Le sud dans quelques jours

Floride1Nous entamons notre dernière semaine en sol québécois et ce vendredi marquera notre départ vers notre destination soleil; la Floride. Ici les dernières nuits ont frôlé le point de congélation comme pour nous rappeler qu’il était temps de mettre le cap vers des régions plus clémentes ou du moins dans une région du globe qui ne connaît pas l’hiver.

Jadis, dans ma jeunesse, la saison froide était très bien accueilli mais maintenant, je m’en éloigne avec plaisir. Peut-être un signe de sagesse ? Je ne sais pas mais j’ai la chance d’avoir une conjointe pour qui le moindre soupçon de temps froid est prélude à chercher les sources de chaleur… Loin de moi l’idée de m’en plaindre. Les derniers préparatifs vont bon train et vendredi matin, il devrait nous rester que l’hivérisation de la caravane avant de bouffer les premiers kilomètres de route. D’ici là, encore plein de choses à finaliser; quelques déjeuners et dîners sociaux pour les aurevoirs et des petites corvées pour aider les autres pendant que notre disponibilité est là.

En fin de semaine dernière, j’ai apprécié avoir passé du temps avec nos petits-enfants. Pierre-Olivier débutait sa saison de hockey et je ne voulais pas manquer l’occasion d’aller le voir à l’œuvre à l’aréna. Il y avait aussi la belle Audrey-Anne qui dans toute sa candeur ne veux pas qu’on parte, mais à qui j’ai promis de l’appeler sur facetime. Vous savez, les petits sont comme ça on les appelle et on jase deux minutes, on leur dit qu’on les aime, puis c’est la fin des émissions… Ils ont leur petit monde et le simple fait de leur dire un beau bonjour de l’autre bout du monde, les rassure.

Mardi, avec l’aide de mon voisin Robert, nous irons installer la caravane de mon fils sur son nouveau terrain de camping pas très loin de chez-lui. Heureusement que nous puissions profiter de son robuste camion parce qu’avec mon auto électrique… Hiiiiiiiiiiii, faut même pas y penser! Mon voisin Robert c’est quelqu’un de charmant et toujours disponible à donner un coup de main. Il est spontané et j’ai bien du plaisir à faire la conversation avec lui. D’autant plus qu’il a fait carrière dans la même sphère d’activité que moi, alors on est souvent sur la même longueur d’onde.

Ici au camping, la belle température suscite l’envie de se préparer à la grande migration. On voit les gazébos s’enrubanner et les ornements de terrain prendre d’assaut les cabanons. La section des campeurs de fin de semaine affiche presque complet et un peu partout on profite des chauds rayons de soleil sur les terrasses. Chacun fait le tour de son lopin de terre pour tout ranger sans rien oublier. La prochaine fin de semaine marquera le départ des résidents et saisonnier, puis les grosses cloches de ciment et les barrières soient cadenassées avant la fin du mois, mettront fin à une autre belle saison de camping.

Mais avant de quitter, un dernier repas avec la famille au restaurant, servira de souper de Noël. Et cette année, le Père-Noël est passé plus tôt alors que nos petits-enfants ont déjà reçus leurs présents. Bah ! J’ai des connections avec le bonhomme et il m’a accordé cette faveur… Mais seulement pour cette année! Et comme toujours, la séparation sera émotive… Mais c’est la preuve qu’on s’aime.

2 réflexions au sujet de « Le sud dans quelques jours »

  1. Comme les outardes, vous prendrez le chemin du sud! Il est prévu que nous aussi faisions une escapade en Floride pour le mois de novembre que je déteste tellement! Bonne fin de préparatifs et bonne route!

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s