Fini la paperasse !

La Une

Aujourd’hui, avec les supports électroniques, on n’a plus besoin de conserver des tonnes de documents. Il faut numériser. D’autant plus vrai que les banques, entre autres, conservent vos relevés bancaires mensuels trois années et plus en arrière et peuvent être consultés lors de chacune de vos connections sur leurs sites.

Nos tiroirs débordent de papiers divers ? Les appareils technologiques viennent à notre rescousse.

Documents de garantie, manuels d’instruction, recettes notées sur des bouts de papier, paperasse conservée « au cas où »… Il y a de quoi perdre le fil ! Heureusement, on peut sauvegarder tout ça sur notre téléphone, notre ordinateur ou dans les nuages (stockage de données par internet).

Voici comment.

ON NUMÉRISE

Même pas besoin d’un numériseur : la caméra de notre tablette ou de notre téléphone fait très bien l’affaire ! Avec l’application incorporée dans notre téléphone, ou en utilisant l’une des applications comme Notes (iPhone et iPad), Google Disque (Android) et Microsoft Lens (IOS, Android), on sélectionne l’option numérisation, puis on photographie le document désiré en le posant à plat sur une surface éclairée. Le document apparaît ensuite à l’écran. Si le résultat n’est pas net, on jette et on reprend la photo. Simple comme bonjour !

ON RETROUVE TOUT FACILEMENT… ET RAPIDEMENT

Une fois nos documents numérisés, on peut les regarder sur notre ordinateur, notre téléphone ou notre tablette. Plus besoin de fouiller partout ! Il suffit de taper le nom du document et de cliquer dessus pour le visionner en mode Aperçu.

Grâce à la technologie de reconnaissance d’image de certains services, on peut aussi rechercher par mots-clés. Par exemple, en tapant « café », on verra apparaître factures, recettes et tout autre document contenant ce mot.

ON PARTAGE

Une fois un document numérisé, il est facile de l’envoyer par courriel, pour se prévaloir d’une garantie ou partager une recette avec un ami, par exemple.

ON NE PERD RIEN

En prenant l’habitude de numériser régulièrement reçus, factures, papiers médicaux, articles et autres au fur et à mesure, on n’oubliera plus rien. Et ce, même si on a jeté ou perdu la version papier.

ET LA SÉCURITÉ ?

La sécurité des sites de stockage de données iCloud (Apple, Google Drive (Google) ou OneDrive (Microsoft) est excellente. Il y a toujours, toutefois, un faible risque de fuite de données. Mieux vaut donc y penser deux fois avant d’y sauvegarder des documents intimes ou confidentiels. Il faut aussi avoir un bon mot de passe, et ne pas l’oublier.

Source : Pascal Forget, revue Le Bel Âge, avril 2022, p48


363e jour de l’année

Jeudi, 29 décembre 2022

Une année de plus sur le chemin de la vie pour…

Monique Brodeur

Bon anniversaire !


On jase là…

On ne donne plus de sac dans la majorité des commerces, à moins de payer pour en avoir un. Tiens tiens… C’était pour l’écologie à ce qu’on nous disait. Pourtant, pour 75 sous ou 1 dollar, on vous en vend un. Soudainement, l’écologie prend le bord pour laisser la place au profit. Trouvez l’arnaque !


Pensée et citation du jour

Le plaisir se ramasse, la joie se cueille, le bonheur se cultive.

Lamartine


Ça s’est passé un 29 décembre…

(1958) Soixante-quinze réalisateurs de Radio-Canada déclenchent une grève, parce que la société d’Etat refuse de reconnaître leur syndicat. Ils sont appuyés par 2 000 employés qui déclenchent une grève de solidarité. Le journaliste René Lévesque, animateur à l’émission « Point de mire », devient bientôt une des figures de proue du mouvement.

Pendant près de trois longs mois, les téléspectateurs devront se contenter de visionner les films qui défilent l’un après l’autre au petit écran. La grève se terminera le 8 mars 1959 lorsque Radio-Canada acceptera de reconnaître le syndicat des réalisateurs et ces derniers retourneront au travail le 9 mars suivant après avoir obtenu satisfaction.

(1967) Au Canada, le parlement abolit la peine de mort sauf pour le meurtre d’un policier et d’un gardien de prison. Ceci pour un essai de cinq années.

(2011) Kim Jong Un, le fils du défunt Kim Jong-il, est proclamé officiellement « dirigeant suprême » de la Corée du Nord lors de l’hommage national à son père à Pyongyang; c’est la première fois que le jeune fils de Kim Jong-il est reconnu publiquement comme son successeur.

Il prend officiellement ses fonctions de secrétaire général du Parti du travail de Corée le 11 avril 2012 et de président du Comité de la défense nationale le 13. Le 18 juillet 2012, sa nomination en tant que maréchal est rendue publique et le 25 juillet, son mariage avec Ri Sol-ju est annoncé.

Le 1er janvier 2013, lors du premier discours télévisé d’un dirigeant nord-coréen depuis 19 ans, il appelle à « cesser la confrontation entre le Nord et le Sud » et annonce « un virage radical afin de construire un géant économique », mais il se lance ensuite dans une escalade verbale, menaçant de guerre nucléaire les États-Unis, le Japon et le voisin sud-coréen.


Merci de votre fidélité. – Passez une excellente journée !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :