Comment éviter de se faire avoir lorsqu’on achète une carte-cadeau

La Une

Pour le temps des Fêtes, vous avez reçu une carte, un chèque, un certificat qui vous permettra d’acheter un objet, une activité ou une expérience en échange d’un paiement déjà effectué ? Comment savoir si ce n’est pas un cadeau empoisonné ?

« Une carte prépayée », c’est, par exemple, une carte de téléphone cellulaire, une carte de crédit prépayée ou une carte-cadeau valide dans un endroit précis, comme une librairie. Plusieurs règles encadrent ce type de cadeaux.

UN SOLDE REMBOURSABLE EN ARGENT

Le solde présent sur cette carte est remboursable en argent à certaines conditions. Vous devez le demander au commerce, et le solde doit être de 5 dollars ou moins.

Cette règle est valable pour toutes les cartes prépayées, sauf s’il s’agit d’une carte de téléphonie cellulaire ou d’une carte de crédit prépayée.

PLUS DE DATE D’EXPIRATION

Inutile aussi de vous précipiter en magasin pour utiliser votre carte prépayée, sauf s’il s’agit d’une carte de téléphone cellulaire ou d’une carte qui donne accès à un service de façon illimitée, comme une carte d’autobus.

La raison est simple : toutes les autres cartes prépayées ne peuvent plus avoir de date d’expiration. Vous voilà avertis !

N’HÉSITEZ PAS À EN PARLER

Vous vivez un problème concernant l’utilisation de votre carte-cadeau ?

Parlez-en avec les personnes responsables du lieu où elle peut être utilisée. Si vous n’arrivez pas à régler le problème de cette façon, vous pouvez déposer une plainte auprès de l’Office de la protection du consommateur.

Source : Éducaloi, Journal de Montréal, 27 décembre 2022, section ARGENT, p28


362e jour de l’année

Mercredi, 28 décembre 2022

Une année de plus sur le chemin de la vie pour…

Audrey-Anne NantelChantale MichaudPierre TurmelLise Ferland

Bon anniversaire !


Pensée et citation du jour

Le rire c’est comme les essuie-glaces, il permet d’avancer même s’il n’arrête pas la pluie.

Gérard Jugnot


Ça s’est passé un 28 décembre…

(1869) L’Américain William Finley Semple dépose pour la première fois le brevet du chewing-gum, une gomme à mâcher produite avec la sève caoutchoutée du sapotier. Finley ne commercialisera pas son invention. C’est le new-yorkais Thomas Adams qui en aura l’idée vers 1870 en mettant au point une machine à produire du chewing-gum (Bubble Gum).

(1944) Maurice Richard devient le premier joueur dans l’histoire de la Ligne nationale à récolter huit points dans un même match; l’ailier du Canadien marque cinq buts et fournit trois aides dans une victoire de 9-1 du Tricolore au Forum sur les Red Wings de Detroit. Darryl Sittler brisera ce record avec 10 points le 7 février 1976.

(1962) Un mois après la réélection de son gouvernement, le premier ministre du Québec, Jean Lesage, annonce que la Commission hydroélectrique du Québec (Hydro-Québec) déboursera 604 millions de dollars pour nationaliser 11 compagnies d’électricité. Les compagnies impliquées dans la transaction sont : Shawinigan Water & Power, Quebec Power, Southern Canada Power, Saint-Maurice Power, Gatineau Power, la Compagnie de pouvoir du Bas-Saint-Laurent, Saguenay Power, Northern Quebec Power, la compagnie électrique de Mont-Laurier, la compagnie électrique de Ferme-Neuve et la La Sarre Power.

Le même jour, le premier ministre Lesage annonce les offres qui seront faites aux détenteurs d’actions ordinaires des compagnies. Ces acquisitions, qui deviendront officielles le 1er mai 1963, feront de l’Hydro-Québec une des plus importantes entreprises québécoises et un acteur majeur dans le développement de l’énergie au Québec.


Merci de votre fidélité. – Passez une excellente journée !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :