Insouciance et avidité

Un homme roule sur une route déserte, quand il aperçoit un panneau :

« LES SŒURS DE SAINT-FRANÇOIS – MAISON DE LA PROSTITUTION – 10 KM »

Croyant avoir mal vu, il continue sa route. Bientôt, un nouveau panneau :

« LES SŒURS DE SAINT-FRANÇOIS – MAISON DE LA PROSTITUTION – 5 KM »

Stupéfait, il commence à y croire, quand il voit un troisième panneau :

« LES SŒURS DE SAINT-FRANÇOIS – MAISON DE LA PROSTITUTION – PROCHAINE ROUTE À DROITE »

La curiosité aidant, son envie se trouve exacerbée. Il tourne à droite et finit par arriver sur un stationnement. Il se gare devant une porte massive portant l’écriteau :

« SŒURS DE SAINT-FRANÇOIS »

« Dring, dring » fait la sonnette et « crouic » fait la porte lorsqu’une nonne vient lui ouvrir. »

– Que pouvons-nous faire pour vous, mon fils ?

– Euh… J’ai vu le panneau sur la route et je suis intéressé.

– Très bien mon fils, suivez-moi.

Elle le mène à travers divers passages et il se sent vite désorienté.

– Veuillez frapper à la porte, lui dit la sœur.

Il frappe.

Une jeune et jolie sœur apparaît :

– Mettez 100$ dans la coupe, puis passez la porte qui est au fond de ce couloir.

Il sort les 100$, les met dans la coupe et se met à trotter allègrement vers la porte, qu’il franchit. Alors que la porte se referme derrière lui, il s’aperçoit qu’il est revenu sur le stationnement. En face de lui, un panneau :

« ALLEZ EN PAIX ! SELON VOTRE VŒU, VOUS VENEZ DE VOUS FAIRE BAISER PAR LES SŒURS DE SAINT-FRANÇOIS. À BIENTÔT…

La subtilité des mots

C’est fou comment on peut faire parler les mots… leur donner un tout autre sens en les lisant.

Il vous faudra peut-être quelquefois vous creuser les méninges, pour bien saisir le sens… mais que voulez-vous, on a rien pour rien sans y mettre un effort.

Alors découvrez la subtilité des mots.

Aujourd’hui, c’est déjà le demain de hier…

Géographie : Everest, mais ADAM part…

Un menuisier a déposé une plinthe à la cour…

Comment voulez-vous qu’il tienne sa parole, alors qu’il l’a donnée…?

Le temps est pluvieux, lui aussi il prend de l’âge…

Moi, je m’appelle Dimitri, et toi ? Moi ? Non !

Occasion : « Parachute servi une fois… jamais ouvert !

Il n’y a pas que l’argent dans la vie… il y a aussi les chèques et les cartes de crédit…

Le détecteur de mensonge existe… Je l’ai épousé.

Quand deux nuages se rencontrent, c’est le coup de foudre !

Chérie ! J’ai trouvé du boulot ! Tu commences demain !

Sortir en boîte, ça conserve !

Les visites font toujours plaisir; si ce n’est en arrivant, c’est en partant.

Jeune abeille cherche bourdon… pour une lune de miel.

Plombier arrêté pour délit de fuite…

Celui qui marche sur les pas d’un autre ne laisse pas de trace…

Dorénavant, ce sera comme d’habitude !

Un égoïste, c’est quelqu’un qui ne pense pas à moi…

Conseils santé

Q1 : Docteur, j’ai entendu dire que les exercices cardiovasculaires pouvaient prolonger la vie, est-ce vrai ?

R1 : Votre cœur est bon pour un nombre donné de battements, c’est tout… ne les gaspillez pas en exercices ! Faire battre votre cœur plus vite n’allongera pas votre vie; c’est comme dire que l’on pourrait allonger la vie d’une auto en la conduisant plus vite ! Vous voulez vivre plus longtemps ? Faites une sieste !

Q2 : Doit-on restreindre la viande et manger plus de fruits et de légumes ?

R2 : Vous devez vous en tenir à la logique ! Que mange une vache ? Du foin et du maïs ! Que sont-ils ? Des végétaux ! Donc, un steak, n’est rien de plus qu’un mécanisme efficace de transfert de végétaux à votre organisme ! Vous voulez des grains de céréales ? Mangez du poulet ! Une côtelette de porc vous donnera l’équivalent de 100% de la dose quotidienne recommandée de légumes !

Q3 : Devrais-je réduire ma consommation d’alcool ?

R3 : Non, pas du tout. Les vins et la plupart des alcools sont faits à partir de fruits. Le brandy est du vin distillé, c’est des fruits dont on a retiré l’eau, donc vous en retirerez encore plus de bienfait. La bière est également fabriquée à partie de grains. Ne vous en privez pas !

Q4 : Quels sont les avantages à participer à un programme régulier d’exercices physiques ?

R4 : Je n’en vois aucun, désolé. Ma philosophie est : Pas de douleur… Quel bonheur !

Q5 : Les fritures ne sont-elles pas mauvaises pour nous

R5 : VOUS N’ÉCOUTEZ PAS !!! … Aujourd’hui, les aliments sont frits dans l’huile végétale… Ils en sont donc imprégnés, alors comment voulez-vous qu’absorber plus de végétaux soit dommageable pour vous ?

Q6 : Est-ce que les exercices abdominaux peuvent aider à prévenir contre un éventuel épaississement du tour de taille ?

R6 : Définitivement pas ! Quand vous exercer un muscle, il devient plus gros. Vous ne devriez donc faire des abdominaux que si vous voulez avoir un plus gros tour de taille !

Q7 : Est-ce que le chocolat est mauvais pour moi ?

R7 : Êtes-vous fou ? Les fèves de cacao sont un autre végétal !!! De plus, c’est l’aliment anti-déprime par excellence !

Q8 : Est-ce que la natation est bonne pour la silhouette?

R8 : Si la natation était bonne pour la silhouette, expliquez-moi la taille des baleines ?

Q9 : Est-ce qu’être en forme est important pour ma santé ?

R9 : Bien sûr ! Et « Rond » est une forme comme une autre !

Pour tous ceux qui surveillent ce qu’ils mangent, voici le mot de la fin sur la nutrition et la santé !

Quel soulagement de connaître enfin la vérité après toutes ces études contradictoires :

ET SOUVENEZ-VOUS :

« La vie ne devrait pas être un long voyage vers la tombe avec l’intention d’y arriver en toute sécurité dans un corps beau et préservé. » La vie devrait plutôt constamment déraper -un Chardonnay dans une main – du chocolat dans l’autre. On devrait toujours en profiter pleinement et finalement arriver au bout du voyage, le corps usé jusqu’à la corde, et pouvoir s’écrier dans un dernier souffle : « WOO – HOO! C’était une belle aventure et un beau voyage ! »

« Le vin d’ici est meilleur que l’eau-delà. »

Le guide alimentaire canadien fait finalement des heureux

Tout le monde s’accorde pour dire que le nouveau guide alimentaire canadien connaît une refonte en profondeur. Ce qui était suggéré avant, ne l’est plus maintenant.

Alors si le guide fait des malheureux, il fait aussi des heureux. Et la caricature qui suit en est une belle et drôle réalisation. Mon ami Gilles me l’a fait parvenir et je ne voulais pas la garder pour moi. Alors c’est ce que je partage avec vous aujourd’hui. Merci également à Côté pour son idée brillante.

On dit qu’une image vaut mille mots… cette parodie en vaut tout autant.

Un conte pas très catholique

Aujourd’hui, chers lectrices et lecteurs, je vous propose une petite vite, autour de votre café, afin de vous décrocher un joli sourire…

Un jour, un pasteur s’engage dans une course sur le dos de son âne. Vraiment chanceux, il termine la ligne d’arrivée le premier et gagne la course. Il descend de son âne, se place devant lui et lui parle en disant :

– « CUL » (c’était son nom), tu es un vrai champion.

Le pasteur était tellement content d’avoir gagné cette course qu’il décide de s’engager de nouveau dans une autre nouvelle course. Et il gagne encore une fois. Un journaliste du quotidien local, présent sur les lieux, écrit le lendemain en première page en titrant son article qui rapporte cette double victoire :

« LE CUL DU PASTEUR ÉTAIT VRAIMENT DÉCHAÎNÉ. »

En lisant l’article, l’évêque tellement contrarié par ce genre de publicité, ordonné au pasteur de ne plus jamais inscrire l’âne dans une course. Le journaliste au courant de l’histoire écrit le lendemain un autre article intitulé:

« LE CUL DU PASTEUR DÉPLAÎT À L’ÉVÊQUE. »

En prenant connaissance de cet autre article, l’évêque se dit que c’en était trop et il ordonne au pasteur de se débarrasser de l’âne. N’ayant pas le choix, le pasteur décide de le donner à une des religieuses du couvent. Encore au courant de tout ce qui se passe en ville, le journal local titre cet échange comme suit :

« UNE NONNE A LE MEILLEUR CUL DE LA VILLE. »

L’évêque n’en revient tout simplement pas. Il informe la religieuse qu’elle doit se débarrasser de l’âne sur le champ. Ce qu’elle s’empresse de faire en le vendant à un fermier pour seulement 10 $. Le lendemain, on pouvait lire dans le journal local :

« UNE NONNE VEND SON CUL POUR 10 $. »

C’en était trop pour l’évêque. Alors, il ordonne à la religieuse de le racheter au fermier et de conduire l’âne dans une grande prairie où il pourra retrouver son état sauvage. Le lendemain, le titre du journal se lisait comme suit :

« LA NONNE ANNONCE QUE SON CUL EST LIBRE ET À L’ÉTAT SAUVAGE. »

À cette lecture, l’évêque se mit alors dans tous ses états et décéda subitement d’une crise cardiaque.

Morale de cette histoire :

Être préoccupé par l’opinion publique peut vous apporter beaucoup de chagrin et de misère. . . Et même, raccourcir votre vie. Alors, soyez vous-même et profitez de la vie. Arrêtez de vous inquiéter pour le cul de tout le monde et préoccupez-vous de vos propres fesses !!!

Et vous vivrez plus longtemps!

On ne peut pas tout avoir…

C’est connu, rendu à la retraite, les « bobos » sortent. On n’a plus la vigueur de nos vingt ans, sauf que… Examinons les cas de Raymond, Yves et Marcel. Comment ça se passe ?

Raymond, 66 ans :

« Je ne peux pas me plaindre, la santé ça va plutôt bien. Je mange, je vois encore sans lunettes, j’entends bien. Avec ma femme, on se câline encore de temps en temps… une fois par mois ! Mais, dès que je marche, ce n’est pas facile. Chez moi, ce sont les jambes qui ne vont pas… »

Yves, 73 ans :

« Moi non plus, je n’ai pas à me plaindre. Pour manger, marcher, dormir, pas de problème. Avec ma femme, on se paye encore du bon temps, pas trop souvent… Noël, Pâques… C’est assez correct.

Mais le problème c’est que je ne vois vraiment pas bien, même avec mes lunettes. Chez moi, ce sont les yeux qui ne vont pas… »

Marcel, 79 ans :

« Moi aussi, ça va plutôt bien. Je mange, quoique je n’ai plus mon appétit d’autrefois, mais ça va. Je ne marche pas très loin quand même. J’entends encore assez bien et je vois clair sans lunettes.

Mais je dois ajouter qu’il m’arrive des trucs bizarres. Tout à l’heure, Marguerite, la femme de ménage s’est baissée pour ramasser le tuyau de l’aspirateur et… je n’ai pas pu résister. Je lui ai retroussé la jupe, baissé mon pantalon, et hop !

Et quand on a eu fini notre affaire, elle s’est retournée et m’a dit :

– Mais, Monsieur… ça fait la troisième fois ce matin !

Vous voyez les copains, chez moi, c’est la mémoire qui ne va pas !

Test d’aptitude

Test annuel d’aptitude mentale pour les retraités

Votre test démentiel annuel (seulement 3 questions cette année).

Mais oui, c’est à nouveau le temps de l’année pour nous, citoyens seniors, de faire notre test annuel.

L’exercice du cerveau est aussi important que celle des muscles. Comme nous vivons plus vieux, il est important de se garder mentalement alerte. Si vous ne vous en servez pas, vous allez le perdre.

Voici un petit test qui vous permettra de constater si vous avez eu perte de mémoire en comparant les résultats avec les tests précédents. Certains peuvent trouver le test très facile, mais ceux avec des troubles de mémoire pourraient avoir de la difficulté. Alors, allez au test pour savoir si vous en perdez ou non.

Le grand espace laissé libre après chaque question fera en sorte que vous ne pouvez voir la réponse avant d’avoir indiqué la vôtre. Bon, on RELAXE, NE PENSEZ PLUS À RIEN ET COMMENCEZ……….

Q1- Que mettez-vous dans un toaster ?

Voir plus bas…

Voir plus bas…

Voir plus bas…

Voir plus bas…

Voir plus bas…

Voir plus bas…

Voir plus bas…

Voir plus bas…

Voir plus bas…

Voir plus bas…

Voir plus bas…

Voir plus bas…

R1- Du « pain ». Si vous avez répondu « toast », laissez tomber et allez faire autre chose et essayez de ne pas vous faire mal. Par contre, si vous avec répondu « pain » passez à la question suivante.

Q2- Dites « plaie » dix fois. (Plaie, plaie, plaie, plaie, plaie……). Maintenant, épelez le mot « plaie » et répondez à cette question :

Qu’est-ce que les vaches boivent ?

Voir plus bas…

Voir plus bas…

Voir plus bas…

Voir plus bas…

Voir plus bas…

Voir plus bas…

Voir plus bas…

Voir plus bas…

Voir plus bas…

Voir plus bas…

Voir plus bas…

Voir plus bas…

R2- La vache boit de l’eau. Si vous avez répondu « lait », n’essayez même pas la question suivante. Votre cerveau est déjà saturé et pourrait même se mettre à surchauffer. Contentez-vous de faire de la lecture plus douce telles la revue Châtelaine ou celle de l’auto. Si toutefois vous avez répondu « de l’eau », allez à la question suivante.

Q3- S.V.P. Ne pas utiliser de calculatrice, ce serait trop facile et ce serait tricher !

Vous conduisez un bus de Montréal à Québec en passant par la 40…

À Repentigny, 17 personnes embarquent dans l’autobus.

À Berthierville, 6 personnes débarquent et 9 embarquent.

À Trois-Rivières, 2 personnes débarquent et 4 embarquent.

À Sainte-Anne-de-la-Pérade, 11 personnes débarquent et 16 personnes embarquent.

À Portneuf, 3 personnes débarquent et 5 personnes embarquent.

Et à Saint-Augustin-de-Desmaures, 6 personnes débarquent et 3 embarquent.

Et maintenant, vous arrivez à Québec.

Sans retourner voir en arrière, quel âge a le conducteur de l’autobus ?

Voir plus bas…

Voir plus bas…

Voir plus bas…

Voir plus bas…

Voir plus bas…

Voir plus bas…

Voir plus bas…

Voir plus bas…

Voir plus bas…

Voir plus bas…

Voir plus bas…

Voir plus bas…

R3- Mais ce n’est pas possible, malheureux ! Vous ne vous rappelez pas votre âge ? C’est vous qui conduisiez l’autobus !

Si vous envoyez cela à vos amis, priez pour qu’ils fassent mieux que vous.

P.-S.: On me dit que 95 % des personnes ratent la plupart des questions alors ne vous sentez pas trop mal !

Samedi de rire

Une femme part, sans son mari, en vacances en Guadeloupe. À peine arrivée, elle fait la connaissance d’un noir très costaud, et après une nuit d’amour torride, elle lui demande :

– Comment t’appelles-tu ?

– Je ne peux pas te le dire, répond le noir.

Tous les soirs, ils se revoient, refont l’amour et la femme pose toujours la même question à laquelle le noir donne toujours la même réponse. Un soir la femme dit :

– C’est mon dernier jour, je rentre demain et tu pourrais bien me dire comment tu t’appelles ?

– Je ne peux pas, tu vas te moquer de moi, répond le noir.

– Mais non, il n’y a pas de raison, insiste la femme.

– Bien, je m’appelle Neige, dit le noir.

Et la femme part d’un fou rire terrible, et le noir en colère lui dit :

– Je savais bien que tu te moquerais de moi.

La femme lui répond :

– C’est mon mari qui ne me croira jamais quand je lui dirai que j’ai eu 30 cm de neige tous les jours en Guadeloupe…

————————————————————————–

C’est la reine Elizabeth II et Pamela Anderson qui arrivent au paradis. St-Pierre leur dit qu’il ne reste qu’une place et qu’elles doivent vendre leur salade afin qu’il décide qui va pouvoir rentrer. Pamela enlève son top et dit :

– Voici la plus belle paire de seins que Dieu n’ait jamais créé. Ça mérite certainement une place au paradis.

St-Pierre demande alors à la reine de vendre sa propre salade. La reine débouche une bouteille de Perrier, la cale, se rend à une toilette, baisse ses culottes, pisse un bon coup, flush la toilette et remonte ses culottes. Alors St-Pierre lui ouvre les portes du paradis.

Pamela en est bouche bée.

– Mais… mais… quessé ça? Je ne comprends pas.

St-Pierre répond :

– Une flush royale ça bat une paire.

————————————————————————

Une fois décédés, George Bush, Barack Obama et Donald Trump se retrouvent devant Dieu pour être interrogés. Dieu demande à Bush :

– En quoi crois-tu ?

Bush répond :

– Je crois en une libre économie, une Amérique forte. La nation américaine et tout le tra-la-la…

Dieu est impressionné par Bush et lui dit :

– Alors, viens t’assoir sur la chaise à ma droite.

Dieu va vers Obama et lui demande :

– En quoi crois-tu ?

Obama répond :

– Je crois dans la démocratie, l’aide aux pauvres, la paix mondiale, etc…

Dieu est réellement impressionné par Obama et lui dit:

– Très bien, viens t’asseoir sur la chaise à ma gauche.

Finalement Dieu rencontre Trump :

– En quoi crois-tu ?

Trump répond :

– Je crois que tu es assis sur ma chaise !

————————————————————————

Un professeur de l’Université de Terre-Neuve faisait un exposé à ses étudiants en médecine sur le phénomène de la « contraction musculaire involontaire ». Réalisant qu’il ne s’agissait pas du sujet le plus passionnant, le professeur décida d’alléger l’atmosphère. Il pointa une jeune femme assise à l’avant de la classe et lui demanda :

– Savez-vous ce que fait votre trou de cul lorsque vous avez un orgasme ?

Elle répondit :

– Probablement qu’il chasse le chevreuil avec ses chums.

Il a fallu plus de 45 minutes pour rétablir l’ordre dans la classe.

————————————————————————

Un prêtre a célébré la messe du dimanche dans un camp de nudistes. On l’interrogea à la fin de l’office :

– Quelle a été votre impression de vous trouver devant cinq cent personnes totalement nues ?

– J’étais inquiet, avoua-t-il.

– Pour quelle raison ?

– Je me demandais où ils allaient trouver l’argent au moment de la quête !

Regard sur la vie

Ceux qui se plaignent de vieillir, doivent se rappeler que c’est un privilège refusé à plusieurs !

À tous les jeunes qu’on a connus, avant;

Et qui sont des vieillards… maintenant !

À toutes ces filles jadis coquettes;

Maintenant en maison de retraite !

Pour nous souvenir, prenons un instant;

Tant qu’il est vraiment encore temps !

À tous ces garçons, hier charmants;

Et qui, aujourd’hui, sont grisonnants !

À toutes ces filles en mini-jupettes;

Ridées désormais comme des fruits blets

J’envoie ce message important;

Pour nous moquer un peu de nos tourments !

On vieillit, on vieillit;

On est de plus en plus aplati, raplati !

On a la mémoire comme une passette;

On a du mal à mettre nos bobettes !

On est tout rabougri, déjà amorti;

On oublie même parfois ses anciens amis !

À tous mes virtuels correspondants;

Qui sont chaque jour devant leur écran !

À tous mes amis qui, par Internet;

M’envoient souvent des « blagounettes » !

Je souhaite qu’encore longtemps;

Nos échanges soient récurrents !

Amitiés à toutes et tous !

Paroles de sage

Dans son sens littéraire, un sage, c’est quelqu’un qui a un art de vivre supérieur, qui peut être considéré comme un modèle.

Alors, récemment, un sage a dit :

1. Nous aimons tous dépenser à s’acheter des vêtements, mais on ne réalise pas que les meilleurs moments que l’on passe dans une vie sont sans vêtements.

2. Prendre une consommation bien froide par une journée chaude avec des amis est agréable, mais avoir une amie chaude par une nuit froide après quelques consommations, ça n’a pas de prix.

3. Dernières nouvelles : le port du condom ne garantit plus les rapports sexuels sécuritaires; un de mes amis en portait un alors qu’il a été abattu par le mari de sa partenaire.

4. Argumenter au sujet du volume des seins des femmes, c’est comme choisir entre Molson, Heineken, Carlsberg et Budweiser. Les hommes peuvent dire leur préférence, mais vont prendre, sans hésitation, ce qui est disponible.

5. Je n’ai pas vérifié si c’était vrai, mais ça semble réaliste : une étude récente aurait démontré que les femmes qui ont un léger excédent de poids vivent plus longtemps que les hommes qui leur en font la remarque.

Vous voilà maintenant averti !