De Télé-Métropole à TVA, 50 ans d’amour

Le 19 février 1961, un nouveau poste de télévision voyait le jour. Une télé de langue française allait concurrencer Radio-Canada. La roulette de la télé pouvait maintenant trouver des images à la position 10. CFTM canal 10 Montréal, entrait en onde. Télé-Métropole, devenu aujourd’hui TVA, débutait sa mission d’être une télé du peuple, pour le peuple. À cette époque de la révolution tranquille, son succès fut immédiat. C’était l’année de mes dix ans.

Je me souviens encore de ces longues files d’attente, où on se rendait à l’extérieur des studios de Télé-Métropole les samedis matin, pour assister aux émissions pré-enregistrées du Zoo du Capitaine Bonhomme et de Jeunesse d’aujourd’hui. Angle Alexandre-Desève et Sainte Catherine, tout à côté, nous prenions une petite pause afin de se régaler des succulentes frites de La Belle Province. Une fois rendus dans les studios, nous étions ébahis par toute la technique et la frénésie d’un plateau de télévision. Tout était en couleur mais une fois retournés à la maison, le téléviseur nous renvoyait des images en noir et blanc. On découvrait un nouveau monde.

Un peu plus tard, on apprivoisait la télévision en couleur. Tout un progrès ! On se rassemblait dans notre fond de cour pour visionner les images sur la seule télé couleur du quartier, qu’un voisin fortuné avait pu se payer.

Le canal 10 a été une révélation dans mon cas. J’ai grandi avec ses émissions toutes plus intéressantes les unes que les autres. Du divertissement, des concours, des émissions jeunesse, des comédies et des émissions sérieuses, le canal 10 était à l’écoute de ses auditeurs. D’ailleurs, je me rappelle qu’un de ses slogans était « Le canal 10, le poste qui écoute ses auditeurs autant que ceux-ci l’écoutent ». Qui ne se rappelle pas des concours anniversaires, où on voyait des tonnes de bulletins de participation empilés, puis l’animateur en piger un seul, avec sa longue perche, et déclarer LE gagnant d’une multitude de prix lors des galas anniversaire de la station.

Plusieurs artisans, artistes et annonceurs doivent leur carrière à ce nouveau venu du monde télévisuel. La chanson québécoise a connue une popularité fulgurante avec Jeunesse d’aujourd’hui, et son rendez-vous hebdomadaire du samedi soir, que toute la jeunesse regardait avant d’envahir les salles de danse de l’époque. La profusions de groupes n’a jamais connu une si grande popularité qu’en ce temps là. Les Classels, les Sultans, les Hou-Lops, les Gendarmes, César et ses Romains et j’en passe, faisaient tomber les filles en pamoison.

Le canal 10 a grandi et est devenu le grand réseau TVA d’aujourd’hui. Il s’est imposé comme un chef de file en information notamment, en surclassant Radio-Canada et ses budgets astronomiques. Il a créé une télé dynamique proche des gens, en ayant toujours le souci premier de combler son auditoire. Et celui-ci lui demeure fidèle depuis ses premiers balbutiements.

On ne peut pas résumer en un article cinquante ans de divertissement. Chacun y garde ses propres souvenirs. Cependant, un fait demeure; TVA, Télé-Métropole, le canal 10, fête aujourd’hui son jubilé d’or et il mérite tout le succès qui est sien. Dans ce monde où toutes les technologies font des pas de géants, il est prêt à relever de nouveaux défis, pour nous livrer une télé pour et proche du peuple, au sein de la grande famille Québécor. TVA c‘est cinquante ans d’amour et pour toujours. Félicitations pour cet immense succès et longue vie.

5 réflexions au sujet de « De Télé-Métropole à TVA, 50 ans d’amour »

  1. Étant enfant, je rêvais d’être de l’assistance de plusieurs émissions populaires. C’était le temps de la télé en directe. Je n’ai pas eu cette chance.Je dois dire que ça nous donne de l’âge car moi aussi j’ai assisté à la naissance du canal 10. Je l’ai vu évoluer. C’était le poste de notre génération…. Malgré son âge, TVA demeure un canal de grande écoute grâce à la qualité de ses émissions ainsi qu’à son côté innovateur. Bravo à tout ceux qui ont participé à son succès.

  2. Que de souvenirs…le capitaine Bonhomme ! Oncle Pierre, Mam’zelle Ti-Zoiseau et toute la joyeuse bande….. Longue vie à TVA

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s