Sécurité mon oeil !

La Une

Où nous séjournons en Floride, une vague de vols déferle dans le complexe. Certains se vont voler des vélos, d’autres différents objets sur leur site. La rumeur veut que des personnes, en voitures ou à pied, arpentent les rues, la nuit, pour observer les comportements négligents de certains résidents et saisonniers, pour ainsi dérober quelques biens. La section d’entreposage aussi est la cible des intrus. Certains prennent des photos.

C’est un phénomène récent qu’on observe et c’est malheureux qu’il en soit ainsi.

Dès notre arrivée en novembre, on voyait une voiture de sécurité, stationnée sans conducteur, à côté du terrain de pétanque. Pourquoi ? Les voleurs venaient de faire leur apparition dans le coin ? On voulait montrer qu’une certaine surveillance s’exerçait ?

Très rarement, j’ai vu un agent arpenter les rues du complexe, voir même à l’intérieur de la bagnole clairement identifiée. Pourtant, les accès, tant de l’intérieur que de l’extérieur sont faciles. On en compte quatre, qui facilitent rapidement la fuite vers les autoroutes, puisqu’aucune barrière automatique n’est installée. Aucun contrôle ! N’importe qui s’amène comme bon lui semble. C’est comme un coup de vent !

Sur la côte Est, c’est monnaie courante. Une excellente façon de contrôler les entrées et sorties, avec des caméras, ça décourage les voleurs. Un voleur qui se sent piégé, ira jouer ailleurs. Et ici, dans d’autres complexes régionaux, plusieurs des voies d’accès et de sorties sont aussi protégés par des dispositifs d’accès, contrôlés.

En dernière heure, l’administration de notre parc nous informait que le contrat de surveillance était terminé. Fini ! Une nullité en matière de surveillance, quant à moi. Mais la menace demeure présente.

Qu’est-ce qu’ENCORE attend pour sécuriser ses entrées et sorties ? D’installer des barrières électriques serait une protection supplémentaire pour le bien-être et la sécurité des résidents et saisonniers.

J’ai vu une seule fois, une voiture du Sheriff du comté de Lee, patrouiller quelques rues, sans plus. On doit les appeler si on soupçonne des individus louches. Wow ! Toute une protection quand on sait que plusieurs des résidents et saisonniers sont des aînés vulnérables.

Autre élément incitateur ; le bureau du complexe est souvent fermé cet hiver. Le personnel est à son minimum et on ne peut pas dire que des efforts sont fait pour remédier à la situation.

Par contre, belle initiative, la direction a installé des dos d’âne à différents endroits stratégiques sur le complexe, afin de sécuriser la circulation des véhicules. Quand on voit des gros VR avec des angles morts évidents, camions, voiturettes et vélos circuler, ça demeure un excellent moyen de les ralentir.

Au Walmart du coin, probablement à cause d’une vague de vols dans les voitures, une auto-patrouille d’une compagnie de sécurité circule à travers les allées du stationnement, gyrophares vert et jaune très visibles et opérationnels. On n’avait jamais vu ça auparavant.

Selon certains, les méfaits et délits qu’on observait depuis longtemps de l’autre côté de l’État, s’étendent vers l’ouest. Ici comme ailleurs, la pandémie aura amené son lot de petits criminels qui profitent des honnêtes gens.

Restons tout de même aux aguets ! Ça demeure un endroit où il fait bon vivre !


355e jour de l’année

21 décembre 2021

On célèbre aujourd’hui…

LA JOURNÉE MONDIALE DE L’ORGASME


On jase là…

Les cervelles d’oiseaux qui ont décidé de faire la fête dans les bars samedi dernier, sans masques et sans distanciations physiques, ont fait preuve d’altruisme hors du commun. On approche les 5 000 cas d’infection quotidiennement. Bravo les champions et championnes !


Pensée et citation du jour

Le bonheur est l’art de faire un bouquet avec les fleurs qui sont à notre portée.

Brigitte Gervais


Ça s’est passé un 21 décembre…

(1838) 12 patriotes capturés par les forces britanniques dirigées par Colborne à la suite de combats dans le sud de la province sont pendus à la prison de Montréal, à l’angle des actuelles rues Notre-Dame et de Lorimier. Un monument à leur mémoire y est érigé.

(1988) C’est le 21 décembre 1977 que l’Assemblée nationale du Québec adopte le projet de loi 67 instituant la réforme Payette de l’assurance-automobile qui entrera en vigueur le 1 mars 1978. Une forte résistance s’est organisée contre ce nouveau régime, notamment de la part des assureurs et de l’opposition libérale.

(2014) La célèbre Taverne Magnan, véritable institution dans le paysage du quartier Pointe-Saint-Charles à Montréal, ferme ses portes après 82 ans d’existence.


Merci de votre assiduité. – Passez une excellente journée !

Un commentaire sur “Sécurité mon oeil !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :