Silence dans l’étable !

Silence dans l'étableUne légende raconte que, chaque année pendant la messe de minuit, les animaux se mettent à parler. Passant près d’une étable le soir de Noël, deux frères voulurent en avoir le cœur net.

– Un bœuf n’est bon qu’à tirer la charrue, sûrement pas à avoir la langue bien pendue ! plaisanta Gildas, l’aîné des deux garçons.

– Tu peux toujours te moquer, répondit Basile. Moi, je te parie dix corvées de bois que ce soir, un bœuf parlera !

– Eh bien, cachons-nous dans l’étable jusqu’à minuit, et nous verrons !

Les deux garçons se glissèrent sans bruit à côté des bœufs et attendirent… Ils ne savaient pas que, par la porte entrebâillée de l’étable, les bœufs avaient entendu leur pari. Les douze coups de minuit sonnèrent bientôt. Dans le silence qui suivit, les frères entendirent des gargouillis.

– Basile, fais taire ton ventre, tu vas effrayer les bœufs, se moqua Gildas.

– Mais ce n’est pas moi ! protesta Basile.

Le silence retomba, suivi quelques instants plus tard de nouveaux gargouillis.

– Tu fais bien plus de bruit que tous ces bœufs réunis, railla Gildas.

– Je te dis que ce n’est pas moi ! insista Basile.

Cette fois, les gargouillis résonnèrent si fort que les murs tremblèrent. Plus de doute : le bruit venait de l’estomac d’un énorme bœuf, tout près de là.

– J’ai faim. Que mangerons-nous demain ? demanda l’animal malicieux.

– Je goûterais bien un peu de Gildas, répondit son voisin.

– Coupé en rondelles avec des carottes ! ajouta un autre.

– Le tout grillé à feu vif ! clama le dernier.

Gildas eut si peur qu’il sortit de l’étable comme s’il avait le feu aux fesses ! Les bœufs rirent jusqu’au matin, contents de ce petit tour qu’ils ne peuvent jouer qu’une fois par an ! Quant à Basile, il abandonna ses corvées de bois à son frère, et se chargea de répandre longtemps encore la légende.

Histoire de Fabienne Onfroy
Illustrée par Bruno Robert
24 histoires merveilleuses pour attendre Noël – Éditions Fleurus – 2008

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s