La masturbation comme solution

Le titre vous surprend ? C’est ce que la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC), suggérait récemment de vivre la sexualité en temps de pandémie.

Éviter les baisers, et faire l’amour avec un masque pour éviter d’attraper la COVID-19. Chez les partenaires réguliers, c’est un peu différent et elle y allait de cette déclaration : « Évidemment, les Canadiens sont leur propre partenaire sexuel le plus sécuritaire », invitant ainsi indirectement les gens à prendre leur plaisir en main. Et vive la masturbation.

Toujours est-il que Richard Martineau a écrit une parodie très drôle sur les relations sexuelles en temps de pandémie, dans sa chronique du 6 septembre dernier, dans les pages du Journal de Montréal. Voici le fruit de sa pensée.

LE SEXE AU TEMPS DE LA PANDÉMIE

Allo, Jean !

Tu viens de rencontrer une jeune femme dans un bar et tu t’apprêtes à l’inviter chez toi ?

Bravo mon playboy !

Mais avant d’aller plus loin, prends connaissance de ces nouvelles directives…

PAS DE TATAOUINAGE

Oublie les préliminaires (premier, deuxième et troisième but) et rends-toi directement au marbre.

Oui, je sais : depuis que tu es en âge de procréer, on te dit de prendre soin de ta partenaire, d’y aller mollo et de tempérer tes ardeurs.

Mais nous sommes en période de pandémie, alors, laisse faire les bisous et les câlins et rentre tout de suite dans le vif du sujet.

« Wham ! Bam ! Thank You Ma’am » Plus vite que ça se passe, mieux c’est.

Vois ça comme un avantage : plus besoin de penser à des choses tristes ou au premier débat de la course à la chefferie du PQ pour durer plus longtemps.

Tu te laisses aller et bingo !

Après, vous vous habillez chacun de votre côté et bye bye ! Si vous vous rendez chez toi en taxi ou en Uber, tu peux dire au chauffeur d’attendre ta douce en bas de l’escalier. Même pas besoin d’éteindre son moteur.

ATTENTION AUX TOURS DE REINS !

Autre consigne importante : porte un masque. Si tu as rencontré ta partenaire dans un bar de karaoké de Québec, ne prends pas de risque et opte pour la visière. De plus, oublie le face à face, c’est dangereux !

Choisis des positions qui éloignent le plus possible vos visages l’un de l’autre.

Je pense par exemple à la levrette, aux petites cuillères, à la grenouille et, surtout, à la brouette thaïlandaise – une position exigeante que nous ne recommandons pas aux hommes de 50 ans et plus.

De plus, Jean, n’oublie pas d’inclure une bonne bouteille de Purell dans ton baise-en-ville. Mais prends soin de bien l’identifier ! En effet, la semaine dernière, un habitant de San Francisco a dû être amené à l’hôpital d’urgence après avoir pris son désinfectant pour du lubrifiant…

Sur son site Internet, le Centre de contrôle des maladies de la Colombie-Britannique suggère de mettre une barrière physique entre toi et ta partenaire, comme un mur muni d’un orifice dans lequel tu pourras insérer ton organe. Cette proposition peut être intéressante – pourvu que tu sois équipé pour veiller tard.

Si tes propositions sont plus modestes (et ce n’est pas grave, il n’y a pas de quoi avoir honte – petit train va loin, dans les petits pots les meilleurs onguents, plus petite est la bête plus elle a de venin, etc.), nous te suggérons d’oublier la plaque de gyproc et d’opter plutôt pour un drap.

QUESTION D’USAGE

Dernière consigne : avant de passer aux choses sérieuses, prends la température de ta partenaire et demande-lui de signer un formulaire en trois exemplaires (une pour toi, une pour elle, une pour Horacio Arruda) comprenant les questions d’usage : « Avez-vous récemment été en contact avec une personne présentant des symptômes de la COVID-19 ? », « Avez-vous visité une ferme dans les 48 dernières heures ? », etc.

Bon… tu as respecté toutes les consignes ?

Eh bien, qu’est-ce que tu attends ? Amuse-toi, maudit chanceux !

Les aînés et l’amour

Qu’on le veuille ou non, les capacités sexuelles s’amenuisent avec l’âge. Même si le plaisir et l’envie de faire l’amour est toujours présent, il faut savoir se ménager.

La fringance des premières années laissant place aux espoirs de profiter des moments opportuns, il ne faut pas rater les occasions… tout d’un coup que ce serait la dernière.

Mais tout n’est pas perdu et à cet égard, voici 10 conseils aux aînés pour bien faire l’amour et surtout, être prêt.

1- Portez vos lunettes pour vous assurer que votre partenaire est bien dans le lit.

2- Réglez la minuterie à 3 minutes, pour ne pas vous assoupir au milieu de l’action.

3- Mettez de l’ambiance avec l’éclairage… (éteindre tout).

4- Assurez-vous que le 911 est programmé sur votre téléphone avant de commencer.

5- Écrivez le nom de votre partenaire dans votre main au cas où vous ne vous en souviendriez plus.

6- Utilisez un supplément de Polygrip pour que vos dents ne se retrouvent pas sous le lit.

7- Ayez du Tylenol prêt, au cas où vous réussirez à terminer effectivement la chose.

8- Faites tout le bruit que vous voulez… les voisins sont sourds eux aussi.

9- Si cela fonctionne, appelez tout le monde pour leur annoncer la bonne nouvelle !

10- Ne pensez même pas à essayer une deuxième fois.

N.B. : Ce message est en gros caractères afin que vous puissiez bien le lire.

Et si on parlait sexe…

Le sexe, appareil génital comme tel, n’a pas de grosse différence anatomique à travers tout ce qui vit. Un pénis demeure un pénis, tout comme un vagin demeure un vagin.

Cependant, l’usage qu’on en fait ou son utilité varie énormément entre les peuples et tout ce qui vit et respire sur cette terre. Voici quelques découvertes…

JURISPRUDENCES ÉTONNANTES

Au Liban, les hommes peuvent, par la loi, avoir des rapports sexuels avec des animaux, du moment que ce sont des animaux femelles. Avoir des rapports sexuels avec des animaux mâles est un délit puni de mort.

Au Bahreïn, la loi autorise un médecin de sexe masculin à faire un examen gynécologique à une femme. Mais il ne peut regarder directement les organes génitaux de sa patiente. Il peut seulement les voir dans un miroir.

Il est interdit aux musulmans de regarder les parties génitales d’un cadavre, ce qui vaut également pour les croque-morts. Les organes sexuels des défunts doivent toujours être recouverts d’une brique ou d’un morceau de bois.

En Indonésie la masturbation est punie par la décapitation.

À Guam, une loi de cette île stipule qu’une vierge ne peut pas se marier. Il y a donc des hommes dont le travail à plein temps consiste à courir la campagne pour déflorer les jeunes vierges, qui paient le privilège de connaître un homme pour la première fois.

À Cali, en Colombie, une femme ne peut avoir des rapports sexuels qu’avec son mari. La première fois, cependant, la mère de la femme doit être présente dans la pièce.

MAINTENANT, QUELQUES INFOS POUR LE PLAISIR

L’orgasme d’un porc dure 30 minutes.

En se tapant la tête contre le mur on consomme 150 calories à l’heure.

Les êtres humains, les bonobos et les dauphins sont les seules espèces qui pratiquent le sexe pour en tirer du plaisir.

Le muscle le plus fort de l’organisme est la langue !

Certains lions s’accouplent plus de 50 fois par jour.

Chez le papillon le sens du goût se trouve dans les pattes.

L’œil de l’autruche est plus grand que son cerveau.

Les étoiles de mer n’ont pas de cerveau.