Employés municipaux; la guerre est déclarée

Pacte fiscal1L’histoire se répète. Les trois derniers premiers ministres libéraux ont tous voulu mater les employés municipaux avec une panoplie de lois et règlements pour affaiblir le pouvoir de négociations de ceux et celles qu’on dit bien nantis.

Le dernier en lice, le ministre des Affaires municipales Pierre Moreau avec la bénédiction de barbe blanche, met ses gros sabots avec son pacte fiscal, en permettant aux villes de décréter les conditions de travail de ses employés. C’est ni plus ni moins scraper le Code du travail.

Pacte fiscal3Les sbires Coderre et Labaume auront réussi à déclencher une véritable guerre dans le secteur municipal et j’espère qu’ils y laisseront des plumes. Pour ça, je m’en remets aux forces syndicales que sont le SCFP, la FTQ et les fraternité de policiers. Après la contestée loi 3 sur les régimes de retraite, voilà que les employés municipaux doivent de nouveau se regrouper pour livrer bataille face à un gouvernement qui ne les lâche pas depuis 1994.

J’ai une très bonne expérience des négociations municipales pour y avoir négocié plusieurs conventions collectives et je peux vous affirmer que les conditions de travail actuelles chez ces groupes de salariés ont toujours été négociées de bonne foi et dans le respect des deux parties. Dès que le politique se mettait de la partie, c’était comme la mouche dans la soupe; la merde.

Tenez-vous debout, employés municipaux, devant ce parti qui bombe le torse et impose sa loi devant la classe moyenne, pendant qu’il rampe lâchement devant l’establishment. 

Une réflexion au sujet de « Employés municipaux; la guerre est déclarée »

  1. COMMENTAIRE DE MONSIEUR JEAN-PIERRE POIRIER, REÇU LE 27 SEPTEMBRE 2015

    Je ne suis pas d’accord avec vous. Étant moi-même un employé municipal à la retraite, je pense que les employés municipaux ont de très bonnes conditions de travail et un très bon régime de pension . Messieurs Coderre et Labaume et Moreau ne doivent pas céder aux syndicats qui ont trop obtenu dans le passé. Pour une fois nous avons des politiciens qui ne se laissent pas intimidés. Bravo ! Et détrompez vous , je ne suis pas libéral mais un citoyen qui est fatigué de voir les syndicats perçus comme des pauvres victimes.

    Envoyé de mon iPad

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s