En route pour le nord

On a mit la clé dans la porte… jusqu’à L’automne.

Bon, l’heure est venue de retourner au Québec. Dès 6h00 ce matin, on mettait la main aux derniers contrôles avant le départ de la Floride et mettre la clé dans la porte de nos quartiers d’hiver. Si quelques nuages étaient présents, ils se sont rapidement dissipés pour laisser toute la place au soleil des plus éclatant.

À 8h00 exactement, après avoir pris notre petit déjeuner aux Deux Arches d’Or, on roulait sur l’Interstate 75, direction du nord, la bagnole bourrée à l’os. Juste avant d’arriver à Sarasota, la circulation s’est paralysée pour une bonne trentaine de minutes, parce qu’une auto était la proie des flammes… perte totale. Le bonhomme devra se trouver une nouvelle voiture. Dans la région d’Orlando, sur l’Interstate 4, on a pu constater l’avancement de l’immense chantier routier, sans entraver la circulation. Lorsque ce sera terminé, ça vaudra définitivement le détour en plus de ramener une belle fluidité à cette partie d’autoroute.

Rendu en Géorgie, le soleil était toujours de la partie et le mercure indiquait un torride 34°C. Louise, qui avait laissé le Next Exit sur le tableau de bord, s’est vite rendu compte qu’il allait brûler, tellement il était cuisant. Par contre, la Caroline du Sud allait nous réserver des surprises… quelque chose qu’on n’avait pas vu depuis longtemps; la pluie. Trois courtes averses sont venues perturber notre parcours. La première a été soudaine et particulièrement violente. On ne voyait pas 25 pieds à la ronde, m’obligeant à réduire considérablement ma vitesse. Les deux autres… des nuages écartés qui ont décidé de se venger de l’hiver qu’on a connu. Des jaloux probablement!

Premier dodo à Florence SC.

Au moment de rédiger cet article, il est 21h00 et nous sommes confortablement installés au Holiday Inn Express de Florence, en Caroline du Sud, après une ballade de 1 059 km. Le temps est nuageux avec une température de 19°C. Lorsqu’on avait regardé les prévisions météo pour le voyage, on annonçait de la pluie pour les deux Carolines. Et bien, c’est parti. En sortant du restaurant tantôt, une forte averse nous est tombée dessus. On devra faire avec, d’autant plus qu’au Québec, on promet de la chmouille jusqu’à vendredi. Je vous le répète… les esprits nous en veulent.

Petit côté désolant d’être en transit… je manque le match des Canadiens. À demain pour la suite…

6 réflexions au sujet de « En route pour le nord »

  1. Tu as manqué un maudit bon match beaucoup d’action …en 3ieme comme d’habitude les glorieux incapable de sortir La rondelle de leur zone ils se sont fait bombarder solide….bon sais ou les deux arches d’or ..connais pas cet endroit…et La température de sera pas si pire en fait de compte bonne route soyez prudent on vous aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s