Ça casse la baraque!

2015-01-29 004Qui a dit que les snowbirds, tels des patates de sofa, faisaient du lard confortablement allongés sur des chaises de plage tout en se faisant brûler la bedaine au soleil. Si vous le connaissez dites-lui qu’il est totalement dans l’erreur. En tout cas, à Pioneer Village, ça bouge et ça casse la baraque. Les Pioneer Days imposent le rythme.

Pour faire une analogie boiteuse quelque peu, disons que les Pioneer Days, sont à Pioneer Village, ce que le Carnaval est à Québec. Quatre jours bien remplis de festivités, de bouffe, de musique et d’activités de toutes sortes. Il va s’en dire que le traditionnel caribou au shooter est remplacé par le houblon bien froid, en verre de 16 onces, sur la terrasse aménagée pour l’occasion.

Festival qui se perpétue annuellement les derniers jours de janvier, les organisateurs ont programmé des activités qui laissent peu de répit. Depuis jeudi le 29 janvier, jusqu’au dimanche 1er février, on peut prendre le petit-déjeuner à la salle communautaire dès 7 heures, puis assister aux événements proposés comme; spectacles de danse, salon d’artisanat, démonstrations musicales et artistiques de la chorale locale et de percussionnistes, sans oublier un spectacle de motocross acrobatique, de nombreux tirages de prix et le rodéo de voiturettes de golf en clôture de festival.

2015-01-29 002Tous les midis, des repas à prix modiques sont offerts et les après-midi, la terrasse s’inonde de danseurs et d’amants de la musique pour écouter les orchestres de rock et de musique populaire, sous le soleil du Sud. Pour les assoiffés, la remorque de bière en fût remplie bien son rôle de rafraichisseur officiel. L’affluence ne ment pas… à 1$ le grand verre! En soirée, des artistes occupent la scène de la grande salle communautaire pour exprimer leurs talents, jusqu’à la traditionnelle soirée dansante du samedi.

Je n’ai pas de statistiques sur l’utilisation de l’Antiphlogistine pour se remettre de quelques raideurs ou de courbatures mais bon, ce n’est pas ce tout petit désagrément qui va arrêter cette joyeuse bande de lurons. Mais, parole de scout, les snowbirds en Floride sont hyperactifs. Pas au point de se droguer au Ritalin, mais vous seriez agréablement surpris.

2 réflexions au sujet de « Ça casse la baraque! »

  1. Passez du bon temps mes chanceux ! Je connais un bon p’tit vieux qui saurait se faire aller les pattes sur les pistes de dance, si seulement sa santé lui serait remise. C’est un sujet qui revient souvent dans sa mémoire lorsque l’ennui d’être parmi vous survient chez lui. Nous espérons une bonne nouvelle pour lui, dans la prochaine semaine. Si tout va bien, je vous en ferai part, c’est certain. Amusez-vous bien et au plaisir de te relire à mon beau bonhomme malade, Normand, merci !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s