Hypocrisie et politesse

Canadiens noirLa saison du Canadien est terminée et la défaite, même prévisible, est très dure à avaler. Elle fait mal ! Si l’équipe a démontré une nette amélioration par rapport à la saison précédente, force est d’admettre qu’elle est loin d’être bâtie pour les séries éliminatoires. Dans cette ligue nationale, où la deuxième saison est celle qui compte, l’objectif doit être de participer aux séries de fin de saison et mieux, de terminer entre les sixième et huitième places pour arriver en pleine forme et pas trop amoché. Terminer en tête de sa section est de plus en plus présage à une élimination rapide en première ronde. À cet égard, les présentes séries sont sans équivoque. C’est ce que les Senators ont fait.

Il faudra revoir le cas du décevant Carey Price qui, une fois de plus, ne performe pas quand ça compte. Après 6 ans, on attend encore qu’il élève son jeu d’un cran pour espérer se rendre loin. Pourquoi pas un échange avec Roberto Luongo ? Price pourrait retrouver son patelin en Colombie-Britannique et, entre vous et moi, Luongo ne pourrait pas faire pire en attendant l’émergence d’un nouveau prodige masqué dans quelques années. Les présentes séries nous démontrent qu’il faut des guerriers imposants et costauds pour espérer les grands honneurs. La finesse, la dentelle et les beaux petits joueurs, c’est pour les rencontres internationales. Dans le derby de démolition qu’est la LNH, les mises en échec vicieuses à la Gryba et autres barbares, sont devenus la norme. Les joueurs des Senators ont d’ailleurs affirmé que leur plan de match était de frapper durement et sans relâche nos joueurs, quitte à blesser, avec le résultat qu’on connaît.

Et là où l’hypocrisie atteint son paroxysme, c’est au moment la poignée de main au centre de la glace. Alors qu’on se déteste sans retenue, qu’on s’invective au moindre arrêt de jeu, et qu’on fait preuve d’aucun respect, les vaincus subissent l’humiliation de devoir tendre la main aux vainqueurs venus les éliminer. Il ne manque que le poignard. J’ai toujours trouvé cette mascarade totalement inutile, tout comme les hymnes nationaux d’ailleurs, qui devraient être réservés aux rencontres internationales dénuées de rudesse et de coups vicieux. Pour en rajouter dans les commentaires d’après-match, les joueurs des Senators y vont de connes politesses du genre; les Canadiens sont durs à battre, ils ont bien joué etc., etc,. De la pure bullshit ! On a été déclassé, point à la ligne et on ne faisait pas le poids !

Oui, une nouvelle rivalité est née et qui dit rivalité, dit haine. Après Boston et Toronto, Ottawa fait maintenant parti des ennemis jurés. Merci quand même à nos Canadiens pour cette belle saison, mais ce n’est malheureusement pas cela qu’on retiendra. C’est la COUPE l’objectif, et ça fait vingt ans qu’on l’attend.

Une réflexion sur “Hypocrisie et politesse

  1. Je crois que le Canadiens a encore besoin d’un petit peu de temps. Cette formation est jeune et remplie de bon joueurs. Je crois aussi que les médias peuvent être une distraction et que les joueurs devront apprendre à dealer avec ceux-ci. En outre, Carey Price est un excellent gardien de but et je suis confiant qu’il trouvera le succès en série dans les saisons à venir. La solution n’est pas de l’échanger car cela pourrait être très dévastateur!

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s