Elles ont toujours le dernier mot

Vous êtes un dragueur ? Un bon soir, vous entrez dans un bar pour conquérir la perle rare. Prenez garde parce que ces dames ont toujours le dernier mot… surtout si vous ne correspondez pas à leurs critères. Vous serez prévenu par les quelques exemples d’échanges suivants…

Lui : – On ne s’est pas déjà rencontrés ?

Elle : – Probablement car je suis infirmière aux services des maladies vénériennes.

========================

Lui : – Vous, je vous ai déjà vue quelque part ?

Elle : – Oui et c’est d’ailleurs pour ça que je n’y vais plus.

======================

Lui : – J’aimerais bien vous appeler, c’est quoi votre numéro de téléphone ?

Elle : – C’est dans l’annuaire.

Lui : – Mais je ne connais pas votre nom.

Elle : – Dans l’annuaire aussi.

======================

Lui : – Je suis photographe et je cherchais justement un visage comme le vôtre !

Elle : – Je suis chirurgien esthétique et moi aussi je cherchais justement un visage comme le vôtre !

=====================

Lui : – Salut ! On n’est pas sorti ensemble déjà une fois, ou deux ?

Elle : – C’est possible mais alors une fois seulement car je ne fais jamais deux fois la même erreur.

=====================

Lui : – Comment avez-vous fait pour être si belle ?

Elle : – On a dû me donner votre part j’imagine !

========================

Lui : – Est-ce que vous sortiriez avec moi samedi prochain ?

Elle : – Désolée, j’ai prévu d’avoir une migraine ce week-end !

========================

Lui : – Je crois que je pourrais vous rendre très heureuse.

Elle : – Pourquoi ? vous partez ?

=======================

Lui : – Puis-je avoir votre nom ?

Elle : – Pourquoi ? vous n’en avez pas ?

====================

Lui : – Ça vous dirait d’aller voir un film avec moi ?

Elle : – Non merci, je l’ai déjà vu !

======================

Lui : – Croyez-vous que ce soit le destin qui nous a fait nous rencontrer ?

Elle : – Non, juste la malchance !

=======================

Lui : – Comment aimez-vous vos œufs le matin ?

Elle : – Non fécondés.

=========================

Lui : – Où étiez-vous durant toute ma vie ?

Elle : – Là où je serai certainement pour le reste de vos jours : dans vos rêves.

======================

Je vous le disais … LES FEMMES ONT TOUJOURS LE DERNIER MOT !

C’est bon pour le moral

– Papa, pourquoi y’a plus autant de cirques qu’avant ?

– Parce que tous les clowns sont devenus ministres.

———————————————-

C’est quoi un salaire ?

C’est quelque chose qui vient comme une tortue et s’en va comme un lapin.

———————————————-

Mon portefeuille est comme un oignon. Quand je l’ouvre, il me fait pleurer.

———————————————-

Avant, je savais bien écrire puis un jour j’ai eu un téléphone portable et depuis il c produit kelk choz 2 bizar…

———————————————-

Quand on est trop gentil, on finit toujours par se faire bouffer… c’est le syndrome du sandwich au gens bons !

———————————————-

Dans la vie, il y a des gens bons et des sales amis.

———————————————-

Il doit rester quelques rêves d’enfants cachés sous mon oreiller. Je tenterai de ne pas les écraser avec ma tête lourde de soucis d’adultes.

———————————————-

L’homme est la seule créature qui va couper des arbres et faire du papier et écrire dessus « sauvez les arbres ».

———————————————-

Le nom des recettes, ça devient n’importe quoi. Bientôt, pour un œuf au plat, on trouvera : « Suprême de fœtus sur son lit de placenta poêlé ».

———————————————-

La vitamine C, mais elle ne dira rien.

———————————————-

Comment faire cuire 9 patates dans l’eau froide ?

T’en enlèves une et elles sont qu’huit !

———————————————-

Mon père est maire. Ma tante est sœur. Mon cousin est frère. Mon frère est masseur… Famille de fou !

———————————————-

Pourquoi les femmes ne peuvent se mettre du mascara la bouche fermée ?

———————————————-

Assez étonnant : « séparés » s’écrit en un seul mot, alors que « tous ensemble » s’écrit en deux mots séparés !

Courtes, mais subtiles

Parfois, je dis à ma femme :

– Ce soir, je vais te faire l’amour pendant des heures…

… Parce que c’est important de la faire rire.

——————————-

J’ai toujours plein de projets en tête mais au final je ne fais jamais rien…

C’est con, j’aurais dû faire de la politique.

——————————-

Un de perdu, dix de retrouvés… ça marche que pour les kilos.

——————————-

Les filles, avant de dire qu’un homme est moche, rappelez-vous que lui n’est pas maquillé.

——————————-

Google Earth permet de s’évader dans le monde entier, c’est cool !!!

Mais comme des cons, la première recherche qu’on y fait tous, c’est d’aller chercher notre maison !

——————————-

– Vous étiez où le jour du meurtre ?

– Je prenais un cours de danse.

– Pouvez-vous le prouver ?

– Bien sûr, mettez un peu de musique…

——————————–

Pourquoi je m’épile alors que les hommes préfèrent les femmes à poil ?

——————————–

J’ai épousé ma femme pour le sexe, elle s’est mariée pour l’argent. On est déçus tous les deux.

——————————–

– Tu te rappelles de moi ?

– Nan…

– Mais oui… on était amis quand tu avais besoin de moi…

——————————–

– Chérie, je suis rentré !

– Idiot !!! Y’a cinq ans, t’es sorti chercher des cigarettes et plus de nouvelles…

– Merde, les cigarettes ! Bon, je reviens.

——————————–

« Déjà ! »

Mot le plus employé par les femmes après l’amour.

——————————–

Dans le dictionnaire, je suis tombé sur le mot « indéfinissable » et il y avait une définition !

Je n’aime pas trop qu’on se foute de ma gueule !

Cochonneries

Ça fait au moins trois ans que j’ai ces textes dans mon ordinateur. Des blagues sexuellement explicites que je ne me décidais pas à publier. Bref, c’est aujourd’hui que ça se passe je les sors au grand jour.

Je fais cependant une mise en garde pour les oreilles chastes et pures; ne lisez pas plus loin. Si vous le faites c’est en toute connaissance de cause et loin de moi l’idée d’offenser ou d’offusquer qui que ce soit. Parce qu’au plus profond de notre profond, il y a toujours un petit cochon qui sommeille.

Un ex va au mariage de son ancienne femme. Durant la soirée, l’ex va voir le nouveau marié et lui demande d’un air arrogant :

– Comment tu trouves ça, de rentrer dans du stock usagé ?

Le nouveau marié le regarde droit dans les yeux et, inébranlable, Il lui répond :

– C’est stupéfiant ! Passé les 6 premiers centimètres, c’est flambant neuf !

—————————————————

Un homme se cogne contre une femme dans un hall d’hôtel. Durant la collision son coude butte contre la poitrine de celle-ci. Ils sont tous deux surpris. L’homme se tourne vers elle et dit :

– Madame, si votre cœur est aussi doux que votre poitrine, je sais que vous me pardonnerez.

Ce à quoi elle répond :

– Si votre queue est aussi dure que votre coude, je suis dans la chambre 221.

—————————————————-

Un homme d’affaires monte à bord d’un train et se retrouve assis à côté d’une superbe femme. Il remarque qu’elle est en train de lire un livre sur les statistiques sexuelles. Il l’interroge sur ce sujet, et elle répond :

– C’est un livre très intéressant. Ainsi les Indiens sont ceux dont le pénis est le plus long, et les italiens sont ceux qui savent le mieux s’en servir. Au fait je m’appelle Florence, et vous ?

– Géronimo Florentino… enchanté de vous rencontrer !

——————————————————

Un soir, alors qu’un couple se couche, le mari commence à caresser le bras de sa femme. Elle se retourne et lui dit :

– Je suis désolée chéri, j’ai un rendez-vous chez le gynécologue demain et je veux rester fraîche.

Le mari déçu se retourne. Quelques minutes plus tard, il se tourne de nouveau vers sa femme :

– Est-ce que tu as aussi un rendez-vous chez le dentiste demain ?

—————————————————–

Un prêtre et une nonne se retrouvent en pleine tempête de neige. Après un moment, ils trouvent une petite cabane. Exténués, ils se préparent à dormir. Il y a une pile de couvertures et un duvet sur le sol, mais seulement un lit. Gentleman, le prêtre dit :

– Ma sœur, vous dormirez dans le lit, et je dormirai sur le sol, dans le duvet.

Alors qu’il venait juste de fermer son duvet et commençait à s’endormir, la nonne dit :

– Mon père, j’ai froid.

Il ouvre la fermeture de son duvet, se lève, prend une couverture et la pose sur elle. De nouveau, il s’installe dans le duvet, le ferme et se laisse sombrer dans le sommeil, quand la nonne dit encore :

– Mon père, j’ai toujours très froid.

Il se lève à nouveau, met une autre couverture sur elle et retourne se coucher. Juste au moment où il ferme les yeux, elle dit encore :

– Mon père, j’ai siiiiii froid.

Cette fois, il reste couché et dit :

– Ma sœur, j’ai une idée : nous sommes ici au milieu de nulle part, et personne ne saura jamais ce qui s’est passé. Faisons comme si nous étions mariés. Enfin exaucée, la nonne répond :

– Oui, c’est d’accord.

Et le prêtre crie :

– ALORS TU LÈVES TON CUL ET TU PRENDS TOI-MÊME TA PUTAIN DE COUVERTURE, CONASSE !!!

———————————————————–

Un couple a été marié pendant 50 ans. Un matin au petit déjeuner, la femme déclare :

– Rappelle-toi comme 50 ans en arrière, nous étions probablement assis à cette même table ensemble.

– Je sais, dit le vieil homme, nous étions probablement assis, complètement nus.

– Hey, bien, dit la vielle femme, revivons un peu du passé.

Alors les deux se déshabillent entièrement et se rassoient.

– Tu sais chéri, dis la petite vieille tout excitée, mes tétons sont toujours aussi chauds aujourd’hui qu’ils l’étaient il y a 50 ans !

– Ça ne m’étonne pas, répondit le grand-père, il y en a un sur le grille-pain et l’autre qui trempe dans ton café… !

La rigolade

Un couple arrive dans un hôtel. Le valet monte leurs bagages dans la chambre et demande au monsieur :

– Avez-vous besoin de quelque chose?

– Non merci.

– Et pour votre femme?

– Ah vous faites bien de m’y faire penser! Montez-moi une carte postale et un timbre…

———————————————————

Un homme en voyage d’affaires téléphone chez lui dans l’après-midi. C’est son petit garçon qui répond :

– Bonjour papa.

– Bonjour mon chéri. Passe-moi ta maman.

– Elle est couchée dans sa chambre.

– Elle est malade?

– Je ne sais pas. Il y a un monsieur qui est venu la voir.

– Le docteur?

– Non, papa, je crois que c’est un malade.

– Ah bon? Pourquoi?

– Il s’est couché avec elle.

———————————————————–

Un couple est en pleine action, la pression commence à monter…

Elle : Vas-y sauvagement !

Lui : Oui, Oui !

Elle : Continue! Continue !

Lui : Oui, Oui !

Elle : Ne soit pas timide !

Lui : Oui! Oui !

Elle : Montre que tu es un homme !

Lui : Oui! Oui !

Elle : Dis-moi des choses sales !

Lui : La cuisine, la salle de bain, le salon, la bagnole.

————————————————————–

Pierre : Dis-moi, si je couche avec ta femme, on est amis?

Paul : Non !

Pierre : On est copains ?

Paul : Non !

Pierre : On est ennemis ?

Paul : Non !

Pierre : On est quoi alors ?

Paul : On est quitte !

————————————————————-

Trois jeunes secrétaires discutent, à la pause, des tours qu’elles ont déjà joués à leur patron.

– Moi, dit la première, j’ai découpé toutes les photos dans son Playboy, et il n’a jamais trouvé qui avait fait le coup…

– Ha! Ha! Ha! moi, dit la deuxième, il y a quinze jours, j’ai trouvé des préservatifs dans son tiroir, et je les ai tous percés avec une épingle…

La troisième, elle, s’évanouit.

————————————————————-

À l’hôpital, une superbe jeune femme attend dans le couloir sur sa civière avant d’être conduite au bloc opératoire pour subir une petite intervention. Elle s’inquiète un peu quand même, d’autant plus que l’heure tourne… Un type en blouse blanche s’approche, relève le drap qui la recouvre et examine son corps nu. Il rabat le drap, s’éloigne vers d’autres blouses blanches et discute. Un deuxième en blouse blanche s’approche, relève le drap et l’examine. Puis il repart.

Quand le troisième blouse blanche approche, lève le drap et la scrute, la jeune femme s’impatiente :

– C’est bien beau toutes ces auscultations… mais quand allez-vous m’opérer ?

L’homme en blouse blanche hausse les épaules :

– Je n’en ai aucune idée… nous on repeint le couloir !

————————————————————

A la porte du ciel, un type furieux se présente devant saint Pierre.

– Mais bon sang, qu’est-ce que je fais là ? hurle-t-il. Regardez-moi : j’ai 35 ans, je suis en pleine forme, je ne bois pas, je ne fume pas, hier soir je me couche bien sagement dans mon lit et voilà que je me retrouve au ciel! C’est certainement une erreur !

– Eh bien! Ça n’est jamais arrivé, mais enfin je vais vérifier, répond Saint-Pierre, troublé. Comment vous appelez-vous ?

– Dupré. Robert Dupré.

– Oui… Et quel est votre métier ?

– Garagiste.

– Oui… Ah, voilà, j’ai votre fiche. Dupré, Robert, garagiste… Eh bien, monsieur Dupré, vous êtes mort de vieillesse, c’est tout.

– De vieillesse ? Mais enfin ce n’est pas possible, je n’ai que 35 ans…

– Ah moi je ne sais pas, monsieur Dupré. Mais on a fait le compte de toutes les heures de main d’œuvre que vous avez facturées, et ça donne 123 ans.

Le mariage, en quatre scénarios

SCÉNARIO 1

Un macho typique épouse une très belle femme et, après le mariage, il lui donne ses règlements :

– Je serai à la maison quand je le voudrai bien. Je veux un bon dîner sur la table à moins que je ne téléphone pour dire que je ne serai pas là pour dîner. J’irai à la chasse, à la pêche, je me saoulerai, je jouerai aux cartes avec mes potes et ne veux pas de disputes à ce sujet… As-tu des commentaires ?

Sa nouvelle épouse dit :

– Non, ça me convient. Je veux seulement que tu saches qu’il y aura sexe tous les soirs à 19 heures, que tu sois là ou pas.

SCÉNARIO 2

Le mari et sa femme ont une querelle acide le jour de leur 40ème anniversaire de mariage.

– Quand tu mourras, je mettrai sur ta pierre tombale :

« Ici repose ma femme – Enfin froide !!!! ».

– Ah oui ? dit-elle, quand tu mourras, je mettrai sur la tienne :

« Ici repose mon mari – Enfin raide !!!! ».

SCÉNARIO 3

Un mari et son épouse ont une grosse discussion qui tourne au vinaigre au déjeuner. Le mari se lève, en colère, et dit :

– T’es même pas bonne au lit…

Et il sort de la maison en coup de vent. Après quelque temps, il réalise qu’il y est allé trop fort et l’appelle pour s’excuser… Elle finit par répondre après plusieurs sonneries et l’homme irrité lui dit :

– Pourquoi as-tu tant tardé à répondre ?

Elle dit :

– J’étais au lit.

– Que fais-tu au lit si tard ?

– Je voulais une deuxième opinion !

SCÉNARIO 4

Un homme a 6 enfants et est très fier de cet exploit. Il est si fier de lui, qu’il appelle sa femme Mère de six, malgré les objections de cette dernière. Un soir alors qu’ils sont à un dîner-dansant, l’homme décide qu’il est temps de quitter la soirée. Sa femme se trémoussant sur la piste de danse en compagnie d’une amie, il l’interpelle à distance et crie à tue-tête :

– Il est temps de rentrer à la maison, Mère de six !

Irritée par son manque de discrétion, elle lui lance :

– J’arrive dans 3 minutes, Père de quatre !

Définitions humoristiques

Pour une amélioration certaine de vos connaissances, puisqu’on ne peut tous savoir, voici quelques extraits humoristiques populaires. Pour rigoler, bien sûr !

Être au bout du rouleau : Situation très peu confortable, surtout quand on est aux toilettes.

Facebook : Le seul endroit où tu parles à un mur sans être ridicule.

GPS : Seule femme que les hommes écoutent pour trouver leur chemin.

Autobus : Véhicule qui roule deux fois plus vite quand on court après que quand on est assis dedans.

Taser : Instrument utilisé afin de mieux faire passer le courant entre la police et la jeunesse.

Mozart : Célèbre compositeur que l’on écoute le plus souvent dans les pizzerias car on sent bien que c’est du mozzarella.

Sudoku : Qui a le nord en face.

Porte-clefs : Invention très pratique qui permet de perdre toutes ses clefs d’un coup au lieu de les perdre une par une.

État : Système mafieux le mieux organisé de tous les temps.

Cravate : Accessoire servant à indiquer la direction du cerveau de l’homme.

Voiture : Invention ingénieuse, permettant de contenir 110 chevaux dans le moteur et un bœuf au volant.

Titeuf : Ce qui sort de la TitePoule.

Orteil : Appendice servant à détecter les coins de portes.

Égalité des sexes : Nouveau concept créé par les hommes pour ne plus payer au restaurant.

Monter un meuble Ikea : Expression moderne signifiant « passer un week-end de merde ».

Suppositoire : Invention qui restera dans les annales.

Soutien-gorge : Synonyme de « flopee ». Tu tires la languette et tout tombe.

Les ex : C’est comme la prison, si tu y retournes c’est que tu n’as pas compris la leçon.

La beauté intérieure : Concept inventé par les moches pour pouvoir se reproduire.

Pruneau : Synonyme de personne âgée. Qui est ridé et qui fait chier.

Aides internationales : Aides payées par les pauvres des pays riches pour aider les riches des pays pauvres.

68km/h : Limite de vitesse pour faire l’amour. Eh oui, à 69 on part en tête à queue.

Pharmacie : Confiserie pour vieux.

Blonde : Concept pour faire croire que les autres femmes sont intelligentes.

Un meurtre de sang froid : Un « ice crime ».

Sentiments partagés : Quand votre belle-mère est en train de reculer dans le ravin avec votre voiture toute neuve.

Archipel : Outil pour creuser des archi trous.

Cellulite : Couche graisseuse qui enveloppe souvent les femmes mais emballe rarement les hommes.

Les ciseaux à bois : Les chiens aussi.

Femme : C’est comme le café, au début ça excite mais rapidement ça énerve.

Carte bleue : Viagra féminin.

Masochisme : Concept proche de la politesse : frapper avant d’entrer.

L’amour : C’est comme un jeu de cartes, si tu n’as pas un bon partenaire, il vaut mieux avoir une bonne main.

Femme facile : Femme ayant les mêmes besoins sexuels qu’un homme.

Homme riche : Celui qui gagne plus d’argent que ce que sa femme n’en dépense.

Grand amour : Expression datant du 15ème siècle, lorsque l’espérance de vie était de 35 ans.

Et pour ceux et celles qui ont dépassé la soixantaine, rajoutons la meilleure réponse à une question que nous nous posons à chaque rencontre entre vieux amis :

– Quelle est la capitale du Tamalou ?

– Jébobola !