Le grand cirque et ses bouffons

quebec2014Tel qu’en a décidé le gouvernement Marois, les québécois iront aux urnes le 7 avril prochain dans ce qu’on pourrait appeler Le grand cirque des bouffons. Parce que c’est de cela qu’on parle. Des bouffons qui nous font rire et pleurer, parfois en même temps, au gré de leurs fantaisies et leurs délires. Pendant la trentaine de journées qu’il reste, les journaux se noirciront d’annonces de promesses démesurées, d’attaques virulentes et de nombrilisme à outrance, sans oublier la horde d’analyses de tout acabit, qui décortiqueront jusqu’au bout des ongles, les forces en présence. Même choses aux bulletins de nouvelles télévisées et sur les différents médias sociaux de l’Internet. Beaucoup de millions de dollars injectés sous le chapiteau électoral, afin de devoir choisir de manière éclairée.

Les temps ont bien changés depuis la Révolution tranquille et les gouvernements passent le plus clair de leur temps à faire du sur place et se chicaner pour des peccadilles d’un côté comme de l’autre. Mis à part les révolutions sociales de 1960 avec Jean Lesage et son Maître chez-nous ainsi que l’élection stupéfiante de René Lévesque et de son premier gouvernement nationaliste de 1976, on ne peut pas dire qu’on a été tellement choyé. Presque pas de gouvernements majoritaires et les québécois qui se complaisent à élire des représentants minoritaires ayant les mains liées et qui ne peuvent gouverner aisément. Le présent gouvernement à cette image n’est vieux que de 18 mois et il faut tout recommencer.

En démocratie, c’est le peuple qui décide. C’est lui qui détient le pouvoir de choisir ses représentants. Mais pour cela, il faut massivement aller voter même si le politicien se maintient toujours aussi bas dans la liste de confiance des citoyens. Mieux vaut une démocratie qu’une dictature, alors j’espère que le taux de participation sera très élevé afin de représenter une volonté plus valable et juste de la population. Si, dans certains pays, le droit de vote s’exerce au prix de sa vie, ce n’est pas le cas ici et c’est un devoir fondamental qu’on applique sans contraintes.

Au moins, en votant, ce geste vous donne le pouvoir d’exprimer votre satisfaction ou votre désaccord, de condamner certaines politiques et d’influencer l’approche gouvernementale dans l’exercice d’une saine démocratie et ça, ça n’a pas de prix. Dans le cas contraire, votre inaction à déposer vitre bulletin dans l’urne, vous contraint à vous fermer la gueule pour les quatre prochaines années. J’entends déjà des gens dire – Ce sont tous des voleurs, des bandits, qui travaillent pour leurs poches… Alors raison de plus pour exprimer clairement notre choix. Avec les réseaux sociaux et la communication qui circule à la vitesse de l’éclair, surtout en période électorale, bien malin celui qui pourrait cacher son passé nébuleux ou condamnable.

Alors c’est important, voire primordial d’aller voter le 7 avril. Ça me désole que je ne sois sur place pour ce rendez-vous important, étant à l’étranger. Mais, heureusement le législateur a prévu un mécanisme de votation pour les québécois qui séjournent à l’étranger et qui, comme moi, ne pourront exercer leur devoir de citoyen et ça s’appelle le vote par correspondance, et on a jusqu’au 19 mars pour s’inscrire via le lien suivant. Louise et moi s’en sommes prévalus et on pourra voter comme prévu. C’est un exercice que je ne veux rien manquer pour tout l’or du monde et je serais ravi qu’un gouvernement majoritaire s’installe au Québec pour les quatre prochaines années et le fasse prospérer à la mesure de ses ambitions. Et même si je les surnomme humoristiquement les bouffons, je suis persuadé que les candidats sont animés du désir de servir intensément le Québec. Les amuseurs sont en place… Que le spectacle commence !

Une réflexion au sujet de « Le grand cirque et ses bouffons »

  1. Merci beaucoup Normand pour ces informations. Que ferions-nous sans toi? Salutations à Louise.

    Hélène et Charles

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s