Salmigondis

SalmigondisOpposition au port du casque de vélo obligatoire
Avec le maire de Montréal Denis Coderre, nous n’en sommes pas à une délinquance près. Après avoir saccagé récemment une base de ciment de Postes Canada avec un marteau piqueur, causant un méfait public, voilà qu’il propose au Ministre des Transports Robert Poëti, de ne pas imposer le port du casque obligatoire pour les cyclistes, dans le cadre de sa révision du Code de la sécurité routière. Pire encore, il ne veut plus sanctionner les arrêts obligatoires aux signaux d’arrêt et même de ne plus respecter les feux rouges, pour ses cyclistes. En fait, 25 positions du genre qu’il propose et que l’opposition appuie. Ben coudonc…! Belle façon pour le premier magistrat d’une métropole, d’inciter les gens à transgresser les règles les plus élémentaires de sécurité pour les usagers de la route.

Élections fédérales et le port du niqab
Le simple fait d’accepter qu’une personne puisse voter à visage couvert est inacceptable. Point à la ligne! Pourtant les Trudeau et Mulcair de ce monde l’approuvent. Non mais faut-il être assez politiquement dérangé pour être en accord avec ce principe. Et ces politiciens veulent qu’on leur demande de gouverner un pays. La société toute entière doit s’élever contre une telle demande. Le Canada est une terre d’accueil et à ce titre, un immigrant doit se plier aux lois, règlements et à la culture de son pays d’adoption. Ce qu’il veut faire entre ses quatre murs le regarde et ça doit s’arrêter là. Alors qu’on nous impose une façon particulière de se faire photographier pour son passeport, sa carte d’assurance-maladie et son permis de conduire, on tolère une étrangère enrubannée de la tête au pied et qui, de surcroît, demande de devenir citoyenne canadienne. On aura tout vu! Ça dépasse toute logique. On devrait tous aller voter avec un sac de patates sur la tête. Tous, sans exception, pour montrer au monde entier toute l’absurdité dont nos dirigeants sont capables.

La féroce police de la santé
Les inspecteurs du ministère de la santé et des services sociaux du Québec ont donné trois contraventions totalisant 700$ à Claude Poirier, Richard Martineau et le producteur de Zone3, lors de l’émission Les Francs-Tireurs à Télé-Québec, pour avoir fumé et permis de fumer en ondes. Une… oui une seule personne a porté plainte et voilà que la brigade s’amène. Pas trop trop fort, d’autant plus que la cigarette est une cochonnerie LÉGALE. C’est bizarre de constater la diligence qu’ils ont mis à intervenir, alors que les CHSLD sont remplis de problèmes beaucoup plus urgents à régler, comme nos vieux qui pataugent dans leur merde pendant des heures et qui n’ont droit qu’à un seul bain de temps en temps. Avec le zèle que cette police démontre, on devrait les muter à l’Office québécois de la langue française où ça prend une éternité avant de sanctionner ceux qui enfreignent la loi sur l’affichage en français et surtout dénoncées par des tonnes de plaintes.

Trois millions de dollars en œuvres d’art au CHUM
En cette grande période de coupure et d’austérité, selon nos penseurs de Québec, c’est assez enrageant de lire dans le journal, que plus de trois millions de dollars des CONtribuables serviront à décorer le nouvel hôpital, le CHUM, en 2016. Une telle somme n’aurait pas pu être mise ailleurs. Mais non! Le politique a décidé que 1% du budget de construction devait servir à la réalisation d’œuvres d’art. Un illuminé a décidé un jour que c’était une bonne idée parce que c’est tellement facile de dépenser l’argent des autres. Je n’ai rien contre l’art… quand on en a les moyens, mais ça fait quatorze mois qu’on coupe partout. Trois millions dans les écoles pour aider au décrochage, il me semble que l’investissement aurait été plus profitable, d’autant plus que le Ministre François Blais s’apprête à couper dans le maigre. Quand on regarde une œuvre d’art attentivement, c’est après avoir bu deux caisses de bières d’affilées, qu’on comprend soudainement le nom qu’on lui a donné. Et chaque œuvre coûte entre 55 000$ et 965 000$ l’unité.

Robert Dutil s’en va
Un autre député, Robert Dutil, quitte en plein mandat avec une prime de transition de 150 000$ des CONtribuables. Il se donne bonne conscience en la donnant à une maison de soins palliatifs mais à la base, ce gouvernement met une éternité à régler ce dossier qui traîne depuis trop longtemps. Je n’ai pas versé une seule larme. Et que fait Couillard? Absolument rien!

2 réflexions au sujet de « Salmigondis »

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s