Surtout, ne faites rien!

eloise-dupuis

Photo: Web

Immensément triste cette histoire de refus d’obtenir une transfusion sanguine et de mourir au bout de son sang. L’histoire d’Éloïse Dupuis, 26 ans, qui aurait volontairement décidé du futur de son nouveau-né en le faisant orphelin à son sixième jour de vie, a bouleversé tout le Québec. C’est à se demander sérieusement dans quel monde on vit.

Cette semaine, j’écoutais le témoignage d’un ex-témoin de Jéhovah qui décrivait le quotidien et la doctrine de cette religion débile. On fait état des extrémistes islamistes, mais il existe des similitudes entre ces deux sectes. Les femmes y sont traitées comme des moins que rien, des soumises. Elles doivent notamment se couvrir la tête d’un voile pour répondre à son homme.

Pour décider « volontairement » de refuser la vie à cause de sa religion, on est loin d’être considéré comme ayant toutes ses facultés intellectuelles. Et dans le cas de cette jeune femme endoctrinée, je suis sceptique dans le fait qu’elle ait décidé elle-même de mourir. Quelqu’un l’a contrainte et à la lumière de ce qu’on sait, c’est l’évidence même. Vous en connaissez beaucoup de femmes qui, juste après l’accouchement, décident de se laisser crever? C’est plutôt l’euphorie et la joie indescriptible qui s’affirme, qui se célèbre.

Et pendant ce temps, nos élus trouvent la situation épouvantable. Ils approuvent le choix de Madame en invoquant les lois existantes et les choix de l’individu. Point final! On passe à autre chose! La maudite charte! Et surtout, ne faites rien! Si la loi est à ce point permissive sur le choix de mourir, IL FAUT LA CHANGER. Il me semble que c’est logique et clair dans les circonstances. Les lois doivent s’adapter.

C’est bizarre d’en arriver à cette conclusion alors qu’il n’y a pas si longtemps, on était loin du consensus sur l’aide médicale à mourir. Et là, on parlait de personnes souffrantes, consentantes, conscientes intellectuellement, en fin de vie, et pour qui la médecine ne pouvait rien faire de plus. Paradoxalement, je vous rappelle que ce sont toujours deux médecins qui dirigent le Québec… Pour la compassion, on a déjà vu mieux.

Malheureusement et j’insiste, ce bébé deviendra probablement un témoin de Jéhovah à son tour parce qu’un « gourou » aura encore décidé pour lui, en lui lavant le cerveau.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s