Le souper des départs

2015-03-28 003C’est ainsi qu’on peut traduire le farewell diner, dernier souper de la présente migration au pays des gougounes. Hier soir, pour cette occasion, la salle était complète. Sold Out comme on dit! D’une capacité de 473 personnes, 468 convives prenaient place dès 16 heures pour ce traditionnel dernier repas communautaire.

Il reste une autre activité, le Ice Cream Social Bingo en avril, mais par la suite les hordes de snowbirds reprendront la route du nord. Déjà, on peut voir quelques emplacements épars dégarnis, abandonnés jusqu’au prochain automne. Inlassablement, le premier jour d’avril marque le début du grand déplacement.

Contrairement à l’année dernière, notre groupe est toujours sur place. Personne n’a encore quitté pour le Québec, sauf Johanne et Claudio, qui ont mis le cap vers le Québec. À ce qu’on peut observer via facebook, leur retour à la maison semble très bien se dérouler et les dernières images nous provenaient de South Of The Border, à la frontière des deux Carolines.

Mais pour revenir à notre souper, c’était noir de monde. Imaginez, une généreuse portion de spaghetti avec de délicieuses boulettes de viandes un peu plus grosses qu’une balle de golf, précédé d’une salade en entrée et d’un dessert glacé vanille et 2015-03-28 005chocolat, pour la modique somme de 5$… Ça déplace du monde en simonac ça M’sieur Dame. Et s’ajoutait à cette aubaine, le duo Deb and Ray, mes préférés, pour la portion musicale endiablée, où le plancher de danse devenait soudainement trop étroit pour qui voulait se trémousser.

Il faut souligner également l’effort du comité social à permettre une traduction sans reproches et appréciée, du mot de bienvenue jusqu’aux tirages, en passant par les instructions et le bénédicité. Denis Brault, avec son amabilité proverbiale s’est investi complètement dans cette tâche et toujours avec son sourire habituel.

Une très belle soirée réussie pour couronner adéquatement une autre agréable saison, loin de la neige. Par les temps qui courent, les applications météo sont à la mode, chacun préparant son départ en fonction de Dame nature. Mais soyez sans crainte, c’est le printemps également au Québec, passé le 15 avril il ne restera plus de neige dans la grande région de Montréal et on ne pourra sortir en bedaine avant la mi-juin. Alors autant faire contre mauvaise fortune bon cœur et enlacer de gros câlins, nos proches qu’on sera anxieux de retrouver. Le temps qu’on leur raconte notre hiver, l’été sera enfin là!

4 réflexions sur “Le souper des départs

  1. Denis

    Hi hi hi , Nornand , j’ai fais encore du ski de fond pas de patin ce week end a Montréal et la rivière des Prairies est encore gelée donc yé mieux de faire un peu plus chaud ! Bon retour la gang de gougounnes.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s