Enfin du beau soleil

La Une

Une belle journée ensoleillée, un peu fraîche, pourquoi pas.

Départ vers 7h20 hier matin, alors que la rosée enveloppait l’auto, cette seconde journée a été plutôt calme. Il faisait beau, quelques nuages épars, ici et là. Mis à part une entrave à la circulation à cause de travaux, au début de la Virginie et qui a duré une dizaine de minutes, je dois dire que ça roulait bon train. Un audacieux 10-15 km/h au-dessus de la limite permise.

Peut-être ont-ils des congés les vendredis, un peu comme chez nous, mais j’anticipais une circulation plus dense en ce milieu d’après-midi dans le secteur de Richmond et Petersburg. Pas du tout !

Ah oui, j’allais oublier. Plusieurs connaissent Pedro (photo). Tout le long des Carolines, on peut voir les affiches géantes annonçant le site South Of The Border, à leur frontière commune. C’est une halte pour les véhicules récréatifs, des jeux pour les petits et grands, des restaurants, des boutiques souvenirs et un poste d’essence.

Malgré toutes ces années à passer devant, on ne s’est jamais arrêter. Comme c’est notre dernier voyage, on s’est payé une petite visite éclair. C’était très très très tranquille, J’ai l’impression qu’il y a beaucoup de monde durant la saison estivale. Louise s’est ramassé un petit souvenir pour garnir le meuble curiot à la maison.

Nous passons la nuit dans un autre Holiday Inn Express (on les adore) après avoir parcouru 710 kilomètres. Nous sommes arrivés à 14h45. C’est tôt, je sais, mais on met 4 jours pour rentrer à la maison, alors on arrête avant la nuit.

On a regardé les bulletins météorologiques à la télé, pour constater que vous allez y goûter les amis. Un Noël blanc se prépare. Ici, on devrait y goûter également aujourd’hui parce que la tempête est à Washington jusqu’au Québec et même plus.

Comme les pneus d’hiver ne sont pas obligatoire ici, vous imaginez les sorties de route qu’on va constater. La dernière fois où j’ai roulé dans la neige au États-Unis, c’était il y a dix ans et il n’avait tombé que deux pouces. On voyait beaucoup de sorties de route et les véhicules littéralement enfoncés dans la neige jusqu’à une bonne trentaine de mètres dans le champ.

C’est débile ici !

J’ai le sentiment que la journée sera longue aujourd’hui même si nous sommes samedi. Comment l’aventure va se terminer ? Vous le saurez lundi, parce que demain, je vous offrirai le quatrième conte de Noël pour les grands au cœur d’enfant.


351e jour de l’année

Samedi, 17 décembre 2022

On célèbre aujourd’hui…

LA JOURNÉE INTERNATIONALE POUR L’ÉLIMINATION DES VIOLENCES FAITES AUX TRAVAILLEUSES ET AUX TRAVAILLEURS DU SEXE


Une année de plus sur le chemin de la vie pour…

Hélène Armand

Bon anniversaire !


Pensée et citation du jour

L’amour transforme les impasses en autoroutes.

Louis Guertin


Ça s’est passé un 17 décembre…

(1979) L’automobile Budweiser Rocket piloté par Stan Barrett atteint 739.7 mph et franchit ainsi la vitesse du son. Le Budweiser Rocket, un véhicule à trois roues, équipé de fusées, est le premier engin terrestre à dépasser le mur du son. Piloté par Stan Barrett, il réalise cet exploit sur le lac séché de l’Edward Air Force Base, à Muroc, au Canada. Ce « joujou » a coûté la bagatelle somme de 800 000 $. Il a fallu l’équiper de parachutes pour assurer sa décélération. Ce record ne fut jamais homologué car pour devenir officiel, deux courses sont exigées et ce fut la seule.

(1987) L’Assemblée nationale lui confère le titre d’emblème aviaire du Québec. Le harfang symbolise la blancheur des hivers québécois, l’enracinement dans un climat semi-nordique et l’extension sur un très vaste territoire. Le plus imposant hibou du nord n’est pas le plus familier des oiseaux du Québec, mais il est sans contredit l’un des plus beaux d’Amérique.

(1994) Quelque 500 invités assistent à ce que plusieurs considèrent comme « le mariage de l’année », alors que la chanteuse Céline Dion, 26 ans, et son manager René Angelil, 52 ans, échangent vœux et alliances à la basilique Notre-Dame de Montréal. Plusieurs centaines de personnes ont fait le pied de grue sur la Place d’Armes, face à la basilique, pour assister à l’arrivée des mariés et de leur cortège.


Merci de votre fidélité. – Passez une excellente journée !

Un commentaire sur “Enfin du beau soleil

  1. soyez très prudents. On a beau être un bon conducteur, il y a plein de chauffeurs nerveux, inexpérimentés ou tout simplement insouciants.
    Bonne route

    J’aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :