La frénésie est palpable, parce que le bonhomme est là !

2013-12-22 015AÀ Pioneer Village, la frénésie de Noël s’empare de ses snowbirds. De plus en plus de lumières multicolores, de structures gonflables et de pièces animées valsent, la nuit tombée, pour illuminer les rues sans trace de neige. Avec un manteau blanc, ce serait plus réaliste, mais d’admirer ces œuvres d’art en gougounes, culottes courtes et t-shirt, avouez que c’est loin d’être désagréable… à notre âge.

Toujours est-il qu’hier après-midi, le bon vieux père Noël, qui ne vieillit pas, avait laissé son traîneau dans son pôle Nord natal, pour fermer le cortège des voiturettes de golf toutes décorées pour la circonstance, bien assis sur la capote d’une Oldsmobile Cutlass décapotable, des années de notre jeunesse, propriété de l’ami Phil. Il faisait bien une trentaine de degrés Celsius, ce qui est extrêmement difficile pour le bonhomme qui en a cependant vu bien d’autre. Des bonbons ont été distribués aux nombreux spectateurs présents le long du cortège.

– Ne craignez rien père Noël, l’an prochain je ferai partie de votre escorte c’est certain. Je me suis laissé une note dans mon agenda pour ne pas rater cette occasion unique. J’ai déjà des idées de décorations pour mon bolide. Vous verrez, vous ne serez pas déçu !

Dans deux jours, mieux, dès demain soir, les célébrations se mettent en branle un peu partout : Des rassemblements pour célébrer l’événement pendant que, notre côté, nous serons une bonne vingtaine à festoyer au restaurant Ruby Tuesday de Cape Coral, avant de se diriger chez Carole et Mario, où ils m’ont invité à jouer quelques airs au clavier. Le jour de Noël, c’est à la salle communautaire que nous terminerons cette fête pour le souper de Noël. C’est sans compter les appels aux parents et amis pour les souhaits de circonstance. Une journée fort bien remplie s’annonce. On les aime comme ça… pas trop souvent, mais divertissantes.

Finalement, ce dernier samedi, nous nous sommes présentés au Gulf Coast Town Center pour notre habituelle soirée de musique sous les étoiles… et savourer des sublimes cochonneries sucrées et glacées de chez Kilwin’s. À l’affiche : le Gotta Luv It Band, et leur musique rétro des années ’50 à ’70, dont les célèbres succès des palmarès rock ‘n roll et Motown. Des bons p’tits vieux énergiques et endiablés qui n’ont rien à envier à la jeunesse des années 2000. Ça brasse mon ami et ils étaient encore en forme après deux heures de spectacle, où les succès de notre génération se sont enchaînés à un rythme soutenu. Une belle soirée qui valait le déplacement. On a maintenant pris cette énergisante habitude d’aller encourager ces virtuoses de la musique qui, comme Obélix, sont tombés dedans étant petits.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s