Rodolphe, le petit renne

Rodolphe le petit renneAutrefois, le père Noël n’avait que huit rennes : Tornade, Danseur, Furie, Fringant, Comète, Cupidon, Éclair et Tonnerre. C’étaient les plus beaux, les plus forts, les plus fiers rennes du pôle Nord.

Un soir de Noël, le père Noël attela ses huit rennes à son traîneau, puis partit faire sa tournée. Mais bientôt le vent se mit à souffler, les nuages à s’amonceler, la neige à tomber. C’était la tempête ! Les huit rennes étaient complètement désorientés. Soudain, Tornade perdit l’équilibre et tomba en entraînant ses compagnons à sa suite. Le traîneau du père Noël se posa en catastrophe sur le sol et l’un de ses patins s’enfonça dans la glace.

Les rennes eurent beau tirer et le père Noël faire son possible pour dégager le traîneau, rien ne bougea.

C’est alors qu’au loin, le père Noël aperçut une petite lueur rouge qui brillait.

– Au secours ! appela-t-il.

La lueur se rapprocha. À mesure qu’elle grandissait, elle éclairait tout aux alentours. Enfin, sous les yeux ébahis du père Noël, apparut une drôle de créature : un petit renne pas très musclé, pas très beau non plus, et dont le nez tout rouge brillait comme un phare dans la nuit !

– Bonjour, je m’appelle Rodolphe, dit le petit renne. Oh ! On dirait que vous êtes bloqués dans un trou. Attendez, j’ai une idée : je vais mettre mon sabot sous le traîneau pour faire levier et vous allez tous tirer très fort. Prêts ? Un, deux, trois !

Aussitôt, le traîneau fut libéré. Le père Noël était très reconnaissant :

– Rodolphe, j’aimerais beaucoup que tu fasses partie de mon attelage.

Mais le petit renne se détourna timidement :

Non, père Noël. Je ne suis pas aussi fort ni aussi splendide que vos rennes qui font la fierté du pôle Nord. Ici, tout le monde se moque de moi à cause de mon nez ridicule et de mes cuisses de grenouille. Je vous encombrerais…

Le père Noël sourit en hochant la capuche et déclara :

– Tu n’es peut-être pas très fort, mais tu es débrouillard et plein d’astuce. Et grâce à ton nez, tu pourras nous guider dans la nuit à travers toutes les tempêtes !

Et c’est ainsi que Rodolphe est devenu le neuvième renne du père Noël : le plus petit, le plus malin, le plus attachant… et le chouchou de tous les enfants.

Histoire d’Emmanuelle Lepetit
Illustrée par Bruno Robert
24 histoires merveilleuses pour attendre Noël – Éditions Fleurus – 2008

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s