L’homme au manteau vert

L'homme au manteau vertIl était une fois trois jeunes filles, très belles mais très pauvres. Leur père les aimait tendrement mais avait beaucoup de mal à gagner sa vie pour les nourrir. Un jour de décembre, trois vieux grincheux se présentèrent pour demander la main des jeunes filles. Ils étaient très riches et le père, le cœur serré, accepta. En apprenant la nouvelle, les trois sœurs coururent au jardin en pleurant à chaudes larmes :

– Oh ! mon Dieu, je ne veux pas épouser cet horrible vieillard !

– Je préfère encore rester pauvre et avoir faim !

– Tout ce que nous voulons, c’est être heureuses !

Au même moment, dans la ruelle qui longeait le jardin, un vieil homme passait en clopinant sur son âne. Il était vêtu d’un manteau vert tout râpé, portait une longue barbe blanche et un gros sac sur son dos. Il s’arrêta un instant pour écouter les sanglots des jeunes filles, puis poursuivit son chemin.

Mais le lendemain, au petit matin, les trois sœurs découvrirent dans leur cheminée, trois gros sacs posés au milieu de la cendre. En les ouvrant, elles virent qu’ils étaient remplis de pièces d’or ! Qui leur avait apporté ce splendide cadeau ? Grâce à cet or, elles pourraient vivre avec leur père sans se soucier de l’avenir, et épouser le garçon qui leur plairait.

N’osant encore croire à leur bonheur, elles sortirent pour se renseigner.

Dans les rues, les riches marchands et les bourgeois marchaient d’un air pressé et soucieux, comme d’habitude. Mais dans les yeux des enfants et des mendiants, les trois sœurs remarquèrent une étrange lueur de joie. Alors, quand elles virent une fillette aux mains pleines de friandises, elles lui demandèrent qui lui avait apporté tous ces bonbons.

– Saint Nicolas bien sûr !

– Mais nous n’avons jamais entendu parler de lui !

– C’est un vieux monsieur habillé en vert. Chaque année, le 6 décembre, il donne des cadeaux aux pauvres et des bonbons aux enfants. Personne ne l’a jamais vu car il passe la nuit. Mais moi, je sais qu’il existe !

Jamais les trois sœurs n’oublièrent Saint Nicolas. Grâce à lui, elles vécurent heureuses et se marièrent avec le garçon qu’elles aimaient. Quant au vieil homme, personne ne sait ce qu’il est devenu. Mais certains racontent qu’il a déménagé au pôle Nord et troqué son manteau vert contre une veste rouge…

Histoire d’Emmanuelle Lepetit
Illustrée par Évelyne Duverne
24 histoires merveilleuses pour attendre Noël – Éditions Fleurus – 2008

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s