Trois gouttes de lumières…

Réflexions d’un génie de la littérature

gabriel_garcia_marquezGabriel García Márquez, né le 6 mars 1927 à Aracataca (Colombie) et mort le 17 avril 2014 (à 87 ans) à Mexico, est un écrivain colombien. Romancier, nouvelliste, mais également journaliste et militant politique, il reçoit en 1982 le prix Nobel de littérature. Affectueusement surnommé « Gabo » en Amérique du Sud, il est l’un des auteurs les plus significatifs et populaires du XXe siècle. Son œuvre se démarque par un imaginaire fertile et constitue une chronique à la fois réaliste, épique et allégorique de l’Amérique latine dans laquelle se recoupent son histoire familiale, ses obsessions et ses souvenirs d’enfance. (Wikipédia)

Voici quelques-unes de ses réflexions :

– Si, pour un instant Dieu oubliait que je suis juste une marionnette, et me donnait une petite tranche de vie en plus, je voudrais profiter de ce moment-là, du mieux que je peux.

– Je ne pourrais probablement pas dire tout ce que je pense, mais je pense vraiment tout ce que je dis.

– Je voudrais apprécier les choses non pas pour ce qu’elles valent, mais pour ce qu’elles représentent.

– Je voudrais dormir moins et rêver plus. Pour chaque minute où nous fermons les yeux nous perdons soixante secondes de lumière.

– Je voudrais continuer là où d’autres se sont arrêtés et je voudrais me lever alors que les autres dorment.

– Si Dieu m’accorde encore un bout de vie, je m’habillerais plus simplement, j’irais me baigner dans la lumière du soleil, laissant à découvert, non seulement mon corps mais aussi mon âme.

– Je voudrais prouver aux hommes combien ils se trompent de penser qu’ils cessent de tomber amoureux quand ils vieillissent, alors qu’ils commencent réellement à vieillir dès qu’ils cessent de tomber amoureux.

– Je voudrais donner des ailes aux enfants, mais je voudrais laisser l’enfant apprendre à voler tout seul.

– Aux anciens, je voudrais leur montrer que la mort ne vient pas avec le processus de vieillissement, mais avec l’oubli.

– J’ai appris tant de choses de vous… J’ai appris que tout le monde veut vivre au sommet de la montagne, oubliant que tout ce qui compte c’est comment nous montons.

– J’ai appris que quand un nouveau-né saisit le pouce de son père, il le prend pour toujours.

– J’ai appris qu’un homme a le droit de regarder quelqu’un de haut, seulement quand il est en train de l’aider à se relever.

– J’ai appris tant de choses de vous tous. Dites toujours ce que vous ressentez et faites ce que vous pensez.

– Si je savais qu’aujourd’hui c’était la dernière fois que j’allais vous voir, je vous serrerais fort dans mes bras pour être le gardien de votre âme.

– Si je savais que c’était les dernières minutes que je vous voyais, je vous dirais « Je vous aime » sans supposer que vous le saviez.

– Il y a toujours un matin où la vie nous donne une autre occasion de faire en sorte que les choses soient bonnes.

– Gardez toujours près de vous, vos êtres chers et dites-leur combien vous en avez besoin, aimez-les et prenez soin d’eux. Prenez le temps de dire: « Je suis désolé », « Pardonnez-moi », « s’il-vous-plaît », « Merci » et tous les mots agréables et gentils que vous connaissez.

– Personne ne se souviendra de vous, si vous gardez vos pensées secrètes. Forcez-vous à les exprimer.

– Montrez à vos amis et êtres chers combien vous vous souciez d’eux.

3 réflexions au sujet de « Trois gouttes de lumières… »

  1. Je prends ces quelques secondes de ma vie pour dire à ma famille, mes vieux et nouveaux amis combien je vous aime et vous apprécie vous êtes pour moi mon plus précieux trésor..j’ai la santé et VOUS. Merci! Sans ses deux dernières la vie n’aurait pas le même sens.

  2. Merci Normand pour le texte je le partage avec mes amis(es) persuadé qu’il ravivera cette fibre humaine qui parfois sommeille nous . Bonne journée à vous deux

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s