Nouvelle technique…

Il existe beaucoup de technique pour plier les tissus. Que ce soit de la literie, des vêtements et autres. Cependant on a développé une nouvelle manière de plier un linge à vaisselle. Une technique qui fait sourire à tout coup.

Sans autre préambule, je vous invite à cliquer ce lien, qui vous permettra de découvrir une façon agréable de plier quotidiennement ce tissu qui mettra de la joie dans votre quotidien.

Allez vite la découvrir… Âmes sensibles, s’abstenir.

Est pris qui croyait prendre…

Une dame est en train de se faire coiffer. Pour passer le temps pendant la coupe, la coiffeuse entame la conversation :

– Vous avez prévu quelque chose pour les vacances?

– Oui, on part à Rome avec mon mari.

– Quelle idée! C’est sale, ça pue, c’est moche! Et vous y allez comment?

– En avion avec ALITALIA!

– Quelle idée! Ils sont toujours en retard, le service est minable, il y a une hôtesse pour 100 passagers… Et vous descendez où?

– À l’hôtel Astoria!

– Quelle idée! Le service n’est plus ce qu’il était, c’est hors de prix, ça sent le moisi, le personnel est nul. Et vous avez prévu quoi?

– On va visiter la ville Éternelle, puis surtout le Vatican.

– Quelle idée! Vous verrez le palais, certes, mais c’est un miracle si vous apercevez le Pape à son balcon, vous verrez une tache blanche dans le meilleur des cas…

Le mois suivant, la dame retourne faire rafraîchir sa coupe. La coiffeuse qui la reconnaît entame la conversation :

– C’est bien vous qui êtes allée à Rome?

– Oui!

– Alors, c’était comment? Pas trop déçue?

– Franchement non! Bien au contraire!

– Ah bon?

– Déjà, l’avion : service parfait, personnel aux petits soins: on n’a pas senti qu’on décollait, ni même qu’on atterrissait, on y était déjà.

– Ça alors… Et l’hôtel?

– Fabuleux : il venait d’être refait à neuf, le personnel était charmant, et pour fêter la rénovation ils nous ont offert 2 jours de plus!

– Eh bien, vous avez eu de la chance! Et le Vatican?

– On a eu droit via l’hôtel à une visite de l’intérieur du Palais.

– Ben, vous êtes chanceux, vous! Et le Pape au balcon, vous l’avez aperçu?

– Mieux encore! À la fin de la visite, son secrétaire personnel nous a interpellés, mon mari et moi, nous a dit que Sa Sainteté avait décidé de proposer un entretien privé à un couple chaque jour. C’est sur nous que c’est tombé!

– Incroyable, et comment ça s’est passé?

– On a eu un entretien privé de 30 minutes en tête à tête. Je me suis agenouillée pour lui baiser la main selon le protocole…

– Ça alors! Et ensuite?

– Il m’a gentiment passé la main sur la tête.

– Et que vous a-t-il dit?

– Il a justement dit : Mais qui vous a fait cette coupe de cheveux de merde???

Ah ces aînés… osés et drôles!

La scène se passe dans la maison de retraite « Les cheveux blancs ». Fernand, 91 ans, voit avec bonheur arriver une nouvelle, Félicité, jeunesse de 85 ans. Rapidement, comme deux aimants, leur attirance mutuelle les fait s’asseoir côte à côte au réfectoire devant la TV, pendant les jeux, et Fernand tient Félicité par les épaules pendant les farandoles. Arrive ce qui devait arriver : les deux amoureux, un beau soir, partagent le même lit, chambre 320. Le lendemain matin, au réveil, Fernand, dit à sa compagne :

– Félicité, ma chère, je vous dois des excuses. Si j’avais su que vous étiez encore vierge, j’y serais allé plus doucement.

– Mais non, mon bon Fernand, lui répond Félicité. C’est à moi de vous présenter mes excuses : si j’avais su que vous bandiez encore, j’aurais retiré mes collants.

——————————————————

Ils ont tous les deux 94 ans. Le mari meurt soudainement d’une crise cardiaque. Leur fille accourt vers sa mère pour la consoler, et celle-ci lui confie :

– Ton père est mort en faisant l’amour, le pauvre!

– Mais qu’avez-vous pensé à votre âge de continuer à faire de telles folies?

– Tu sais ma fille, c’était devenu une habitude, et nous y allions bien lentement. Tous les dimanche matin, on suivait le rythme des cloches de la messe de sept heures. À « ding », c`était l’entrée, et à « dang », c’était la sortie. On ne se fatiguait pas trop, tu sais, et c’était notre petit bonheur. Si ça n’avait pas été de ce camion de crème glacée avec son « guelin guelang, guelin guelang » de fou, ton père serait sûrement encore en vie…

——————————————————

La Marine américaine avait un excédent d’hommes et a offert un Programme de bon de retraite. La Marine a promis à tous les volontaires désirant prendre leur retraite un bon de 1 000$ pour chaque pouce mesuré en ligne droite entre deux points différents du corps. Chaque militaire avait le choix de quelles deux parties du corps il pouvait utiliser pour déterminer le montant du boni.

Le premier candidat demanda que la distance entre le dessus De sa tête au bout de ses orteils soit utilisée. Ce dernier mesurait six pieds et a obtenu un bon de 72 000$.

Le deuxième candidat, un peu plus rusé, demanda d’être mesuré du bout de ses bras élevés au-dessus de sa tête jusqu’au bout de ses orteils. Il obtint un montant de 96 000$

Le troisième candidat, un vieux Sergent-major qui en avait vu plus d’une, demanda à être mesuré du bout de son pénis jusqu’à ses testicules! On lui demanda de reconsidérer la situation, soulignant les gros montants avantageux que les deux premiers candidats avaient reçus. Mais le vieux soldat insista et on respecta son choix à la condition que la mensuration soit prise par un médecin militaire.

Le médecin militaire arriva et demanda au Sergent-major de laisser tomber son pantalon, ce qu’il fit. Le médecin plaça le ruban à mesurer sur le bout du pénis du Sergent-major et procéda vers l’arrière.

– Mon Dieu! dit le médecin, mais où sont vos testicules?

Le vieux Sergent-major répondit calmement :

– Au Vietnam!

——————————————————–

Une dame âgée était appuyée sur la rampe d’un bateau de croisière tenant fermement son chapeau pour qu’il ne s’envole pas dans le vent. Un jeune homme l’approcha et lui dit :

– Pardonnez-moi Madame, je ne veux pas me mêler de ce qui ne me regarde pas mais saviez-vous que votre robe se soulève avec ce grand vent?

– Oui, je sais; répondit la dame, mais j’ai besoin de mes deux mains pour tenir mon chapeau.

– Mais Madame, saviez-vous que vous ne portez pas de culotte et vos parties intimes sont exposées à la vue de tous!

La femme regarda son interlocuteur de haut en bas et répondit :

– Cher jeune homme, ce que vous voyez plus bas, date de 75 ans… et ce chapeau est neuf d’hier!

——————————————————–

Un vieil homme meurt et arrive au ciel. Lorsqu’il arrive aux portes du ciel, devant St-Pierre, il voit un grand mur rempli d’horloges. Il demande à St-Pierre :

– Pourquoi y va-t-il tant d’horloges sur le mur?

St-Pierre lui répond :

– Ce sont des horloges du mensonge. Chaque être humain en a une. Plus vous mentez, plus les aiguilles de l’horloge avancent.

Le vieil homme s’exclame :

– Oh! À qui appartient cette horloge? Les aiguilles n’ont pas bougé.

St-Pierre lui répond :

– C’est celle de Mère Theresa. Les aiguilles n’ont jamais bougé car elle n’a jamais menti de sa vie.

Le vieil homme s’exclame :

– Incroyable! Et à qui appartient cette autre horloge?

St-Pierre répond :

– Celle-ci appartient à Dominique Strauss-Khan. L’aiguille des heures n’arrête pas de bouger ce qui veut dire qu’il a beaucoup menti durant sa vie.

Le vieil homme demande encore :

– Où se trouve l’horloge de Donald Trump alors?

St-Pierre lui répond :

– L’horloge de Donald Trump est dans le bureau de Jésus. Il s’en sert comme ventilateur!

Réflexions de Michel Galabru

Michel Galabru

Michel Galabru, né le 27 octobre 1922 à Safi (Maroc) et mort le 4 janvier 2016 à Paris, est un acteur français. Révélé auprès du grand public par la saga du Gendarme aux côtés de Louis de Funès, il apparaît dans de nombreuses comédies populaires comme La Cage aux folles ou Les Sous-doués.

En 1977, il obtient le César du meilleur acteur pour son rôle dans le film Le Juge et l’Assassin.

Voici, pour votre bon plaisir, quelques-unes de ses réflexions humoristiques.

Il ne buvait pas, il ne fumait pas, il ne mangeait pas et il est mort très jeune, ça lui apprendra.

C’est toujours celui qui ronfle qui s’endort le premier.

J’ai un truc pour se souvenir à vie de la date d’anniversaire de sa femme: il suffit de l’oublier une fois!

Si une femme dit que la route qui mène au cœur d’un homme passe par l’estomac, elle a visé trop haut.

J’ai enfin trouvé une femme qui ne me demande pas de la fermer: elle est dentiste.

Une nymphomane, c’est une femme qui est à peu près aussi obsédée par le sexe que l’est l’homme ordinaire.

Il était si bête que sa mère s’en est aperçue.

Il n’y a pas homme plus courageux au monde que celui qui réussit à s’arrêter après la première cacahuète!

C’est curieux, cette habitude qu’ont les hommes de rentrer le ventre quand ils se pèsent. À moins que ce soit pour voir la balance…

Je ne suis pas trop gros. Je suis juste un peu trop petit par rapport à mon poids.

Les hommes naissent libres et égaux. Puis certains se marient.

Mon grand-père et ma grand-mère étaient tous les deux sourds. Mais ils s’entendaient très bien.

La Ford Focus

« Sans méchanceté, bien sûr! »

Pierre achète sa nouvelle voiture, la Ford Focus de ses rêves. Au moment de prendre possession de la bagnole, le vendeur lui indique qu’elle est équipée d’un autoradio à commande vocale nouvelle génération, et lui fait une démonstration.

– Choisissez un chanteur? demande-t-il à Pierre.

– Lapointe! Répond Pierre…

L’autoradio lui demande :

– Jean ou Éric?

Pierre interloqué, répond :

– Éric!

Et l’autoradio diffuse Mon ange.

Pierre demande au vendeur s’il peut faire un nouveau test.

– D’accord. Vous allez voir, la radio répond à tous les coups!

Pierre lance :

– Iglesias!

Immédiatement, l’auto demande :

– Julio ou Enrique?

Pierre en reste ébahi et dit :

– Julio!

Et la radio passe Je n’ai pas changé.

Enchanté, Pierre prend la voiture, sort du garage et se fait couper la route par un abruti qui manque de l’accrocher. Pierre crie au chauffard :

– Enculé, connard, trou du cul!!!

Et la radio lui demande :

– Couillard, Barrette, ou Trudeau???

– Tabarnac, dit Pierre. Il y a même la mise à jour.

Du tac au tac

Voici quelques répliques savoureuses qui ont marqué l’histoire européenne…

Cette phrase de Robert Surcouf, célèbre corsaire Malouin, répondant à un amiral britannique qui prétendait ceci :

– Vous les Français vous vous battez pour l’argent, nous Anglais, nous nous battons pour l’honneur!

Et Robert Surcouf de répondre :

– Monsieur, chacun se bat pour ce qu’il n’a pas!

—————————————————————-

Lors d’un échange entre les deux rivaux politiques du 18ème siècle, John Montagu, Comte de Sandwich, et le réformiste John Wilkes. Montagu dit à Wilkes :

– Monsieur, je ne sais pas si vous mourrez sur l’échafaud ou de la syphilis.

Réplique de Wilkes :

Cela dépend, monsieur si j’embrasse vos principes ou votre maitresse.

—————————————————————

Lady Astor apostropha un jour Winston Churchill :

– Monsieur Churchill, vous êtes ivre!

Réplique de Churchill :

Et vous, Madame, vous êtes laide… Mais moi, demain, je serai sobre!

—————————————————————

Cindy Crawford à Amanda Lear lors d’un cocktail :

– Merci de m’avoir envoyé votre livre, je l’ai adoré. Mais dites-moi, qui vous l’a écrit?

Réplique d’Amanda :

Je suis ravie que vous ayez apprécié mon livre. Mais dites-moi, qui vous l’a lu?

————————————————————–

Le Prince de Conti était fort laid. Aussi sa femme le trompait sans vergogne. Un jour, en partant, il lui dit :

– Madame, je vous recommande de ne pas me tromper pendant mon absence.

Réplique de sa femme :

– Monsieur, vous pouvez partir tranquille : je n’ai envie de vous tromper que lorsque je vous vois.

————————————————————–

Churchill fit un jour la remarque suivante à Bernard Shaw (alors très maigre contrairement à ce premier de forte corpulence) :

– À vous voir, tout le monde pourrait penser que la famine règne en Angleterre.

Réplique de Shaw :

– À vous voir, tout le monde pourrait penser que c’est vous qui en êtes la cause.

————————————————————–

Lors d’une visite du palais de Blenheim (maison ancestrale de la famille Churchill), Lady Astor, l’icône féministe, se retrouva à discuter des droits des femmes avec Winston Churchill, qui n’était pas réputé pour son affection pour le sujet. Au sommet de leur désaccord, Lady Astor s’écria :

– Winston, Si j’étais votre épouse, je mettrais du poison dans votre verre!

Réplique du tac au tac de Churchill :

– Eh bien moi, Nancy, si j’étais votre mari, je le boirais!

————————————————————–

Sacha Guitry et Yvonne Printemps, son épouse du moment, se promènent dans un cimetière :

– Lorsque vous serez là, on pourra écrire sur la pierre : Enfin froide, déclare galamment le spirituel Sacha.

– Et quand vous y serez, sur la vôtre on pourra écrire : Enfin raide.

————————————————————–

Au Conservatoire national d’art dramatique, Louis Jouvet, professeur, à François Périer, jeune élève :

– Si Molière voit comment tu interprètes ton Don Juan, il doit se retourner dans sa tombe.

Et Périer de répliquer du même ton :

– Comme vous l’avez joué avant moi, ça le remettra en place.

————————————————————-

Anna Tyskiewicz, future comtesse Potocka, cachait avec soin un strabisme divergent. Mais Talleyrand, le plus célèbre pied-bot de l’Histoire, connaissait cette infirmité. Un jour, elle s’avisa de lui demander :

– Comment allez-vous, Prince?

– Comme vous voyez, madame, répondit Talleyrand.

————————————————————

– Le maréchal va beaucoup vous manquer. dit-on à l’épouse du Maréchal de Boufflers après qu’il fut décédé.

– Peut-être. Mais au moins, je saurai où il passe ses nuits, réplique-t-elle.

————————————————————

– Monsieur de Rivarol, combien d’années me donnez-vous? demandait une vieille coquette à l ‘homme célèbre.

Réponse :

– Pourquoi vous en donnerais-je Madame ? N’en avez-vous donc pas assez?

————————————————————

À la fin d’un dîner organisé par Winston Churchill, le maître d’hôtel du héros de la guerre présente la cave à cigares aux invités. L’un d’entre eux, sans le moindre scrupule, en prend cinq, les met dans sa poche et déclare :

– C’est pour la route!

Réponse de Churchill :

– Merci d’être venu d’aussi loin!

Samedi de rigoler

Je ne me sentais pas bien, alors j’ai rendu visite à mon médecin ce matin. Il m’a appris alors que je vivrais jusqu’à l’âge de 120 ans.

Surprise, je lui ai demandé comment il pouvait être si précis. Il m’a répondu :

– Madame, vous êtes à moitié morte et vous avez 60 ans!

———————————————————

Marcel se présente à une animalerie. Le commerçant l’aborde ;

– Que puis-je pour vous, monsieur?

– Je désirerais une douzaine de souris, quelques rats, une boîte de blattes et des araignées.

– Excusez ma surprise, dit le commerçant, mais que comptez-vous en faire?

– C’est simple, rétorque Marcel, mon propriétaire m’a demandé de remettre le logement dans le même état qu’il était, lorsque je suis arrivé.

———————————————————————

Dans une petite ville de province, un représentant de commerce avait décidé de faire un arrêt pour la nuit. Malheureusement pour lui, il n’y avait qu’un seul hôtel et toutes les chambres étaient réservées. Le représentant insiste alors auprès de l’hôtelier :

– Vous devez me trouver une place pour dormir, même un lit n’importe où car je suis complètement vidé.

L’hôtelier lui répond :

– Oui, j’ai bien une chambre avec deux lits qui n’est occupée que par une personne. Et je suis sûr que cette personne serait ravie de partager sa chambre, ainsi que le prix de sa chambre avec vous. Mais pour tout vous dire, cet homme est un ronfleur de la pire espèce, à tel point, que ses voisins des chambres à côté viennent se plaindre ici tous les matins. Bref… C’est vous qui décidez.

– Pas de problème, je prends la chambre. Je suis trop crevé.

L’hôtelier fait donc faire connaissance aux deux locataires de la chambre et les laisse prendre leur repas du soir. Le lendemain matin, le représentant descend prendre le petit déjeuner, et, contrairement à ce que pensait l’hôtelier, il a l’œil vif et semble en pleine forme et bien reposé. L’hôtelier lui demande alors :

– Vous avez réussi à dormir?

– Oui, sans problème!

– Les ronflements ne vous ont donc pas gêné?

– Pas du tout car il n’a pas ronflé de la nuit!

– Comment cela?

– Eh bien, l’homme était déjà au lit quand je suis entré dans la chambre. Alors je me suis approché de son lit et j’ai déposé un baiser sur ses fesses en disant: « Bonne nuit ma beauté! »

– Et alors ?

– Ben… Il a passé le reste de la nuit, assis sur son lit à me surveiller!

————————————————————–

Deux gamins se retrouvent le lundi matin à l’école.

– Merde! dit le premier. Tu t’es acheté un vélo?

– Si tu savais ce qui m’est arrivé, fait l’autre.

– Figure-toi que j’étais à la campagne, et que je me promenais sur un chemin… Arrive une jeune fille à vélo. Elle engage la conversation, et puis, tout à coup, en arrivant devant une meule de foin, elle pose sa bicyclette, elle retire sa culotte et elle dit :

– Prends ce que tu veux.

– Alors, j’ai pris son vélo!

L’autre répond :

– Tu as eu raison… Qu’est-ce que tu aurais foutu avec sa culotte?

————————————————————-

Un homme gentil, calme et respectable entre dans une pharmacie et se rend au comptoir de la pharmacienne. Il la regarde droit dans les yeux et lui dit :

– Je veux acheter du cyanure.

La pharmacienne lui demande :

– Mais pourquoi vous faut-il du cyanure?

L’homme répond :

– J’en ai besoin pour empoisonner mon épouse.

La pharmacienne abasourdie s’exclame :

– Que Dieu nous protège! Je ne peux pas vous donner du cyanure pour tuer votre épouse, c’est contre la loi! Je pourrais perdre ma licence! On se ferait mettre tous les deux en prison! Toutes sortes de mauvaises choses pourraient arriver! Absolument pas! Je ne peux pas vous vende du cyanure.

L’homme cherche dans son manteau et sort une photo de son épouse au lit avec le mari de la pharmacienne. Elle regarde la photo et lui dit :

– Je ne savais pas que vous aviez une ordonnance…

Au rayon des conneries

1- Buvons à nos défauts, puisque nos qualités personne ne les reconnait.

2- Il ne faut jamais jouer avec le cœur d’une fille… Elle n’en a qu’un! Mieux vaut jouer avec ses seins… Elle en a deux!

3- Le point G chez une femme se trouve à la fin du mot : shoppinG.

4- Quand j’étais petit, j’avais peur du noir. Aujourd’hui, quand je vois ma facture d’électricité, j’ai plutôt peur de la lumière.

5- Un couple est en salle d’accouchement. Le bébé nait et le médecin dit :

– Il y a un problème, il a le corps d’un Européen, la tête d’un Africain et les membres inférieurs et supérieurs d’un Chinois.

Les parents se regardent et la mère dit :

– Ça c’est la partouze chez Mireille. Pourvu que le petit n’aboie pas!

6- J’ai dit à mon mari « entreprenant » hier :

– Ça te tente-tu de jouer au docteur?

Il a répondu, tout excité :

– Ben Oui!

Je l’ai fait attendre 9 heures dans le salon. Puis ensuite, je lui ai donné un rendez-vous dans 6 mois. La fois suivante, quand je lui ai demandé de jouer au docteur, mon mari a répondu :

– Laisse faire, je suis allé au privé!

7- À l’école, la maîtresse joue aux devinettes.

Elle : Qu’est-ce qui chante bien et qui a une belle gorge rouge (elle a un chemisier rouge) ?

Toto : Vous maîtresse!

Elle : Non Toto, c’est le rouge-gorge, mais c’est gentil d’y avoir pensé. À toi maintenant une devinette.

Toto : Qu’est-ce qui qui est long, dur, a le bout rouge et que je sens dans ma poche?

Elle : Oh! Toto! Comment ose-tu?

Toto : Non, non, maîtresse, c’est une allumette… mais c’est gentil d’y avoir pensé!

8- Un homme a une très jolie concierge et lui demande :

– Est-ce que je peux vous faire la cour?

– Oui, bien sûr… je vais vous chercher le balai.

9- Toto est à l’école. La maîtresse lui demande de conjuguer le verbe marcher à tous les temps. Il répond :

– Je marche sous la pluie. Je marche sous la grêle. Je marche au soleil. Je marche dans la neige.

10- Le patient ouvre les paupières, reprenant tout doucement conscience après son opération, et voyant une tête penchée au-dessus de lui, il bredouille :

– Alors docteur, l’opération s’est bien passée?

– Ah… Je suis désolé mon fils. Je ne suis pas ton médecin, mais Saint-Pierre.

11- Un Arabe se promène avec un petit chimpanzé. Voulant entrer dans une boulangerie où tous les animaux sont interdits, il demande à une jeune femme de passage si elle ne voudrait pas lui garder son petit singe pendant quelques minutes. La jeune femme accepte volontiers et joue avec la petite bête. Passe une vieille dame qui demande :

– D’où c’est que vous avez eu ça?

La jeune femme répond :

– D’un Arabe!

Et la femme de rétorquer :

– Et ils n’ont rien remarqué à l’échographie?

12- Les deux époux âgés se sont équipés chacun, depuis peu, d’un téléphone portable et viennent tout juste d’apprendre l’usage des textos. Madame est plutôt du genre romantique alors que Monsieur est plutôt terre à terre…

Un après-midi, alors qu’elle est partie prendre le thé chez une amie, elle décide d’expérimenter les fameux messages textes. Elle envoie à son mari un message tout à fait dans son style, c’est-à-dire plutôt romantique :

– Si tu dors, envoie-moi des songes. Si tu ries, envoie-moi ton sourire. Si tu grignotes, envoie-moi un petit bout. Si tu es en train de boire, envoie-moi une gorgée. Si tu pleures, envoie-moi tes larmes. Bisou!

Le mari lui répond :

– Suis aux chiottes, j’fais quoi?

13- Ce soir, tous devant la télé… Bien pourquoi? Parce que derrière on ne voit rien.

14- Je me suis mise au régime et en quatorze jours j’ai perdu deux semaines.

15- Quand on est mort, on ne sait pas qu’on est mort c’est pour les autres que c’est difficile… Quand on est con, c’est pareil!

16- C’est en voyant un moustique se poser sur ses testicules qu’on réalise qu’on ne peut pas régler tous les problèmes par la violence.

Drôles d’histoires

C’est une religieuse qui rentre dans un magasin d’alimentation. Elle achète une énorme bouteille de porto et dit à la caissière :

– J’achète cette bouteille pour soigner la constipation de la Mère Supérieure.

Une heure plus tard, alors que la caissière vient de sortir du magasin, elle croise la religieuse dans la rue, assise sur un banc, avec la bouteille vide à côté d’elle. La religieuse a l’air aussi bourrée que le métro aux heures de pointe.

– Mais enfin ma Sœur! Vous m’aviez dit que cette bouteille était pour soigner la constipation de la mère supérieure!

– Mais c’est la vérité! Vous verrez, ça va vraiment la faire chier de me voir dans cet état!

—————————————————————-

Arrivée au paradis, une vieille femme passe devant St-Pierre. Une fois tous les tests passés et réussis, St-Pierre lui souhaite la bienvenue au Paradis et lui fait visiter les lieux. Durant la visite, un cri strident se fait entendre.

– Mais qu’entendons-nous là? demande la vieille dame.

– Oh, ce n’est rien, répond St-Pierre, on est juste en train de percer le dos d’une personne pour lui planter des ailes d’ange.

– Ah bon! Et bien… dit, un peu perturbée, la vieille dame.

Un peu plus tard, un cri effroyable se fait entendre.

– Ah!!! Mais qu’est-ce que c’est que ce bruit terrifiant? crie la vieille dame, horrifiée.

– Mais rien, on perce juste la tête d’une personne pour lui fixer son auréole, lui dit calmement St Pierre.

– Mais c’est trop horrible, ici! Je préfère aller en enfer, moi! dit la vieille dame.

– Mais vous n’y pensez pas, lui dit St-Pierre, là-bas, vous allez vous faire violer et sodomiser!

Et la vieille dame lui répond :

– Peut-être, mais au moins, les trous sont déjà faits!

—————————————————————

Une dame âgée était appuyée sur la rampe d’un bateau de croisière tenant fermement son chapeau pour qu’il ne s’envole pas dans le vent. Un jeune homme l’approcha et lui dit :

– Pardonnez-moi Madame, je ne veux pas me mêler de ce qui ne me regarde pas mais saviez-vous que votre robe se soulève avec ce grand vent?

– Oui, je sais; répondit la dame, mais j’ai besoin de mes deux mains pour tenir mon chapeau.

– Mais Madame, saviez-vous que vous ne portez pas de culotte et vos parties intimes sont exposées à la vue de tous!

La femme regarda son interlocuteur de haut en bas et répondit :

– Cher jeune homme, ce que vous voyez, plus bas, date de 75 ans… et ce chapeau est neuf d’hier!

————————————————————–

Un Marocain se présente au garage et demande au mécanicien :

– Peux-tu équilibrer mon chameau? Il court un peu de travers.

– Oui, dit le mécanicien, qu’il monte sur le lift.

Le Marocain fait monter le chameau sur le lift. Et là le mécanicien avec sa grosse clé à molette écrase avec force les couilles du chameau. Le chameau, plein de douleur, saute du lift et fonce tout droit dans le désert et très vite disparaît de la vue.

– Voilà, dit le mécanicien, il court droit maintenant.

– Ah oui, dit le Marocain, et comment je vais le récupérer maintenant?

– Pas de problème, répond le mécanicien. Monte sur le lift!

————————————————————

Pour ceux et celles que ça intéresse, il y a maintenant une toute nouvelle position pour faire l’amour. Il s’agit de « la corde à linge ». C’est très simple; la femme s’étend sur son lit, l’homme est étendu juste à côté, pis… y sèche!

————————————————————

Un petit acadien dit à sa mère :

– Maman, maman, j’ai vu un airplane! j’ai vu un airplane!

La maman répond :

– Mon fils, on dit « avion ». OK maman, j’avion vu un airplane!

———————————————————–

Gardez le sourire… et bonne journée!