« Snowbirds » : Visa de retraité canadien

La Une

Aux États-Unis, l’Association canadienne des « snowbirds » (ACS), continue de tabler sur son initiative de visa de retraité canadien dans le but d’établir un visa de non-immigrant pour les retraités canadiens admissibles, qui verraient leur séjour annuel maximal aux États-Unis prolongé à huit mois.

Ceux-ci devront respecter les critères suivants :

1- être citoyen canadien;

2- être âgé d’au moins 50 ans;

3- maintenir une résidence au Canada;

4- Posséder une résidence au États-Unis ou avoir signé un contrat de location d’un logement aux États-Unis pour toute la durée de son séjour aux États-Unis;

5- ne pas être admissible au titre de l’article 212 (les personnes interdit de séjour aux États-Unis);

6- n’être en aucun cas passible d’expulsion au titre de l’article 237 (déportation pour crime grave);

7- ne pas occuper d’emploi ni offrir de services aux États-Unis, sauf à titre de personne ou entité non-établie aux États-Unis, employé au Canada ou offrant des services au Canada;

8- ne demander aucune forme d’assistance ou de prestation décrite à l’article 403a de la Personal Responsibility and Work Opportunity Reconciliation Act of 1996 (8 U.S.C. 1613 (a)).

Dans le cadre de la fermeture de la frontière terrestre pendant plus d’un an et demi, nous avons constaté chez nos membres, un vif intérêt à propos de notre initiative de visa de retraité canadien.

Dans la session actuelle du Congrès américain, nous avons des projets de loi tant à la Chambre des représentants qu’au Sénat qui, s’ils sont acceptés, feraient passer à huit mois la durée à laquelle les retraités canadiens de 50 ans et plus peuvent séjourner aux États-Unis. C’est deux mois de plus que la limite actuelle de six mois moins un jour.

Au moment d’écrire ces lignes, le projet de loi à la Chambre, H.R, 4856 Canadian Snowbird Visa Act, reçoit maintenant l’appui bipartisan de 12 coparrains d’un peu partout aux États-Unis. Le projet de loi complémentaire au Sénat, S. 2096 Canadian snowbirds Act, reçoit l’appui de trois coparrains.

Les représentants de l’Association travaillent également à faire inclure notre disposition relative au visa de retraité canadien dans d’autres textes de loi qui seront présentés au congrès.

Les liens suivants vous fourniront le libellé intégral de ces projets de loi ainsi que d’autres informations :

www.congress.gov/bill/117th-congress/house-bill/4856

www.congress.gov/bill/117th-congress/senate-bill/2096

Source : Bulletin de l’Association canadienne des « snowbirds », mai 2022


132e jour de l’année

Jeudi, 12 mai 2022

On célèbre aujourd’hui…

LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS

LA JOURNÉE MONDIALE DE LA FIBROMYALGIE


À la douce mémoire de…

JEAN NICHOL 1944-2020, chanteur québécois souvent comparé à Tom Jones.

RENÉE CLAUDE 1939-2020, chanteuse québécoise.


Une journée de plus sur le chemin de la vie pour…

Paul Arcand 98,5

Bon anniversaire !


On jase là…

Dans l’inflation qu’on vit présentement, il y en a qui s’enrichissent dans la chaîne. Un exemple; présentement, les pétrolières encaissent des profits mirobolants et bien au-delà de leurs prévisions. Pour la suite, chacun augmente aussi ses prix un a un, pour ne pas y laisser sa chemise. On le voit présentement avec les camionneurs qui craignent de devoir déclarer faillite.

Ne vous inquiétez pas, parce que vous allez refiler aussi la facture à vos clients. C’est la suite logique. Mais, finalement, un seul groupe devra payer LA facture sans faire le moindre profit, sans tenter de refiler l’augmentation à quiconque. Et c’est toujours le même qui s’appauvrit dans cette chaîne, qui doit vivre avec sans égard à sa paye… Incontestablement c’est le CONtribuable, toujours lui et sans échappatoire !


Pensée et citation du jour

La peur, l’ignorance et la superstition doivent mourir en nous, et nous devons ranimer la foi, la confiance, l’amour et la bonne volonté.

Dr Joseph Murphy


Ça s’est passé un 12 mai…

(1970) Montréal est choisie pour être l’hôte des Jeux olympiques de l’été 1976. « Que Montréal ait obtenu les Jeux de 1976 face aux villes représentant les deux super-puissances, cela tient du prodige. En fait, très peu d’observateurs chevronnés du monde olympique lui accordaient la moindre chance. C’était compter sans le dynamisme et la ténacité du maire Jean Drapeau et de son équipe. »

(1997) Sortie du livre « Pour un Québec souverain » de Jacques Parizeau. La publication du livre de l’ex-premier ministre du Québec suscite beaucoup d’intérêt. Cet engouement est en grande partie attribuable à un article paru quelques jours auparavant dans le quotidien « Le Soleil ».

(2010) Les policiers ont rapporté certains débordements dans les festivités qui réunissaient des milliers de personnes au centre-ville de Montréal pour célébrer la victoire du Canadien de Montréal dans la série qui l’opposait aux Penguins de Pittsburgh.

La fête d’après-match a ensuite dégénéré. À 00h15, des casseurs ont fracassé la vitrine d’une succursale de la Société des alcools du Québec à l’angle de la rue Sainte-Catherine et Stanley. Les vitrines du Foot Locker et de la boutique Marciano ont également été défoncées. Les casseurs ont pillé les commerces. À 00h20, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a donné l’ordre d’évacuer la rue, qui était fermée à la circulation pour la soirée.


Merci de votre assiduité. – Passez une excellente journée !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :