Samedi, de rigoler

La Une

Un homme rentre de voyage d’affaire, un jour plus tôt. Il est tard et il prend un taxi. Arrivé à son domicile, il demande au chauffeur s’il veut être témoin parce qu’il pense que sa femme le trompe et qu’elle est en ce moment avec son amant.

Ce dernier accepte, contre 150 euros. Ils entrent sans bruit, ouvrent doucement la porte de la chambre, le mari allume la lumière et enlève la couverture du lit. Il découvre sa femme avec l’amant. Hors de lui, il sort le pistolet et le braque contre la tête de l’amant.

Sa femme hurle :

– Ne tire pas, ne tire pas ! Je t’ai menti ! Je n’ai pas hérité d’argent de ma tante… C’est lui qui nous a acheté la Ferrari que je t’ai offerte, notre yacht aussi, la maison au bord du lac et tous les billets des grands matchs auxquels tu assistes ! Il paye même nos impôts !

Le mari, désemparé, baisse le pistolet et se tourne vers le chauffeur de taxi :

– Tu ferais quoi à ma place ?

– Moi ? Je remettrais la couverture pour qu’il ne prenne pas froid.


Un ado cycliste arrive devant le parlement et gare son vélo. Aussitôt un policier de service arrive et lui dit :

– Vous ne pouvez pas laisser votre vélo ici, vous êtes devant le bureau du gouvernement. Ici passent, le premier ministre, les ministres, les députés, les sénateurs et de nombreuses personnalités.

Le jeune le regarde de la tête aux pieds et répond :

– Ne t’inquiète pas je vais mettre un cadenas !


Un itinérant se promène sur les Plaines d’Abraham et voit une limousine s’arrêter. Il regarde à l’intérieur et reconnaît un ami d’enfance, devenu un homme important et immensément riche !

Ce dernier le reconnaît également, sort de la limousine et demande à son chauffeur de l’attendre. Il prend son ami par le bras et lui propose de faire quelques pas ensemble. L’homme lui dit :

– Je vois que tu as bien réussi dans la vie.

– Oui ça va pas mal, et toi ?

– Moi je dois dire que ça ne va pas très fort en ce moment.

Pendant qu’ils marchent, le richissime est intrigué par un « clic-clac » qui se fait entendre à chaque pas que fait l’autre.

– C’est quoi ce « clic-clac » ? lui demande-t-il.

– C’est la semelle d’une de mes chaussures qui s’est décollée et aujourd’hui je n’ai pas les moyens de m’en payer une autre paire.

– Attends je vais te dépanner lui dit le millionnaire.

Celui-ci sort de sa poche une grosse liasse de billets de 100 $ entourée d’un élastique. Il retire l’élastique, le donne à son ami et lui dit :

– Tiens ! Mets l’élastique autour de ta chaussure, comme ça, ça ne fera plus « clic clac ».


Un québécois prenait un verre à un bar d’un hôtel de Paris lorsque son cellulaire y sonna. Aussitôt l’appel terminé, il commande une tournée générale et annonce fièrement que son épouse vient d’accoucher d’un beau garçon de 25 livres.

Les clients sont quand même incrédules qu’un bébé naissant puisse être aussi lourd mais l’homme se vante aussitôt :

– Mes amis, c’est le poids à peu près normal pour un bébé de par chez-nous et mon gars est un vrai Québécois !

Deux semaines plus tard, le gars retourne au même bar et aussitôt le barman français lui demande :

– Eh ! Vous êtes le père du bébé de 25 livres n’est-ce pas ? Combien pèse-t-il après deux semaines ? Tous mes clients font des paris sur le poids de votre bébé depuis votre dernière visite… combien pèse-t-il maintenant ?

Le père lui annonce d’un ton solennel :

– 17 livres mon ami !

– Mais que lui est-il arrivé ? Il pesait 25 livres à la naissance !

Le père se recule, prend une longue gorgée de son scotch préféré, s’essuie les lèvres sur la manche de sa chemise, s’approche de l’oreille du barman et lui murmure :

– On l’a fait circoncire.


Une femme va à la prison pour rendre visite à son mari qui vient d’être condamné à 40 ans. Dès qu’elle entre dans la salle des visites, elle l’étreint et s’exclame avec des larmes dans les yeux :

– Oh ! Alain, 40 ans, Alain.

Et le mari répond :

– Eh bien, mon amour, que vas-tu faire ?

– Oh, Alain…! J’ai parlé au juge qui s’occupe de ton dossier…

– Et qu’a-t-il dit, mon amour ?

– Il m’a dit que pour chaque fois que je ferais l’amour avec lui, il réduira d’un an ta peine en prison…

– Quoi ? Mais quel misérable ce salaud, cet abuseur… Et qu’as-tu répondu à ce fils de pute ?

– Bah, Alain ! C’est pas important. Nous en reparlerons à la maison, ramasse tes affaires, on s’en va !!!


310e jour de l’année

6 novembre 2021

À la douce mémoire de…

BERNARD LANDRY 1937-2018, député et ministre de 1976 à 1985, puis de nouveau à partir de 1994, Bernard Landry devient en 2001 chef du Parti québécois et le 28e premier ministre du Québec, jusqu’en 2003.


Une année de plus sur le chemin de la vie pour…

Luc Raymond

Bon anniversaire !


La langue française gravement menacée au Québec

« I’ve been able to live in Montreal without speaking French… »

Michael Rousseau, Air Canada President & Chief Executive Officer


Pensée et citation du jour

Tout ce qui peut être fait un autre jour, le peut être aujourd’hui.

Montaigne


Ça s’est passé un 6 novembre…

(1837) Début de la révolte des Patriotes.

(1990) La commission Bélanger-Campeau sur l’avenir constitutionnel du Québec entreprend ses travaux dans la Capitale nationale.

(2007) Le dollar canadien termine la journée à 108,52 cents US, un sommet historique.


Merci de votre assiduité – Passez une excellente journée !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :