Les précautions à prendre avant l’achat d’un condo neuf

La Une

Le marché immobilier est en pleine effervescence. Comme acheter un condo déjà habité est devenu un vrai casse-tête, vous explorez le marché du condo neuf.

Quelles sont les précautions à prendre pour vous protéger, advenant un problème ?

VÉRIFIEZ SI LE CONDO EST COUVERT PAR LA GARANTIE DE LA RÉGIE DU BÂTIMENT DU QUÉBEC

La Régie du bâtiment du Québec (RBQ) a le Plan de garantie des bâtiments résidentiels neufs. Cette garantie couvre entre autres les vices (ou problèmes) cachés, découverts et dénoncés dans les trois ans après la réception de votre condo.

L’ensemble de la protection dure jusqu’à cinq ans après la réception de votre condo. Vous devez généralement dénoncer les vices dans un délai raisonnable.

Vous êtes automatiquement et légalement protégé par le Plan de garantie des bâtiments résidentiels neufs de la RBQ si l’entrepreneur que vous avez choisi détient une licence d’entrepreneur général.

VÉRIFIEZ SI L’ENTREPRENEUR EST ACCRÉDITÉ

Avant d’acheter ou de faire construire un condo neuf, assurez-vous que l’entrepreneur avec lequel vous souhaitez faire affaire détient une licence d’entrepreneur général.

Pour vérifier si votre entrepreneur détient une licence d’entrepreneur général, consultez le Registre des détenteurs de licence.

FAITES INSPECTER VOTRE CONDO AVANT DE LE RECEVOIR

Pour bénéficier du Plan de garantie des bâtiments résidentiels neufs, deux inspections doivent être faites, soit une inspection pour chaque partie du condo :

La partie privative, soit l’unité de condominium qui est la vôtre, et à l’intérieur de laquelle vous êtes libre de faire ce que vous voulez (rénovations et autres), tant que vous respectez les règles de la copropriété.

Les parties communes comme l’entrée de l’immeuble, les couloirs ou le salon commun, que vous partagez avec les autres propriétaires.

Chaque inspection se fait à partir d’une liste d’éléments à vérifier fournie par l’administrateur de la RBQ.

Source : Éducaloi, Journal de Montréal, 5 janvier 2023, p32


6e jour de l’année

Vendredi, 6 janvier 2023

On célèbre aujourd’hui…

LA FÊTE DE L’ÉPIPHANIE (Fête des rois)


À la douce mémoire de…

ANDRÉ BESSETTE 1845-1937, le frère André, fondateur de l’Oratoire St-Joseph de Montréal.

SIDNEY POITIER 1937-2022, acteur et réalisateur américano-bahaméen.


On jase là…

Assez décourageant de voir le nombre d’élèves en difficultés dans nos écoles, tant au primaire qu’au secondaire. Le Journal de Montréal révélait ces statistiques dans ses pages d’hier. La moitié des élèves d’une classe serait en difficultés. Pourquoi on en arrive à un tel constat ? Familles dysfonctionnelles, manque de responsabilité des parents, abus des drogues par les parents au moment de la conception, enfants laissés à eux-mêmes, enfants suivis par la DPJ ?

Toutes ces raisons semblent bonnes et ça explique largement l’écœurantite aigüe et la désertion des enseignants. L’Éducation c’est comme la Santé; une tour de Babel qui mettra des générations à essayer de trouver des solutions, s’il y a une volonté politique d’en trouver.


Pensée et citation du jour

La beauté des choses existe dans l’esprit de celui qui les contemple.

David Hume


Ça s’est passé un 6 janvier…

(1900) Tout aurait commencé vers 1900. Pendant une réunion, Hans Schneider, du « Service scientifique » de Bayer, qui griffonnait distraitement sur son bloc-notes, se mit à écrire le mot « Bayer », une fois horizontalement, une fois verticalement, formant ainsi une croix. Il la montra à la direction, qui en fut enchantée. Le 13 novembre 1903, la société déposait la nouvelle marque auprès de l’Office impérial des brevets. Le document d’enregistrement porte la date du 6 janvier 1904.

(1978) À cause de la loi 101 sur la langue, l’assureur Sun Life déménage son siège social de Montréal à Toronto. Les Québécois continuent quand même d’encourager cette compagnie.

(1998) Le matin du 6 janvier 1998, une importante partie de la population des régions touchées par la tempête de verglas se réveille sans électricité. Les quotidiens québécois du matin ne tirent pas encore la sonnette d’alarme. Mais, lit-on dans le quotidien La Presse du 6 janvier 1998, si des pannes sont à craindre, on ne doit pas s’attendre à voir craquer des arbres, ni plier des pylônes.


Merci de votre fidélité. – Passez une excellente journée !

Les rages alimentaires

La Une

Les rages alimentaires sont des comportements alimentaires très répandus dans la population. Si, en plus, vous êtes diabétique, c’est plus préoccupant pour ces rages de sucre. Voici quatre causes possibles de ce comportement, dévoilées par Noémy Brisebois, étudiante de 4e année en nutrition, sous la supervision d’Amélie Gingras, nutritionniste, chez Diabète Québec.

1- LA QUALITÉ DE VOTRE ASSIETTE

Si vous évitez certains aliments ou groupes d’aliments comme les glucides, il est probable que vous ne comblez pas vos besoins en énergie et nutriments.

Votre corps cherchera à combler ses besoins en envoyant le signal de manger davantage durant d’autres périodes de la journée. D’abord, s’assurer de manger assez en quantité est essentiel, mais la qualité de l’assiette est encore plus importante. Manger des repas équilibrés et nourrissants contenant une variété d’aliments peu transformés est une bonne idée pour vous aider à combler vos besoins nutritionnels sans tomber dans l’excès d’aliments très salés ou sucrés en fin de journée.

La qualité sensorielle

Un besoin souvent oublié lorsqu’on parle de saine alimentation est celui de la satisfaction. En effet, le plaisir de manger des aliments bons au goût doit aussi être atteint. En misant sur une variété de textures, saveurs et couleurs, on peut obtenir des repas aussi équilibrés qu’appétissants et savoureux.

2- LA RESTRICTION COGNITIVE

Nous interdire de manger certains aliments ou une certaine quantité d’aliments nous place davantage à risque d’une perte de contrôle alimentaire. En effet, la perte de contrôle est souvent accompagnée d’un sentiment de culpabilité d’avoir mangé une trop grande quantité d’aliments « interdits ».

Pour une personne vivant avec le diabète, la culpabilité et le sentiment d’échec peuvent aussi être augmentés si les rages d’aliments déséquilibrent le taux de sucre. Cette culpabilité peut nous pousser à vouloir se restreindre davantage, et cette restriction favorisera un autre épisode de perte de contrôle. C’est ce qu’on appelle le « cercle vicieux de la restriction cognitive ».

Si vous vous reconnaissez dans ce modèle alimentaire restrictif et problématique, il serait sans doute pertinent d’aller explorer d’autres manières de vous alimenter. Par exemple, opter pour une alimentation plus intuitive et bienveillante.

3- LA DÉCONNEXION DE VOS SIGNAUX CORPORELS

Une autre hypothèse qui peut expliquer le fait d’avoir des rages de sucre est de ne pas bien ressentir la faim et/ou le rassasiement. En arrivant affamé devant des aliments qu’on aime au goût, il est beaucoup plus facile de « tomber dedans » et d’en manger une plus grande quantité.

Si c’est votre cas, revoir l’horaire de vos repas ou ajouter une collation pourrait aider. Manger par habitude et non pas parce qu’on ressent réellement la faim est une autre situation qui peut nous déconnecter de nos signaux. Par exemple, lorsqu’on se sert un dessert directement après le repas sans sentir qu’on a encore faim.

Une bonne idée serait de prendre un moment pour s’arrêter et se demander si on a réellement faim pour ce fameux dessert. Si votre estomac et vos papilles vous répondent que oui, il est important de le manger sans culpabilité. Sinon, dites-vous simplement que vous aurez une autre occasion pour le manger !

Cependant, il est vrai que lorsqu’on vit avec le diabète, certains comportements peuvent nous déconnecter partiellement de ces signaux, comme la prise d’une collation en prévention de l’hypoglycémie.

4- L’INFLUENCE DE VOTRE ENVIRONNEMENT

Les choix alimentaires que vous faites au quotidien sont fortement influencés par votre environnement physique et social. Malheureusement, le marketing agressif de l’industrie agroalimentaire et l’influence sociale favorisent rarement les saines habitudes de vie.

Nous devons rester alertes face aux stratégies utilisées pour nous faire acheter et manger toujours plus. Aussi, comme pour le sel, nos papilles gustatives entretiennent le goût et l’envie pour des aliments sucrés, et l’industrie le sait très bien.

Donc, pour nous départir des rages de sucre, il est souhaitable de réduire la quantité de sucre ajouté dans notre alimentation. Il faut idéalement le faire graduellement et en privilégiant les aliments moins transformés (fruits et légumes, noix et graines, légumineuses, etc.) versus ceux ultratransformés par l’industrie.

Sachez que le diabète ne devrait pas vous empêcher de manger certains aliments qui vous font plaisir et que manger ces derniers ne veut pas dire qu’on s’occupe mal de son diabète. Par contre, vous pouvez faire de petits changements quotidiens pour favoriser une meilleure gestion des glycémies et améliorer votre santé globale.


5e jour de l’année

Jeudi, 5 janvier 2023

À la douce mémoire de…

ROGER MALENFANT 1943-2019, snowbird saisonnier à Pioneer Village en Floride.


Pensée et citation du jour

Ce qui est passé a fui, ce que tu espères est absent, mais le présent est à toi.

Sagesse arabe


Ça s’est passé un 5 janvier…

(1889) Pour la première fois, le mot « hamburger » est utilisé dans un journal de Washington. Il désigne un bifteck haché consommé en grande majorité par les immigrés allemands originaires de la région de Hamburg, d’où le nom « hamburger« . Le hamburger sera adopté par l’ensemble de la population américaine au début du XXème siècle. Son mode de consommation changera : il sera préparé haché et agrémenté d’oignon et de poivre et placé à l’intérieur d’un pain.

(1998) Au réveil matinal, en ce lundi, 5 janvier une pluie verglaçante accueille les milliers de personnes qui reprennent le collier après les vacances de Noël. C’est une journée moche, sans plus qui s’annonce. La population québécoise, habituée aux caprices de Dame Nature, fait contre mauvaise fortune bon cœur et gratte la glace qui s’est formée en quelques heures sur les vitres des voitures. Les météorologues annoncent que 10 à 20 millimètres de pluie doivent encore tomber pendant la nuit du 5 au 6 janvier.

On attend également un autre système perturbé pour le mercredi. Les températures oscillent autour du point de congélation. Pascal Yiacouvakis, météorologue à Radio-Canada, prédit : « Ça pourrait peut-être causer des problèmes. » Et la télévision montre des images d’un difficile retour à la maison. Personne ne sait encore que le Québec et d’autres régions du Canada vont vivre une crise sans précédent.

(2010) Le campus de Longueuil de l’Université de Sherbrooke ouvre ses portes aux étudiants, offrant plus d’une centaine de programmes de formation, surtout de deuxième et de troisième cycle. L’édifice universitaire, le premier de la rive-sud de Montréal, a été érigé au coût de 125 millions de dollars sur la place Charles-Lemoyne. L’Université de Sherbrooke est déjà présente depuis 50 ans en Montérégie.


Merci de votre fidélité. – Passez une excellente journée !

Presque la mort en direct

La Une

Il n’est pas loin le moment où on va assister à une mort en direct durant un événement sportif. Il y a deux jours, alors que les Bengals de Cincinnati recevaient le Bills de Buffalo, Damar Hamlin, des Bills, a été frappé solidement par Tee Higgins, des Bengals, dans le feu de l’action.

Un plaqué tout ce qu’il y a de plus normal, mais extrêmement violent. Quelques secondes plus tard, Hamlin s’écroulait, victime d’un arrêt cardiaque. Au moment de rédiger cet article, il était dans le coma et son état était jugé critique.

Pour ceux qui ont vu le jeu, on voit l’épaule de Higgins toucher violemment le thorax d’Hamlin. L’horreur s’en est suivi. L’équipe médicale est intervenue rapidement et la partie a été remise à plus tard.

C’est une des raisons pourquoi je déteste ces sports où le but est de démolir l’adversaire. C’est comme ça au football, à la boxe et aux combats extrêmes.

LE FOOTBALL

Une seule manière existe d’arrêter un joueur; le plaquer, le faire tomber, lui rentrer dedans. Quand un colosse de plus de six pieds et de plus de 200 livres court vers toi et te saute dessus, le geste est violent. Quand il frappe avec sa tête, il joue avec les risques de commotion cérébrale.

On aura beau dire que les casques d’aujourd’hui sont mieux conçus. Avez-vous imaginé la force G pour frapper l’adversaire. C’est foudroyant ! Les commotions sont un secret de Polichinelle dans la NFL.

À quelques reprises, j’ai écouté quelques confrontations et ça fait mal de voir toute cette succession de gestes violents.

LA BOXE ET LES COMBATS EXTRÊMES

Tu boxes ou affrontes un adversaire pour le mettre KO. C’est l’unique raison et pendant plusieurs rondes, tu reçois et donne des coups. Là encore, un solide coup de poing peut t’envoyer au pays des rêves bien avant que tu t’en rendes compte. Un gant de boxe ça assomme !

Le nombre de coups portés à la tête ne se compte plus et imaginez seulement les conséquences de se faire frapper à répétition.

Ces protagonistes ont des carrières courtes et beaucoup de troubles neurologiques s’ensuivent.

Même objectif chez les combattants extrêmes avec les mêmes dangereuses conséquences. Les coups sont aussi dévastateurs, je dirais même plus, parce que le gant est plus petit que la boxe. Les jointures blessent plus rapidement.

On le voit partout, dans tous les sports de contacts, ce qui écourte les carrières, ce sont les commotions cérébrales. La boîte crânienne est fragile et les coups reçus à répétition causent des dommages irréversibles. Au hockey également.

Aujourd’hui, ce sport est beaucoup plus rapide qu’au temps des Richard, Howe, Ratelle, Orr et j’en passe, alors que les carrières se rendaient souvent à 40 ans. Aujourd’hui, des hockeyeurs du début de la trentaine accusent déjà quelques épisodes de commotions cérébrales et avec des lésions permanentes et doivent mettre fin à leur carrière prématurément.

Sauf qu’au hockey, contrairement aux autres sports mentionnés en début d’article, le but n’est pas le même. Démolir l’adversaire entraîne une punition, des amendes des suspensions. La finesse et les habiletés des joueurs font la différence.

Citons en exemple la fameuse partie du 31 décembre 1975 entre les Russes et le Canadien de Montréal, soldé par un verdict nul de 3-3. On en parle encore, 47 ans plus tard. Du hockey pur, sans violence et qui est passé à l’histoire comme un exploit hors du commun.

Malheureusement, les Américains carburent à la NFL et les assistances sont là pour le prouver. Ma sombre prédiction est que la première victime à mourir durant une partie, sera définitivement au football.


4e jour de l’année

Mercredi, 4 janvier 2023

Une année de plus sur le chemin de la vie pour…

André Lauriault

Bon anniversaire !


On Jase là…

À voir jouer les vétérans joueurs des Canadiens hier soir à Nashville, on se rend bien compte qu’ils ont hâte d’aller patiner sous d’autres cieux. C’est à Martin St-Louis de continuer avec des jeunes. Les résultats ne seront pas meilleurs, ni pires.


Pensée et citation du jour

Le baiser est la plus belle sucrerie… Et ça ne fait pas engraisser.

Carly


Ça s’est passé un 4 janvier…

(1970) La fin des Beatles. John Lennon, Paul McCartney, George Harrison et Ringo Star travaillent ensemble pour la dernière fois, procédant aux ultimes retouches sur les bandes de l’album « Let It Be ».

(1971) Francis Simard, les frères Jacques et Paul Rose, ainsi que Bernard Lortie sont déclarés criminellement responsables du meurtre de Pierre Laporte; le lendemain ils seront formellement accusés d’enlèvement et de meurtre. En plein cœur de la crise d’octobre 1970, le ministre du Travail et de la Main-d’oeuvre avait été enlevé le 10 octobre par le FLQ, peu après le rejet de l’ultimatum pour la libération des membres emprisonnés de l’organisation. Une semaine plus tard, on retrouvait son corps dans le coffre d’une voiture abandonnée.

(1974) C’est le début d’une importante grève (22 mois) des membres de la section locale 510 de l’Union des Travailleurs unis de l’automobile et de l’aéronautique-FTQ employés par la United Aircraft/Pratt and Whitney pour obtenir l’indexation des salaires et l’application de la déduction syndicale obligatoire ; la compagnie ouvre ses portes et invite ses employés à revenir au travail. Lorsque le nombre de ceux qui reviennent au travail dépasse 50 % de ses effectifs, la compagnie déclare que, la majorité de ses employés acceptant ses conditions, le conflit est réglé, puis embauche des nouveaux salariés pour remplacer ceux qui demeurent en grève.


Merci de votre fidélité. – Passez une excellente journée !

Santé cérébrale : Apprendre à démystifier l’Alzheimer

La Une

Janvier étant le mois de la sensibilisation à la maladie d’Alzheimer, voici l’occasion de démystifier cette maladie souvent stigmatisée et méconnue.

Un oubli inhabituel, comme enfermer ses clés dans sa voiture, peut entraîner un questionnement au sujet de sa santé cérébrale globale.

La maladie d’Alzheimer, qui affecte la mémoire, l’attention, la communication et le jugement chez plus d’un demi-million de Canadiens, est la forme de démence la plus courante. Elle est causée par la mort irréversible des cellules cérébrales, ce qui en fait une maladie progressive et mortelle, sans remède connu.

La maladie est diagnostiquée par un médecin, à l’aide de tests cognitifs simples comme le Mini-Mental State Examination (MMSE) et le test Montreal Cognitive Assessment (MoCA), où des scores plus faibles indiquent différents stades de démence.

La perte de mémoire n’est pas le seul symptôme. Des changements de comportement peuvent survenir, dont l’agressivité, l’errance, l’agitation et même les hallucinations et les délires.

Un diagnostic d’Alzheimer peut être stigmatisant. Encourager le diagnostic précoce, s’informer, soutenir les aidants et être un ami des personnes atteintes de démence aident à contrer ce préjugé.

Les médicaments, sous forme de comprimés ou de timbres, peuvent atténuer la perte de mémoire, mais ils peuvent être arrêtés par un professionnel de la santé lorsque leurs effets secondaires sont plus importants que leurs bienfaits.

Une personne atteinte d’Alzheimer peut vivre assez bien pendant plusieurs années avec le traitement et les solins de soutien appropriés. Ceux qui ont la maladie à un stade précoce devraient se renseigner, se défendre et montrer aux autres comment défendre leurs intérêts et ceux des autres dans cette situation.

Source : Lawrence Varga, B. Sc. Phm, revue CONTACT Costco, janvier-février 2023, p41


3e jour de l’année

Mardi, 3 janvier 2023

Une journée de plus sur le chemin de la vie pour…

Édith Geoffrion

Bon anniversaire !


Pensée et citation du jour

Dieu a dit : « Il faut partager ». Les riches auront la nourriture, les pauvres de l’appétit.

Coluche


Ça s’est passé un 3 janvier…

(1957) Une nouvelle génération de montres est présentée à Lancaster en Pennsylvanie par la firme Hamilton. Son mécanisme électrique lui permet de fonctionner sans avoir besoin d’être remontée. Le succès est immédiat. Dix ans de recherches auront été nécessaires à la compagnie Hamilton pour la mettre au point. Mais à la fin des années 60, le fabricant ne résistera pas à la concurrence des montres électroniques.

(1964) Le révérend Martin Luther King Jr était un pasteur baptiste et un militant afro-américain pour les droits civiques. Il a organisé et dirigé des marches pour le droit de vote, la déségrégation, l’emploi des minorités, et d’autres droits civiques élémentaires pour les noirs américains (afro-américains). La plupart de ces droits ont été promus par la loi américaine « Civil Rights Act » et le « Voting Rights Act ». Sa détermination, son éloquence, son charisme servirent à combattre l’injustice dont la population afro-américaine était victime.

(1979) En vertu de la Charte de la langue française (Loi 101), le gouvernement du Parti québécois fait adopter de nouvelles mesures visant à renforcer la place du français en milieu de travail. Le certificat temporaire de francisation devient obligatoire pour la plupart des entreprises faisant affaire au Québec et comptant 50 employés ou plus. Plusieurs entreprises sont passibles d’amendes allant de 100 $ à 2 000 $ par jour d’infraction.


Merci de votre fidélité. – Passez une excellente journée !

C’est déjà derrière nous

La Une

Alors, votre période des Fêtes s’est déroulée comme prévu ?

De notre côté oui ! Même si c’est notre second Noël au Québec au cours des 20 dernières années, on n’a pas perdu l’habitude. J’ajouterais que, probablement pour ne pas être trop dépaysé, dame Nature s’est chargé de faire fondre la neige.

C’est mon côté négatif ! Je ne lui avais rien demandé… Au contraire !

La neige, c’est fait pour égayer le paysage entre le 15 décembre et le 15 mars. De la neige à profusion qui nous permet d’en profiter. Si le dernier Noël affichait son décor de carte postale, le Jour de l’An a complètement raté son apparition.

En face de chez moi, le champ tout enneigé était visible même en pleine nuit. Sa blancheur me permettait de voir au loin. Lorsqu’il neigeait, on pouvait voir ses flocons passer devant les lampadaires et tapisser les chemins. De vrais paysages d’hiver.

Mais voilà que les changements climatiques viennent perturber la saison, quelques jours avant que 2022 ne tire enfin sa révérence.

C’est ce que je déteste de nos présents hivers. Et c’est le même constat que je faisais de nos Fêtes passées dans le Sud. Toutes les maisons étaient décorées de mille feux et malgré tout cela, il manquait l’essentiel; la neige. Ces flocons qui rendent la scène féérique.

J’ai vraiment hâte que cette dame Nature remette son manteau blanc.

LA TÉLÉ

Toujours de son temps, le père Noël passe encore ces publicités une semaine après sa livraison de cadeaux. Mauvaise idée ! Comment voulez-vous que les enfants y croient encore ? Il faut passer à autre chose.

Au jour de l’an, la radio inonde ses ondes du répertoire folklorique québécois. Les classiques reviennent et je me suis surpris à en écouter d’autres. C’est fou comme ce répertoire est vaste. Partout ce sont les rigodons et chansons à répondre qui sont à la mode et c’est tant mieux. Au moins notre culture et celle de nos ancêtres ne tombe pas dans l’oubli.

Ce fut moins rose du côté de nos Glorieux pour qui le congé des Fêtes a été désastreux. 2 victoires dont une en prolongation et 4 défaites, dans ce voyage amorcé le 19 décembre et qui se terminera demain, à Nashville. Les jeunes ont l’excuse de leur inexpérience mais les vétérans, mis à part Brendan Gallagher, semblent être en vacances prolongées avant d’aller jouer sous d’autres cieux.

Côté divertissement, l’incontournable Bye Bye a bien rendu sa revue de l’année et j’ai particulièrement aimé les pauses publicitaires avec leur touche d’humour de bon goût.

Infoman aussi s’est bien tiré d’affaire mais pour la crème de la soirée, on ne peut passer sous silence la magnifique performance d’En direct du Jour de l’An, avec France Beaudoin et son équipe formidable. C’est devenu le spectacle de fin d’année à ne pas manquer. Réglé au quart de tour et avec certains participants aux antipodes des artistes, année après année, c’est un incontournable.

Monter des pots-pourris de la sorte dans un court laps de temps et offrir des performances de ce genre relève d’une équipe expérimentée et dédiée. Bravo !

Et voilà, les festivités sont déjà chose du passé. Les décorations disparaissent graduellement, les lumières s’éteignent et les Fêtes sont terminées. On gardera les nôtres jusqu’à l’Épiphanie. Tradition oblige. Puis, lentement, la vie reprendra son cours normal.

Au moment d’aller au lit et que je repense au chemin parcouru en 2022, j’ai une petite réflexion sur ce que nous réservera 2023, tout juste avant de tomber dans les bras de Morphée.


2e jour de l’année

Lundi, 2 janvier 2023

On célèbre aujourd’hui…

LE LENDEMAIN DU JOUR DE L’AN


À la douce mémoire de…

SUZANNE LAPOINTE 1934-2015, animatrice télé et chanteuse québécoise.


Pensée et citation du jour

Les hommes politiques et les couches doivent être changés souvent… et pour les mêmes raisons.

Sir George Bernard Shaw


Ça s’est passé un 2 janvier…

(1929) L’as pilote de guerre Wop May doit aller porter des vaccins contre la diphthérie au Fort Vermillion situé à quelque 600 milles au Nord de l’Alberta, avec son coéquipier Vic Horner. L’avion n’est pas fermé et ils réchauffent les vaccins avec un brûleur à l’huile pour qu’ils ne gèlent pas pendant le transport. Au retour une foule de 10 000 personnes les attend pour les féliciter.

(1985) Alliance Québec dévoile lors d’une conférence de presse le contenu d’un jugement de la Cour supérieure du Québec déclarant  » inopérants  » les articles de la loi 101 qui interdisent l’affichage dans des langues autres que le Français, ce qui donne raison à cinq marchands montréalais.

(2001) José Théodore devient le premier gardien du Canadien de Montréal et le sixième dans l’histoire de la Ligue nationale de hockey à marquer un but. Il réalise son exploit face aux Islanders de New York.


Merci de votre fidélité. – Passez une excellente journée !

Bienvenue 2023

La Une

« Se réveiller en santé chaque matin, est la plus grande richesse que nous puissions avoir dans la vie ». Cette phrase se répète à l’infini chaque année envers les gens de ma génération et celles qui m’ont précédé.

La pandémie nous fait déjà moins peur et il ne faut tout de même pas la sous-estimer parce que nous sommes à une ère où il y en aura d’autres.

À l’arrivée de cette nouvelle année, on a l’impression de repartir à neuf, de renaître. Les résolutions ont toujours leur place lorsqu’on croit en l’avenir. C’est normal de se fixer des objectifs.

Il faut aussi garder à l’esprit que cette planète est de plus en plus fragile et que des hommes se font la guerre pour les mauvaises raisons, pour s’imposer sans égards aux innocents.

Encore cette année, lecteurs et lectrices, je ne vous souhaite qu’une seule chose ; la santé. Celle qui vous permettra de réaliser tout le reste. Celle qui vous fera atteindre vos objectifs et projets, qui vous permettra de vous surpasser, de vivre la paix des beaux jours, d’illuminer votre quotidien, de semer du bonheur et de la joie autour de vous.

Il faut avoir goûté amèrement à la maladie pour apprécier la santé, cet état physiologique qui nous est prêté et qu’inconsciemment on ne mesure pas toujours les bienfaits.

Quoi qu’il en soit et plus que tout, souriez à la vie sans lui en demander trop, mais juste ce qu’il faut. Et si votre routine matinale est de déjeuner en lisant ce blogue pour accompagner votre café, abusez de ce moment, pour me stimuler davantage.

Merci de votre fidélité, et recevez mes souhaits d’une heureuse année 2023 pour vous et vos proches.


1er jour de l’année

Dimanche, 1er janvier 2023

On célèbre aujourd’hui…

LE JOUR DE L’AN

LES FÊTES NATIONALES DE CUBA ET HAÏTI


Une année de plus sur le chemin de la vie pour…

René Tourigny

Bon anniversaire !


On jase là…

Comment, un jeune criminel de 21 ans accusé de voie de fait sur un agent de la paix, de possession d’arme dans un dessein dangereux et de harcèlement criminel peut être une bonne et gentille personne ?


Pensée et citation du jour

À vous tous, lecteurs et lectrices assidus, des souhaits pour une Bonne et Heureuse Année 2023 toute en santé. Que vos espoirs se réalisent dans la joie et l’allégresse.

Normand


Ça s’est passé un 1er janvier…

(1835) La canne au pommeau d’or est un prix que l’on remet au premier navire à entrer dans le port de Québec et ou de Montréal car chaque ville offre le prix qui ne peut pas être au même navire et qui autrefois n’arrivait pas en même temps. La première remise semble avoit été faite en 1835 pour Québec et en 1840 pour Montréal.

Le défi n’est pas le même : à Québec les eaux sont encores salées rendant le gel des glaces plus difficile mais à Montréal avant l’arrivée des brise-glaces en 1964, le bateau à se mériter le pommeau arrivait quelque part au printemps, à la fonte des neiges et c’était toujours le bateau qui prit dans les glaces avait réussi à se libérer et se frayer un chemin jusqu’au quai.

(1906) Le Ouimetoscope ouvre ses portes dans l’est de Montréal. Son propriétaire y a aménagé la première salle au monde consacrée exclusivement au cinéma et dotée d’un projecteur de son invention. Le succès est si retentissant qu’il encourage Léo-Ernest Ouimet à construire une salle de 1200 places qui ouvrira ses portes le 31 août.

(1956) Les Jérolas est un duo de chanteurs humoristiques québécois, composé de Jean Lapointe (1935-2022) et de Jérôme Lemay (1933-2011). Le duo voit le jour en 1955, son nom est formé de la contraction du nom de ses deux membres JÉRÔme Lemay et Jean LApointe. En très peu de temps, Les Jérolas connaissent un grand succès dans les boîtes du Québec et notamment dans les cabarets montréalais. En 1956, ils se produisent pour la première fois à la télévision à titre de découverte de l’année, en compagnie de Félix Leclerc, à l’émission Music-Hall (RC, 1955) animée par Michelle Tisseyre.


Merci de votre fidélité. – Passez une excellente journée !

Ygreck, et ses perles de décembre

La Une

Nul besoin de beaucoup de mots pour résumer ce qui émerge de l’actualité. Le caricaturiste Ygreck en a fait son art… Voici ses perles de décembre, parues dans le Journal de Montréal.


365e jour de l’année

Samedi, 31 décembre 2022

On célèbre aujourd’hui…

LA SAINT-SYVESTRE

LA VEILLE DU JOUR DE L’AN


On jase là…

Dernière festivité de l’année, la Saint-Sylvestre ne revêt pas de caractère religieux. Certains la rattachent à l’histoire du prêtre Sylvestre, un Romain qui fut élu 33e pape et qui occupa le Saint-Siège pendant 22 ans, sous le règne de Constantin le Grand. Il est resté connu pour ses constructions de grandes basiliques romaines. On raconte aussi qu’il aurait dompté un dragon… Sylvestre 1er, devenu Saint Sylvestre, mourut le 31 décembre 335.

Cette fête donnait lieu à de grands festins qui permettaient de faire en bonne compagnie le pont jusqu’au premier jour de l’an neuf, puisque Jules César avait fixé la fin d’année au 31 décembre. La tradition voulait que plus le repas était long et les plats nombreux, plus l’année nouvelle serait heureuse et prospère.

D’où la tradition d’aligner les petits et grands plats et de festoyer, souvent entre amis, mais parfois aussi avec de parfaits inconnus, afin de passer le cap symbolique de la nouvelle année en échangeant des voeux pendant les douze coups de minuit, puis de s’amuser longtemps dans la nuit.

Bonne Saint-Sylvestre !


Pensée et citation du jour

La meilleure manière de prendre les choses du bon côté, c’est d’attendre qu’elles se retournent.

P. Ouanich


Ça s’est passé un 31 décembre…

(1491) Jacques Cartier est né à St-Malo en 1491. Il vit dans cette ville portuaire et cela l’infuence donc à devenir marin. En 1520, il épouse Catherine des Granches, fille de Jacques des Granches, connétable de St-Malo (personnage très influent). En 1532, Jean Le Veneur, abbé du Mont-Saint-Michel, présente Jacques Cartier à François 1er. Il suggère fortement d’envoyer Cartier en mission pour découvrir le Nouveau-Monde. Il fera trois voyages au Canada.

(1935) L’invention du jeu connu maintenant sous le nom de Monopoly est attribuée à Charles B. Darrow, un ingénieur de Germantown (Pennsylvanie). Cependant, l’idée était tirée d’un jeu qui était déjà diffusé, à faible échelle, “The Landlord’s Game” (“Le Jeu du Propriétaire”), breveté en 1904. Charles B. Darrow a modifié le jeu, l’a fabriqué et l’a vendu en un nombre suffisant pour intéresser la Société Parker Brothers. Avec 26 versions vendues dans 43 pays, la demande MONOPOLY n’a jamais diminué.

(1975) Dans le cadre d’une série de huit rencontres opposant des équipes soviétiques à des formations de la Ligue nationale de hockey (LNH), le Canadien de Montréal fait face à l’Armée rouge au Forum de Montréal. Ce match de très haut niveau se solde par un résultat nul de 3-3. Personne n’est déçu par la qualité du jeu qui tranche nettement avec le calibre offert par les parties de saison régulière de la LNH.

Le Canadien, qui remportera la coupe Stanley au printemps 1976, compte dans ses rangs des vedettes établies comme Yvan Cournoyer, Larry Robinson, Ken Dryden et un jeune Guy Lafleur. L’équipe de l’Armée rouge réunit pour sa part la plupart des grandes étoiles du hockey soviétique, dont le gardien Vladislav Tretiak, qui dispute une partie mémorable, repoussant 39 rondelles. Les trois buts comptés au cours de la partie sont l’œuvre de Steve Shutt, Yvon Lambert et Yvan Cournoyer.


Merci de votre fidélité. – Passez une excellente journée !

Les réseaux sociaux

La Une

Quand on parle de réseaux sociaux, les jeunes y sont ouverts, abonnés et partagent toutes sortes d’informations à travers la planète. Facile et invitant quand tu as grandi avec ces technologies. Mais qu’en est-il des aînés qui ont découvert sur le tard, l’informatique, les ordinateurs et tablettes et qu’ils s’y familiarisent lentement.

Méfiants, au départ, quand on leur parle des réseaux sociaux, c’est l’inconnu. Ils en ont peur, jusqu’au jour où ils les explorent. Mais quel réseau leur convient le mieux ?

Dans la revue LE BEL ÂGE de mai dernier, Pascal Forget a écrit l’article qui suit et que je veux partager avec vous.

***

QUELS RÉSEAUX POUR MOI ?

Les réseaux sociaux permettent de partager nos pensées, nos vidéos et nos photos sur internet. Certains n’ont probablement plus de secrets pour vous, d’autres restent peut-être à découvrir. Voici les plus populaires.

TIKTOK

Parfait pour les gens friands de contenu instantané (des textes, infos, vidéos brèves et percutantes), TikTok permet de partager et de voir des vidéos d’une durée maximale de 10 minutes. Ils sont en général bien plus courts et accompagnés de musique.

On y trouve des tours de magie, des sketchs, des chorégraphies… La plupart des créateurs sont très jeunes, et le rythme est frénétique, même déboussolant ! On peut suivre des créateurs comme Mathieu Nadeau-Vallée, qui dégonfle les nouvelles complotistes, ou simplement cliquer sur ce qui nous intéresse : un algorithme performant nous proposera rapidement du contenu à notre goût !

À tiktok.com et via l’application téléchargeable sur notre téléphone ou notre tablette.

FACEBOOK

Avec près de 2 milliards d’utilisateurs actifs par jour, c’est le plus répandu des réseaux sociaux. On y va pour prendre des nouvelles de nos proches ou pour participer à des groupes de discussion.

Aussi pour profiter du Marketplace, une plateforme de petites annonces gratuites où l’on peut tout dénicher. En utilisant l’application pour téléphone, on peut même trouver l’âme sœur avec Facebook Rencontres !

À facebook.com et via l’application téléchargeable sur notre téléphone ou notre tablette.

YOUTUBE

Ici, on visionne des vidéos pour apprendre et se divertir, en plus de partager les nôtres. On y trouve des recettes, des entraînements, des documentaires, de la musique, des vidéos de voyage…

On peut s’abonner à nos chaînes préférées (de télévision, par exemple). Pour ne rater aucune nouvelle vidéo de nos abonnements, il suffit de cliquer sur la cloche de notification (en haut de l’écran).

À youtube.com et via l’application téléchargeable sur notre téléphone ou notre tablette.

INSTAGRAM

Une galerie pour voir ou partager des photos. Ce service est aussi utilisé par des influenceurs, vedettes et célébrités qui partagent leur quotidien, leur look du jour, des pensées, des conseils et de brèves vidéos.

À instagram.com et via l’application téléchargeable sur notre téléphone ou notre tablette.

LINKEDIN

Le réseau social professionnel. C’est l’endroit où lire des nouvelles liées aux affaires, faire du réseautage et suivre les gens de l’industrie. Bon à savoir : si on consulte le profil de quelqu’un, la personne sera notifiée.

À linkedin.com et via l’application téléchargeable sur notre téléphone ou notre tablette.

TWITTER

On y publie des gazouillis, des messages de 240 caractères maximum. Pour en profiter, il faut suivre des comptes. Pour reconnaître le compte officiel d’organismes ou de personnalités préférées, on surveille le crochet bleu à côté de leur nom, qui indique un compte vérifié.

Pendant la diffusion de plusieurs émissions de télé, comme Tout le monde en parle (@off_tlmep), on pourra alors suivre les commentaires et les réactions en direct.

À twitter.com et via l’application téléchargeable sur notre téléphone ou notre tablette.

TWITCH

Des joueurs y viennent pour discuter et réagir pendant qu’ils explorent des jeux vidéo en direct. Le talent de certains est fascinant ! On peut aussi y voir certains baladodiffusions, comme SciencesALaCarte, animée par un biologiste qui vulgarise la science, ou RadioTalbot, par le gamer suprême Denis Talbot.

À twitck.tv et via l’application téléchargeable sur notre téléphone ou notre tablette.

DISCORD

Une application d’abord créée pour rassembler les amateurs de jeux vidéo. On peut désormais s’y joindre à des communautés et des « salons », des espaces de rencontre virtuels pour discuter et coordonner des activités.

On peut créer le nôtre et y inviter des amis; il y a des modèles pour le jeu, les artistes et les communautés locales.

À discord.com et via l’application téléchargeable sur notre téléphone ou notre tablette.

Conseil : Pour éviter le piratage de notre compte, mieux vaut utiliser un mot de passe différent pour chaque réseau social, qu’on note dans un endroit sûr et accessible au moment de le créer pour ne pas l’oublier.

Vous avez maintenant l’embarras du choix !


364e jour de l’année

Vendredi, 30 décembre 2022

On jase là…

Ça me fait bien rire lorsque j’écoute le hockey des Canadiens. Que ce soit à RDS ou à TVA Sports, on entend toujours les mêmes commentaires négatifs sur la performance de nos Glorieux. On sort leurs défauts, leurs lacunes, comment ils devraient jouer, et j’en passe. Vous rappelez-vous ce que la direction du Canadien nous disait en début de saison ?

« La saison ne veut absolument rien dire. Nous sommes en reconstruction pour les 5 prochaines années. Les gros salaires qui ne produisent pas vont changer d’adresse. Nous ne ferons pas les séries ». On sait bien que notre équipe ne fait pas le poids contre les grosses équipes actuelles de la LNH, alors soyons patients et observons la relève qui APPREND. On se reparlera de cette puissance dans 5 ans.


Pensée et citation du jour

Il n’existe pas meilleur exercice pour le cœur que de se pencher pour aider quelqu’un à se relever.

John A. Holmes


Ça s’est passé un 30 décembre…

(1903) L’incendie du théâtre Iroquois de Chicago, fait 602 victimes. Ce jour-là, plus de 1 900 personnes prenaient place dans le théâtre pour voir une pièce musicale très populaire Mr. Blue Beard. Vers 15h30 une lumière enflamma un rideau. Les extincteurs sur place n’étaient pas fonctionnels. Un rideau protecteur en amiante s’est effondré.

Les acteurs, danseurs… se sont sauvés par une porte derrière la scène. Mais en ouvrant la porte arrière, l’air ne fit qu’accroître les flammes en une boule de feu. Les sorties d’urgences étaient barrées. Cependant des 500 artistes, un seul y a trouvé la mort. Le comédien Eddie Foy fut considéré comme un héros pour avoir tenté de calmer la foule.

(1980) Le merveilleux monde de Disney disparaît des ondes. À chaque semaine, M. Disney lui-même faisait la présentation de son émission. Pendant 25 ans, le réseau NBC présentait à chaque semaine la version anglaise et originale de cette émission. En ce jour, il rompt le contrat qui le lie à la compagnie de Disney.
Toutes ces émissions étaient traduites en plusieurs langues dont le français pour notre plaisir.

(2006) L’ancien président irakien né le 28 avril 1937, est exécuté à Bagdad à 6h05, heure locale (3h05 GMT). Livré par les Américains aux autorités irakiennes, ce sont des Irakiens qui exécuteront la sentence. Saddam Hussein est mené au gibet les bras et les pieds entravés mais conserve son calme.

Il demandera même d’avoir la tête découverte, ce qui lui fut accordé. Il acceptera un foulard pour éviter les blessures occasionnées par la corde. Quelques secondes avant son exécution, certains des chiites officiels présents sur le lieu de l’exécution scandent : « Moqtada, Moqtada », par référence à Moqtada al-Sadr, le chef de l’Armée du Mahdi, dont le père a été exécuté sur l’ordre de Saddam Hussein.


Merci de votre fidélité. – Passez une excellente journée !

Fini la paperasse !

La Une

Aujourd’hui, avec les supports électroniques, on n’a plus besoin de conserver des tonnes de documents. Il faut numériser. D’autant plus vrai que les banques, entre autres, conservent vos relevés bancaires mensuels trois années et plus en arrière et peuvent être consultés lors de chacune de vos connections sur leurs sites.

Nos tiroirs débordent de papiers divers ? Les appareils technologiques viennent à notre rescousse.

Documents de garantie, manuels d’instruction, recettes notées sur des bouts de papier, paperasse conservée « au cas où »… Il y a de quoi perdre le fil ! Heureusement, on peut sauvegarder tout ça sur notre téléphone, notre ordinateur ou dans les nuages (stockage de données par internet).

Voici comment.

ON NUMÉRISE

Même pas besoin d’un numériseur : la caméra de notre tablette ou de notre téléphone fait très bien l’affaire ! Avec l’application incorporée dans notre téléphone, ou en utilisant l’une des applications comme Notes (iPhone et iPad), Google Disque (Android) et Microsoft Lens (IOS, Android), on sélectionne l’option numérisation, puis on photographie le document désiré en le posant à plat sur une surface éclairée. Le document apparaît ensuite à l’écran. Si le résultat n’est pas net, on jette et on reprend la photo. Simple comme bonjour !

ON RETROUVE TOUT FACILEMENT… ET RAPIDEMENT

Une fois nos documents numérisés, on peut les regarder sur notre ordinateur, notre téléphone ou notre tablette. Plus besoin de fouiller partout ! Il suffit de taper le nom du document et de cliquer dessus pour le visionner en mode Aperçu.

Grâce à la technologie de reconnaissance d’image de certains services, on peut aussi rechercher par mots-clés. Par exemple, en tapant « café », on verra apparaître factures, recettes et tout autre document contenant ce mot.

ON PARTAGE

Une fois un document numérisé, il est facile de l’envoyer par courriel, pour se prévaloir d’une garantie ou partager une recette avec un ami, par exemple.

ON NE PERD RIEN

En prenant l’habitude de numériser régulièrement reçus, factures, papiers médicaux, articles et autres au fur et à mesure, on n’oubliera plus rien. Et ce, même si on a jeté ou perdu la version papier.

ET LA SÉCURITÉ ?

La sécurité des sites de stockage de données iCloud (Apple, Google Drive (Google) ou OneDrive (Microsoft) est excellente. Il y a toujours, toutefois, un faible risque de fuite de données. Mieux vaut donc y penser deux fois avant d’y sauvegarder des documents intimes ou confidentiels. Il faut aussi avoir un bon mot de passe, et ne pas l’oublier.

Source : Pascal Forget, revue Le Bel Âge, avril 2022, p48


363e jour de l’année

Jeudi, 29 décembre 2022

Une année de plus sur le chemin de la vie pour…

Monique Brodeur

Bon anniversaire !


On jase là…

On ne donne plus de sac dans la majorité des commerces, à moins de payer pour en avoir un. Tiens tiens… C’était pour l’écologie à ce qu’on nous disait. Pourtant, pour 75 sous ou 1 dollar, on vous en vend un. Soudainement, l’écologie prend le bord pour laisser la place au profit. Trouvez l’arnaque !


Pensée et citation du jour

Le plaisir se ramasse, la joie se cueille, le bonheur se cultive.

Lamartine


Ça s’est passé un 29 décembre…

(1958) Soixante-quinze réalisateurs de Radio-Canada déclenchent une grève, parce que la société d’Etat refuse de reconnaître leur syndicat. Ils sont appuyés par 2 000 employés qui déclenchent une grève de solidarité. Le journaliste René Lévesque, animateur à l’émission « Point de mire », devient bientôt une des figures de proue du mouvement.

Pendant près de trois longs mois, les téléspectateurs devront se contenter de visionner les films qui défilent l’un après l’autre au petit écran. La grève se terminera le 8 mars 1959 lorsque Radio-Canada acceptera de reconnaître le syndicat des réalisateurs et ces derniers retourneront au travail le 9 mars suivant après avoir obtenu satisfaction.

(1967) Au Canada, le parlement abolit la peine de mort sauf pour le meurtre d’un policier et d’un gardien de prison. Ceci pour un essai de cinq années.

(2011) Kim Jong Un, le fils du défunt Kim Jong-il, est proclamé officiellement « dirigeant suprême » de la Corée du Nord lors de l’hommage national à son père à Pyongyang; c’est la première fois que le jeune fils de Kim Jong-il est reconnu publiquement comme son successeur.

Il prend officiellement ses fonctions de secrétaire général du Parti du travail de Corée le 11 avril 2012 et de président du Comité de la défense nationale le 13. Le 18 juillet 2012, sa nomination en tant que maréchal est rendue publique et le 25 juillet, son mariage avec Ri Sol-ju est annoncé.

Le 1er janvier 2013, lors du premier discours télévisé d’un dirigeant nord-coréen depuis 19 ans, il appelle à « cesser la confrontation entre le Nord et le Sud » et annonce « un virage radical afin de construire un géant économique », mais il se lance ensuite dans une escalade verbale, menaçant de guerre nucléaire les États-Unis, le Japon et le voisin sud-coréen.


Merci de votre fidélité. – Passez une excellente journée !

Comment éviter de se faire avoir lorsqu’on achète une carte-cadeau

La Une

Pour le temps des Fêtes, vous avez reçu une carte, un chèque, un certificat qui vous permettra d’acheter un objet, une activité ou une expérience en échange d’un paiement déjà effectué ? Comment savoir si ce n’est pas un cadeau empoisonné ?

« Une carte prépayée », c’est, par exemple, une carte de téléphone cellulaire, une carte de crédit prépayée ou une carte-cadeau valide dans un endroit précis, comme une librairie. Plusieurs règles encadrent ce type de cadeaux.

UN SOLDE REMBOURSABLE EN ARGENT

Le solde présent sur cette carte est remboursable en argent à certaines conditions. Vous devez le demander au commerce, et le solde doit être de 5 dollars ou moins.

Cette règle est valable pour toutes les cartes prépayées, sauf s’il s’agit d’une carte de téléphonie cellulaire ou d’une carte de crédit prépayée.

PLUS DE DATE D’EXPIRATION

Inutile aussi de vous précipiter en magasin pour utiliser votre carte prépayée, sauf s’il s’agit d’une carte de téléphone cellulaire ou d’une carte qui donne accès à un service de façon illimitée, comme une carte d’autobus.

La raison est simple : toutes les autres cartes prépayées ne peuvent plus avoir de date d’expiration. Vous voilà avertis !

N’HÉSITEZ PAS À EN PARLER

Vous vivez un problème concernant l’utilisation de votre carte-cadeau ?

Parlez-en avec les personnes responsables du lieu où elle peut être utilisée. Si vous n’arrivez pas à régler le problème de cette façon, vous pouvez déposer une plainte auprès de l’Office de la protection du consommateur.

Source : Éducaloi, Journal de Montréal, 27 décembre 2022, section ARGENT, p28


362e jour de l’année

Mercredi, 28 décembre 2022

Une année de plus sur le chemin de la vie pour…

Audrey-Anne NantelChantale MichaudPierre TurmelLise Ferland

Bon anniversaire !


Pensée et citation du jour

Le rire c’est comme les essuie-glaces, il permet d’avancer même s’il n’arrête pas la pluie.

Gérard Jugnot


Ça s’est passé un 28 décembre…

(1869) L’Américain William Finley Semple dépose pour la première fois le brevet du chewing-gum, une gomme à mâcher produite avec la sève caoutchoutée du sapotier. Finley ne commercialisera pas son invention. C’est le new-yorkais Thomas Adams qui en aura l’idée vers 1870 en mettant au point une machine à produire du chewing-gum (Bubble Gum).

(1944) Maurice Richard devient le premier joueur dans l’histoire de la Ligne nationale à récolter huit points dans un même match; l’ailier du Canadien marque cinq buts et fournit trois aides dans une victoire de 9-1 du Tricolore au Forum sur les Red Wings de Detroit. Darryl Sittler brisera ce record avec 10 points le 7 février 1976.

(1962) Un mois après la réélection de son gouvernement, le premier ministre du Québec, Jean Lesage, annonce que la Commission hydroélectrique du Québec (Hydro-Québec) déboursera 604 millions de dollars pour nationaliser 11 compagnies d’électricité. Les compagnies impliquées dans la transaction sont : Shawinigan Water & Power, Quebec Power, Southern Canada Power, Saint-Maurice Power, Gatineau Power, la Compagnie de pouvoir du Bas-Saint-Laurent, Saguenay Power, Northern Quebec Power, la compagnie électrique de Mont-Laurier, la compagnie électrique de Ferme-Neuve et la La Sarre Power.

Le même jour, le premier ministre Lesage annonce les offres qui seront faites aux détenteurs d’actions ordinaires des compagnies. Ces acquisitions, qui deviendront officielles le 1er mai 1963, feront de l’Hydro-Québec une des plus importantes entreprises québécoises et un acteur majeur dans le développement de l’énergie au Québec.


Merci de votre fidélité. – Passez une excellente journée !

Des aubaines ? Vraiment ?

La Une

Hier, c’était le « Boxing Day » je préfère de beaucoup « La course aux aubaines », plus représentatif et surtout en français. On a bien francisé le Black Friday par le Vendredi Fou, alors… Après deux années perturbées par la pandémie, les chasseurs d’aubaines étaient à l’affût de LA trouvaille du siècle.

Moi, je ne m’y suis même pas présenté le bout du nez. Ça m’est arrivée une seule fois dans ma vie et croyez-moi, je me suis juré qu’on ne m’y reprendrait plus.

À l’époque, je magasinais pour une tablette. Ah, il y avait des aubaines, mais sur les appareils boudés par la clientèle. Un iPad avec une mémoire vive 16 Go… pas cher, mais moins attirant quand on s’y connaît un peu. Ce que la clientèle, le moindrement renseignée recherche c’est une tablette de 128 Go, voire idéalement 256 Go de mémoire, qui, elles, ont un rabais nul ou dérisoire.

Pour sa popularité, c’est sans contredit l’électronique qui a la cote !

C’est l’occasion où les marchands se débarrassent de ce qui ne se vend pas. C’est ça l’aubaine. Une arnaque déguisée pour l’occasion.

Croyez-moi, avec toutes les occasions annuelles que les marchands nous offrent, cette mode est appelée à disparaître, ou du moins, changer de vocation. On devrait l’appeler la journée des échanges, pour ceux et celles qui n’ont pas apprécié leur cadeau et qui veulent choisir ce qui leur convient vraiment. Ça c’est la réalité !

Après les Fêtes, les économies sont présentées à pleines pages des circulaires. Dès janvier, ce sont les ventes d’inventaire, puis, la St-Valentin, ensuite Pâques et ses soldes du printemps. Vient ensuite l’été pour les vacances, suivi par les rabais de la rentrée, l’Halloween, enfin, le retour au temps des Fêtes.

Alors je vous le demande, quelle est la vraie raison de « La course aux aubaines » si ce n’est que le prétexte à écouler et liquider ce qui ne se vend pas autrement.

C’est une activité populaire parce que les gens veulent se dégourdir les jambes et qu’il n’y a rien à faire au lendemain de la fête de Noël, alors il y a beaucoup de « ouaireux » !

Ouais… on pourrait aussi l’appeler la journée des ouaireux ». Pourquoi pas !


361e jour de l’année

Mardi, 27 décembre 2022

Une année de plus sur le chemin de la vie pour…

Louise Hébert

Bon anniversaire !


On jase là…

Le concessionnaire GM Paillé annonce une grosse vente de camions qu’il appelle « TRUCK EN STOCK ». Il me semble qu’avec un minimum d’effort il aurait pu annoncer « CAMIONS EN INVENTAIRE ». Encore le parfait exemple du déclin du français. Une entreprise du Québec, francophone en plus ! Humiliant !


Pensée et citation du jour

Quand le pouvoir de l’amour surpassera l’amour du pouvoir, le monde connaîtra la paix.

Jimi Hendrix


Ça s’est passé un 27 décembre…

(1924) Pour la première fois depuis 1917, deux équipes montréalaises croisent le fer lors d’une rencontre officielle de hockey professionnel. Il s’agit du Canadien et de la nouvelle formation de la Ligue nationale de hockey (LNH) : le Montreal. La rencontre est disputée au Forum, le nouvel amphithéâtre construit au cours de l’été 1924 à Montréal. Elle attire environ 12 000 personnes, une assistance considérable à cette époque. L’année suivante, le Montreal adoptera le nom de Maroons. La rivalité entre Maroons et Canadien sera une des plus chaudes de la LNH jusqu’à la disparition des Maroons, en 1938.

(1978) Sept mois après le règlement d’une longue grève qui lui a nui considérablement, le quotidien « Montréal-Matin » ferme ses portes. Cette nouvelle touche directement les 225 employés de ce journal dont l’existence remonte aux années 30. Avant le conflit, qui a duré du 7 octobre 1977 au 2 mai 1978, le « Montréal-Matin » tirait à environ 136 000 copies. Par la suite, il se maintient autour de 90 000 copies, ce qui est insuffisant à assurer sa rentabilité. Pour la seule année 1978, la direction déclare des pertes de 3,2 millions de dollars. Cette situation joue un rôle décisif dans la fermeture du journal qui survient le 27 décembre 1978.

(2009) Les attentats du 11 septembre 2001 sont sans contredit l’événement le plus important de la décennie, selon un sondage Angus-Reid réalisé auprès de Canadiens, d’Américains et de Britanniques. Les attaques terroristes de 2001 aux États-Unis sont perçues comme l’événement le plus important des années 2000 par plus de 40% des gens dans les trois pays.


Merci de votre fidélité. – Passez une excellente journée !

Les vitamines et leurs bienfaits

La Une

On a besoin de vitamines toute l’année. Mais l’hiver, avec le froid et le manque de lumière, un petit extra ne fait certainement pas de tort !

1- LA VITAMINE C

Il s’agit d’un antioxydant qui contribue, entre autres, à maintenir un bon système immunitaire. Comme le corps humain ne peut pas accumuler de réserves de cette vitamine, il faut consommer des aliments riches en vitamine C tous les jours.

Voici quelques aliments bourrés de vitamine C : poivron de couleur, orange, pamplemousse, kiwi, épinards et autres légumes feuilles foncés, brocoli, pois.

2- LA VITAMINE D

Cette vitamine est surtout produite par l’absorption de la lumière sur la peau, d’où la difficulté d’obtenir une teneur suffisante au cours des mois d’hiver ! Les sources alimentaires sont surtout d’origine animale : les jaunes d’œufs, les poissons gras (par exemple, le saumon et la truite), le foie de bœuf, le lait et les boissons végétales enrichies. Il arrive que d’autres aliments reçoivent un ajout de vitamine D, comme le jus d’orange et les céréales.

Selon la recommandation de Santé Canada, les personnes de deux ans et plus qui ne consomment pas ces produits tous les jours devraient prendre un supplément de vitamine D.

3- LE MAGNÉSIUM

Il s’agit d’un minéral essentiel, parmi les plus abondants dans le corps humain. Les meilleures sources alimentaires sont : les noix et les graines, le chocolat noir, les grains entiers (par exemple, le riz brun), les avocats, les épinards et autres légumes feuilles foncés, les légumineuses ainsi que le soya et ses dérivés (tofu, tempeh, boisson de soya).

4- LE ZINC

Il s’agit d’un autre minéral essentiel dont on a particulièrement besoin en hiver, puisqu’il aide nos cultures à combattre les virus et les bactéries. On le trouve dans les huîtres, la viande rouge, les fruits de mer, comme le crabe et les crevettes, la viande brune du poulet, les noix de cajou et les légumineuses.

Source : Magasine Coup de Pouce, janvier-février 2023, p101


360e jour de l’année

Lundi, 26 décembre 2022

On célèbre aujourd’hui…

LE LENDEMAIN DE NOËL

LE « BOXING DAY »

NOCES DE LAPIS-LAZULI, DE ROSELINE POIRIER ET JEAN-EUDES ARSENAULT (56 ans)


À la douce mémoire de…

DEREK AUCOIN 1970-2020, joueur de baseball professionnel et commentateur sportif.


Pensée et citation du jour

Nous ne saurons jamais tout le bien qu’un simple sourire peut être capable de faire.

Mère Teresa


Ça s’est passé un 26 décembre…

(1938) La pêche aux petits poissons des chenaux fut découverte par pur hasard. Cette année-là, on constata la présence du poisson dans la rivière Sainte-Anne. Un Péradien travaillait un jour à couper des blocs de glace pour les glacières de ce temps, lorsqu’il aperçut quelques poissons folâtrant sur le fond de sable et la grande aventure commença.

(2004) Un tremblement de terre d’une amplitude exceptionnelle de 9 sur l’échelle de Richter secoue les fonds marins au large de Sumatra. Quelques heures plus tard des vagues géantes, atteignant 10 mètres de haut, s’abattent sur l’Indonésie, la Thaïlande, le Sri Lanka, l’Inde et la Malaisie. Elles tuent plus de 220 000 personnes et font plus d’un million de réfugiés. Située en zone hautement touristique, la catastrophe prend une ampleur mondiale et suscite l’émoi et la solidarité dans le monde entier.

(2005) La vérificatrice générale Sheila Fraser déposa, le 10 février 2004, un rapport dévoilant l’ampleur de ce qu’il est maintenant convenu d’appeler « le scandale des commandites ».

Le rapport explique notamment comment 100 des 250 millions du budget du programme fédéral de commandites se sont retrouvés dans les poches de quelques firmes de publicité et de communication au lendemain de la mince victoire du « non » au référendum de 1995. Pendant près de six ans, des entreprises amies du Parti libéral du Canada ont encaissé plus de 100 millions de dollars d’un fonds servant à commanditer différents événements culturels et sportifs.


Merci de votre fidélité. – Passez une excellente journée !

%d blogueurs aiment cette page :