Au suivant…

La Une

Un moment donné, ce sont les infirmières qui ont réglé leur négociation par de substantielles augmentations de salaire. Puis, d’autres employés de la fonction publique ont suivi.

Dernièrement, ce sont les employés de garderies qui ont touché le magot. Du rattrapage de 28 %. Ce conflit étant maintenant réglé, la SAQ veut aussi sa part du gâteau. Et finalement, voilà que les ambulanciers sont insatisfaits de leur sort. Encore là, c’est une grosse question de salaires.

Et les débrayages vont continuer. En cette période pré-électorale, le temps est stratégique et très bien choisi. Tout le monde l’a compris.

Mais c’est toujours la même interrogation qui vient mettre le pavé dans la marre.

Qui va payer ?

Viendra un moment où il faudra passer à la caisse ; augmentations de taxes et d’impôts principalement. Ces syndiqués vont devoir aussi payer pour leurs avantages. C’est une roue qui tourne où tous les CONtribuables devront mettre leurs mains dans leurs poches.

La population est vieillissante et inévitablement, les besoins aussi.

J’ai une suggestion pour les gouvernements et principalement celui du Québec, en matière de taxation.

Qu’est-ce qu’on attend pour taxer les gains de loterie ? À partir d’un certain montant, une taxe devrait être perçue. Les États-Unis et leur Powerball, entre autres, le font. Pourquoi pas nous ? Et les citoyens étrangers doivent payer un montant supérieur.

Ça pourrait libérer un peu le fardeau des CONtribuables qui eux, n’ont aucun pouvoir autre celui de toujours payer. Eux aussi ont une limite.

Dans l’année électorale qui vient, on va se faire bombarder de promesses chiffrées avec la meilleure des intentions des partis politiques. Malheureusement, les gouvernements n’impriment pas de monnaie, alors c’est toujours le CONtribuable qui paie.

Avez-vous remarqué… quand le gouvernement dévoile des programmes qui donnent de l’argent aux CONtribuables, c’est toujours à une date postérieure. Quand c’est un montant qu’on doit payer, c’est tout de suite.

Leurs initiative$ ont toujours un prix. Et qui paye ? Vous connaissez déjà la réponse !


348e jour de l’année

14 décembre 2021

Pensée et citation du jour

La venue au monde d’un bébé traduit chaque fois l’espoir en des jours meilleurs.

Demis Roussos


Ça s’est passé un 14 décembre…

(1960) Inauguration de l’aéroport de Dorval, devenue en 2004, Montréal-Pierre Elliott Trudeau.

(1972) À Wabush, au Labrador, un pirate de l’air prend deux personnes en otage à bord d’un avion, dont une hôtesse de l’air, pendant une durée de 5 heures. Son but : détourner l’appareil qui se dirige vers Montréal avec 52 passagers à son bord. Armé d’une carabine de calibre 22, il ordonne qu’on le conduise à Vancouver.

(2000) Quatorze ans après avoir été le théâtre de la plus grave catastrophe nucléaire civile de l’histoire, la centrale de Tchernobyl a été définitivement fermée par les autorités ukrainiennes. Le bilan de l’accident de 1986 a été dramatique : plus de 4000 ouvriers ont été tués lors de l’accident et des travaux qui ont suivi et 70 000 ont souffert ou souffrent d’un handicap dû aux radiations. Mais on estime au total à 3,4 millions de personnes, dont quelque 1,26 million d’enfants, le nombre d’Ukrainiens affectés par le drame.


Merci de votre assiduité. – Passez une excellente journée !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :