Le mors aux dents

PKP3Depuis que PKP est devenu chef du Parti québécois, ses adversaires politiques ont le mors aux dents, preuve qu’il dérange. Est-ce qu’on peut donner la chance au coureur et le laisser apprivoiser sa nouvelle carrière? Après tout ça ne regarde que lui. Ils me font bien rire lorsqu’ils veulent l’obliger à se départir de ses intérêts dans Quebecor. La décision qu’il a prise de mettre ses actions dans une fiducie sans droits de regards me satisfait amplement puisque tient le même langage depuis que ses adversaires s’inquiètent, et ça me paraît transparent.

La Commission Charbonneau, à coups de millions de dollars a dévoilé au grand jour toute la corruption qui se tramait dans les officines, au point où les politiciens et marionnettes du pouvoir se sont graissés la patte amplement. Les épouvantails à moineaux sont très mal placés pour faire la morale à qui que ce soit. Principalement les libéraux, des magouilleurs en vase clos.

Vous avez lu le papier de Michel Beaudry dans les pages du Journal de Montréal d’aujourd’hui (un succès des Péladeau)? Je vous incite à le lire. Une opinion que je partage entièrement. Avec son projet de créer un institut de l’indépendance pour tracer le portrait économique d’un Québec souverain, PKP frappe dans le mille pour faire taire les langues de vipères annonciatrices d’apocalypse. On saura alors ce que serait l’après accession à la complète autonomie. On peut bien dire ce qu’on veut, mais le livre de feu René Lévesque sur la souveraineté-association qu’il avait écrit avant le premier referendum de 1980, était tout le contraire d’une vision d’horreur.

Même constat du côté de Jacques Parizeau, lors du second referendum de 1995, qui était très bien préparé à entrer dans l’ère de notre autonomie. Ce sont les semeurs de troubles agitant leur petit unifolié avec la bénédiction et les tactiques douteuses des libéraux d’Ottawa, nos «zamis», qui ne voulaient que notre bien, notre richesse, qui ont fait pencher la balance de justesse. On venait de se faire endormir, de se faire humilier.

J’ai toujours cru que le reste du Canada n’a pas intérêt à nous perdre et je le pense encore. À PKP de nous prouver que les lendemains d’une accession à la souveraineté seront prospères et bien différents de la vision que les artisans du statut quo nous prédisent. Depuis le temps qu’on reproche aux péquistes de parler des deux côtés de la bouche ou d’éviter de parler de séparation, PKP a l’avantage d’être très clair sur sa vision et son objectif politique. Il a réussi partout où il est passé… Pourquoi pas cette fois-ci?

2 réflexions au sujet de « Le mors aux dents »

  1. Bien d’accord avec toi Normand! Il faut lui laisser une chance aussi à Péladeau! Au moins, lui, il ne sera pas là pour se mettre de l’argent dans ses poches, il en a déjà! Moi, je crois à l’indépendance de tout mon cœur, et j’espère de voir ça un jour prochain! En tout cas, il dérange et pas à peu près!

  2. Je suis persuadée, que nous avons fait un très bon choix en votant pour monsieur Péladeau. C’est un leader et un homme de confiance. Nous avons la conviction ferme qu’il consacrera tout son temps pour le bien de nous tous, afin de concrétiser un rêve tant souhaité et ce, depuis plusieurs années, faire du Québec un pays sain.
    Quant à ce qu’il possède, ça fait des jaloux au sein des libéraux, et je crois que parmi ces personnes, leurs goussets sont remplis et cachés à l’abri de tout abri fiscal.
    Je souhaite tout simplement qu’on le laisse agir pour le bien de nous tous Québécois.
    J’ai confiance en ses pouvoirs et lui souhaite beaucoup de chance. Un jour il sera notre PREMIER MINISTRE QUÉBÉCOIS.
    Merci à vous monsieur Nantel de nous faire partager tous vos espoirs.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s