Au pays de la démesure

La Une

Aux États-Unis, on trouve plusieurs choses qui n’existent pas ailleurs.

Dans ce pays de la démesure on trouve ce qu’il y a de plus long, de plus gros, de plus fort, de plus haut. Mais cette dernière affirmation n’est pas exacte en ce qui concerne les plus hautes structures. Il y en existe ailleurs sur la planète.

J’en arrive à la raison de cet article. Séjournant tout l’hiver dans un terrain de camping, qu’on appelle ici un Resort, On en voit de toutes les sortes et de toutes les couleurs. Je veux parler, bien sûr, des véhicules récréatifs (VR).

Il y en a pour tous les goûts, allant de la tente roulotte, la roulotte jusqu’à la plus luxueuse des autocaravanes approchant le million de dollars, sans oublier la caravane à sellette. C’est de cette dernière que je veux vous entretenir.

Majoritairement, les constructeurs de ces caravanes sont aux États-Unis. Inutile de vous dire que, dans ce pays de la démesure, l’extravagance est sans limites quand vient le temps d’en construire une.

D’entrée de jeux, je ne porte pas de jugement sur les propriétaires de ces « maisons » roulantes hors de prix pour plusieurs, ils sont maîtres de leurs choix, mais je veux simplement vous en donner un aperçu du degré de sophistication de leur bivouac de luxe. Pas étonnant que des personnes y vivent à l’année dans le sud des États-Unis.

Alors, récemment, on a vu le VR qui agrémente cet article s’amener chez nous, sur un terrain d’une longueur de 60 pieds. Une caravane à sellette Jayco Seismic, d’une longueur hors-tout de 48 pieds. La largeur fait 102 pouces et la hauteur 13,2 pieds.

Cette « maison » sur trois essieux, a un poids à vide de plus de 15 000 livres et, avec le chargement, on dépasse les 20 000 livres. 10 tonnes, vous imaginez ? Elle est équipée de tous les meubles, électroménagers et accessoires qu’on trouve dans toute maison. Nommez-les, ils sont tous là. Et l’électronique est roi et maître de cette « machine ».

Mais la particularité qui m’a frappé est qu’elle possède deux patios de bonnes dimensions. Un à l’arrière et l’autre sur le côté. Un vrai condo avec terrasses, qu’on appelle Easy Lift Tailgate Party Deck. Autre détail à ne pas négliger, elle peut coucher 10 personnes.

Le prix de base : 110 000 dollars US.

Reste le cheval pour traîner le « monstre »… Un autre monstre et je dirais même un gros tracteur comme ceux qui traînent des remorques de 53 pieds. Ça prend du muscle ! Jumelés, on dépasse allègrement les 250 000 dollars US. Et ce n’est qu’une caravane à sellette.

La question : Pourquoi tant de luxe pour deux personnes ? Probablement la même que pour les couples qui vivent dans des maisons de multimillionnaires… La renommée, le statut social, doivent s’afficher !

Parce que dans les faits, on voit rarement plus de deux personnes en sortir, la majorité des propriétaires de ces « maisons » étant des retraités de plus de 50 ans.

C’est ce que j’appelle de la démesure. Mais c’est impressionnant quand même. Et le plus gros montant que j’ai gagné à la loterie, c’est… 20$. Zut alors !


87e jour de l’année

28 mars 2022

À la douce mémoire de…

JANINE SUTTO 1921-2017, comédienne québécoise.


Une année de plus sur le chemin de la vie pour…

Alain DurocherCaroline DespontsRaymond LalondeMario Belgiorno

Bon anniversaire !


Pensée et citation du jour

Avoir du génie sans avoir du cœur est un non-sens.

Mozart


Ça s’est passé un 28 mars…

(1992) Tears In Heaven, une chanson composée par Eric Clapton en hommage à son fils de quatre ans qui a perdu la vie en chutant de la fenêtre d’un immeuble, parvient en 2e position du Hot 100 pour y demeurer pendant quatre semaines; on a pu l’entendre dans le film Rush.

(2008) David Giovannoni, historien américain, présente le plus vieil enregistrement sonore de la voix humaine. L’enregistrement est celui de la mélodie Au clair de la lune, chanson française datant du XVIIIe siècle. Selon David Giovannoni, l’enregistrement aurait été réalisé le 9 avril 1860 par l’inventeur parisien Édouard-Léon Scott de Martinville.

(2010) Plusieurs Québécois sont honorés à Toronto par le Panthéon des auteurs-compositeurs canadiens. Le chanteur Robert Charlebois, notamment, fait son entrée au Panthéon. Son intronisation est centrée spécifiquement sur cinq pièces qu’il a écrites ou coécrites, dont Les ailes d’un ange et Lindberg. La chanson J’entends frapper de Michel Pagliaro est également intronisée. Le prix du Patrimoine est décerné à impresario et producteur Guy Latraverse. Le 6e Gala annuel du Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens est animé par Gregory Charles.


Merci de votre assiduité. – Passez une excellente journée !

Un commentaire sur “Au pays de la démesure

  1. Cette fefthweel appartient à un homme aux yeux bridés, voilà la raison je crois de montrer leur (fortune)

    J’aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :