Et pourquoi pas planter un arbre ?

La Une

Dans une étude publiée en 2019, dans le magazine Science, des scientifiques suisses ont évalué qu’il nous faudrait planter environ un billion (mille milliards) d’arbres sur la planète afin de contrer efficacement les effets des changements climatiques.

PLANTER UN ARBRE, UN GESTE FORT

Pourquoi ne pas embarquer dans le mouvement et planter un arbre ? À vos pelles, et voici techniquement comment faire.

1- L’arbre que vous avez acheté doit absolument être transporté dans un véhicule dont la caisse est hermétique afin de le protéger contre le dessèchement.

2- Creusez une fosse deplantation dont le diamètre excède de 30 cm le diamètre de la motte de racines de l’arbre à planter et une profondeur qui fait 30 cm de plus que la hauteur de sa motte. La moitié de l’espace sur lequel s’appuie la motte doit être constitué de sol existant ameubli sur lequel est ensuite ajoutée une épaisseur égale de terreau de plantation.

3- Enlevez le pot de plastique qui recouvre le système de racines de l’arbre (photo 1). Nettoyez le pot et retournez-le chez votre pépiniériste ou mettez-le dans le bac de recyclage.

4- Placez l’arbre dans la fosse de façon que son collet – c’est la partie où les racines s’unissent au tronc – soit au même niveau que la surface du sol environnant. Vous pouvez vous servir du manche de votre pelle pour vous assurer que la partie supérieure de la motte, où est situé le collet, soit au même niveau que la surface du sol existant (photo 2).

5- Ajoutez ensuite le terreau autour de la motte par couches successives de 15 cm d’épaisseur en prenant soin de le compacter légèrement avec vos mains (photo 3). Le terreau doit être composé de deux parties de terre existante mélangées à une partie de compost. N’oubliez pas d’ajouter au terreau une ou deux poignées de champignons mycorhiziens pour arbres et arbustes.

6- Stabilisez l’arbre à l’aide d’un tuteur de métal planté du côté des vents dominants. Fixez l’attache à l’extrémité du tuteur de sorte qu’elle soit située aux deux tiers de la hauteur totale du tronc de l’arbre. Pour éviter de le blesser, enfoncez le tuteur avec un outil appelé plante-tuteur, sorte de cylindre creux fixé à deux poignées.

7- Finalement, aménagez une cuvette en terre autour de l’arbre pour permettre la rétention d’eau durant les deux années qui suivront la plantation. Cette cuvette doit avoir un diamètre équivalent à celui de la fosse de plantation avec des rebords ayant environ 10 cm de hauteur. Arrosez abondamment une fois par semaine (photo 4).

Bonne plantation !

Source: Albert Mondor, Cahier CASA, Journal de Montréal, 28 aout 2021, p14


5 septembre 2021

À la douce mémoire de…

Gilles Pelletier 1925-2018, comédien et acteur québécois.

Lise Payette 1931-2018, femme politique, écrivaine, animatrice de télévision et de radio canadienne.


Une année de plus sur le chemin de la vie pour…

Thomas GagnonGuy Langlois

Bon anniversaire !


Pensée et citation du jour

Le repliement sur soi n’apporte aucune lumière aux autres.

Nelson Mandela


Ça s’est passé un 5 septembre…

(1918) Naissance de Rin Tin Tin, un chien berger allemand célèbre qui tourna dans 26 films.

(1971) Création du réseau de télévision TVA.

(1979) Le Canada frappe sa première pièce d’or et la met en vente au pays, aux États-Unis et en Europe. Cette pièce, qui arbore la feuille d’érable, remporte un vif succès.


Merci de votre assiduité – Passez une excellente journée !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :