie froide d’automne qui incite à rentrer se réchauffer. C’est fou de constater que sur le même parallèle et 2 500 kilomètres plus au sud, il fait encore nos températures estivales. On vient justement ici pour ces raisons, ce soleil mur à mur, mais en même temps, on regarde le calendrier et on ne peut s’empêcher de penser au temps froid qui enveloppera le Québec dans les semaines qui viennent. Notre thermomètre valse parmi la trentaine de degrés et la température ressentie dépasse les 40°C. Avec le beau début d’automne que le Québec nous a servi, on peut dire qu’on est toujours en été depuis la fin juin.

Mais tout n’est pas parfait au pays des amerloques et si jadis, le coût de la vie était plus abordable ici en Floride, c’est de moins en moins vrai. Par exemple, une cafetière Keurig Élite 60 se vend 129$ alors que chez-nous on peut l’obtenir pour 99$. Le taux de change réel se situe autour de 7% avec notre huard qui ne cesse de perdre des plumes, au grand plaisir des exportateurs qu’on entend plus se plaindre. La situation économique n’est guère reluisante. Le taux de chômage est important et la reprise est lente. Il n’est pas rare de se faire interpeler dans les stationnements de centres commerciaux, pour quémander quelques dollars, avec la litanie de raisons et de photos évocatrices.

Le parc automobile réserve ses surprises. On passe des voitures de luxe aux bagnoles déglinguées, sans oublier les véhicules hors-normes qui sont ici la norme. Des camionnettes avec des roues tellement énormes, qu’elles occupent tout l’espace d’une voie, comme les bigfoot de ce monde, sans garde-boue et haut comme un gros véhicule récréatif. Quelques fois, on se demande comment ils s’y prennent pour entrer dans la cabine. Nous sommes au pays de la démesure et de l’extravagance. J’ai croisé un véhicule récréatif, complètement peint d’un vrai camouflage de guerre, arrêté au Walmart du coin. Son propriétaire, qui ressemblait plus à un prospecteur de l’ère de la ruée vers l’or, portait une immense barbe grise plus grosse que celle du Père-Noël. Il venait probablement de faire quelques emplettes, avant de regagner son paradis forestier, où il ne passera pas inaperçu.

Autre bizarrerie cet après-midi au même Walmart, alors que nous attendions pour passer à la caisse. Le couple qui nous précédait était à passer ses articles et présente sa panoplie de coupons, pour la plupart expirés et qui ont accaparé la caissière d’un bon cinq minutes, à courir après la superviseure pour régler ce petit problème. Pendant ce temps, la file grossissait. Au moment de payer, par carte de débit, voilà que Monsieur dit qu’il ne paiera que la moitié de l’addition, alors que sa conjointe paiera le solde restant, de la même manière. On aura tout vu ! C’était la première fois que je voyais ça. Je dois vous dire que Louise et moi, on a cette mauvaise habitude de toujours choisir la caisse où il se passe des choses bizarres… Et on fait ça sans le savoir !

Malgré tout, moi j’adore cette différence, j’aime les observer. Ces gens qui restent très polis et civilisés, sous leur accoutrement quelque fois méfiant. Pour eux, il n’y a jamais de problème, et ils sont accueillants. Ils savent bien qu’on apporte beaucoup de dollars et qu’ils ont ce qui nous manque le plus entre novembre et avril; la chaleur et le soleil. La luminothérapie quoi !

6 réflexions sur “Le soleil mur à mur

  1. Louis-François Paquin

    Bien d’accord 7C mais un important réchauffement pour les prochain jours à 9C. es une montée de chaleur Ouais… Nous lors de notre passage en Fév/Mars j’ai été obligé d’aider à la wrappeuse à la caisse car nous aurions passé l’avant midi chez Sweepbay. Y’a beaucoup de Beverly hillbelley dans le sud des États. On se fie sur tous pour nous amener un printemps & été chaud en 2014.

  2. Marcel pelletier

    SVP ne soyez pas trop possessif du soleil. Gardez-moi en un peu cet hiver car j’aime être pieds nus au soleil accompagné de la belle chaleur de la Floride, sans oublier votre présence qui est très appréciée pour nous. À la prochaine.
    Marcel XX

  3. Francine

    Oui nous aussi ont va garder un peu de soleil et de la chaleur de la Floride à tous ceux qui vont arriver dans les prochains mois.

  4. Tite Jo

    Des bizarreries Normand, j’en vois en masse ici. La madame est habituée et je pourrais écrire un livre, lol. J’ai super hâte de vous retrouver et vivre tout plein de p’tits bonheur ! Bisous à toi et Loulou. J’ai commencé mon décompte. Yes !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s