Naïveté ou incompétence ?

Wagon Azur - STMEntre les deux mon cœur balance, et je veux parler des gestionnaires qui nous gouvernent ou prennent des décisions qui impliquent les précieux deniers que nous, CONtribuables et usagers, leur remettons sans mot dire. Je devrais ajouter abus de pouvoir, indifférence et pourquoi pas insouciance de bien gérer les finances publiques. La dernière en lice, la Société de Transport de Montréal (STM) qui devra modifier les structures de son réseau de métro souterrain pour laisser passer les nouveaux trains; limer des voûtes et renforcement de certains endroits, jugés insuffisants devant le poids plus imposant des nouvelles rames.

C’est pas rien ! À l’heure où le nouveau gouvernement nous annonce un déficit record qui amènera son lot de mauvaises nouvelles, genre qu’on sera siphonnés encore plus, la STM ne s’en fait pas outre mesure et y va à fond mon Léon. Quand j’ai pris connaissance de la nouvelle, je suis tombé sur le cul. Les nouvelles rames de métro ne rentrent pas dedans. Je rêve ou quoi ? C’est comme le gars qui se bâtit une maison avec des portes de 18 pouces de large et qui a oublié que les électro-ménagers et presque tout l’ameublement exigent plus large pour emménager. Pas fort me direz-vous. J’ai aussi connu un gars qui s’était acheté une belle grosse balançoire de jardin et, qu’à cause du mauvais temps, il avait décidé de la monter en entier à l’intérieur pour finalement s’apercevoir qu’il ne pouvait plus la sortir de la maison, sans la démolir.

Il me semble que les devis auraient dû mentionner les dimensions des voûtes et du tunnel, pour que les nouvelles rames puissent être conçues et construites en conséquence. C’est la logique même. C’est comme le gars qui décide de s’acheter une belle grosse autocaravane d’une longueur de 40 pieds par 13 pieds de hauteur et qu’il envisage de la garer dans son garage du bungalow où il stationne sa voiture compacte. – Bof ! On va agrandir le garage, c’est tout ! Ça c’est penser avec l’argent des autres et les conséquences sont qu’il faudra en assumer les dépassements de coûts, nous les CONtribuables.

Mais, nous sommes habitués avec la STM. Ce sont déficits par-dessus déficits et on continu toujours de payer. Et celle-ci en rajoute en affirmant que ces coûts étaient prévus au départ. C’est justement là que je ne marche plus. On ne peut pas avoir des projets plus modestes, où il y a absence d’exagérations et d’idées de grandeur ? Quand des décideurs utilisent l’argent des autres pour leurs projets, c’est la règle de The sky is the limit qui s’applique. Et au final, s’il y a dépassement de coûts, parce qu’il y en aura, je suggère qu’on prenne ces sommes dans les avoirs personnels des membres du conseil d’administration de la STM, afin de soulager, pour une fois, les pauvres CONtribuables qui sont de plus en plus asséchés comme un épi de blé d’inde en plein soleil. Après tout, ce sont ces gestionnaires qui décident, non ? Alors qu’ils assument !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s