Mort de rire…

Humour4Dans une petite ville de province, deux curés se croisent tous les dimanches, à bicyclette, quand ils vont faire la messe dans leurs paroisses respectives. Mais un jour le Père Joseph croise son confrère à pied. Surpris il lui demande :

– Où est votre bicyclette Père Jean ?

– On me l’a volée, répond le curé, juste devant l’église…

– C’est insensé, dit le curé encore cycliste, mais j’ai une idée pour confondre le voleur… À l’heure du sermon, vous citerez les 10 commandements. Quand vous arriverez au passage de « tu ne voleras point » vous ferez une pause et vous parcourrez les fidèles d’un regard accusateur. C’est sûr que le coupable va se dénoncer…

Le dimanche suivant les deux curés se croisent à nouveau tous deux à bicyclette.

– Ah! Ah! Vous l’avez donc retrouvé votre vélo ? Mon idée a porté ses fruits, demande le Père Joseph.

– Bah !… plus ou moins, dit le Père Jean. C’est bien grâce aux dix commandements que j’y suis parvenu, mais lorsque je suis arrivé à « tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain » que je me suis subitement souvenu de l’endroit où j’avais laissé mon vélo!!!

——————————————————————————-

Un jeune arabe de huit (8) ans demande à son Père :

– Dis, Papa?

– Quoi, mon fils? dit le Père.

– C’est quoi ce chapeau bizarre qu’on a sur la tête?

– C’est la chéchia: dans le désert, ça protège ta tête du soleil, dit le Père

– C’est bien, dit le fils.

 

– Dis Papa?

– Quoi, mon fils?

– C’est quoi, cette sorte de robe qu’on porte?

– C’est la djellaba: dans le désert il fait fort chaud et c’est pour protéger ton corps, dit le Père.

– C’est bien, dit le fils.

 

– Dis, Papa?

– Quoi mon fils?

– C’est quoi ces chaussures pas très jolies qu’on porte aux pieds?

– Ça, ce sont des babouches, pour quand tu vas dans le désert et pour ne pas te brûler les pieds.

– C’est bien, dit le fils.

 

– Dis, Papa?

– Mais, quoi encore, mon fils?

– Bien, vu qu’on est full équipés pour le désert, qu’essé qu’on fait à Longueuil?

————————————————————————–

La voisine du petit Johnny vient d’avoir un bébé. Malheureusement, le bébé est né sans oreilles. Dès que la mère et le nouveau bébé rentrent de l’hôpital, la famille du petit Johnny est invitée pour venir voir le bébé. Avant de quitter leur maison, le papa de Johnny a une conversation avec lui et lui explique que le bébé n’a pas d’oreilles. Son père lui dit que s’il mentionne quelque chose sur le manque d’oreilles du bébé ou même s’il dit le mot « oreilles » qu’il recevra la fessée de sa vie quand ils reviendront à la maison. Le petit Johnny a dit à son père qu’il comprenait complètement. Quand Johnny regarde le bébé dans le lit il dit :

– Quel beau bébé!

La mère dit :

– Je te remercie, Johnny. Johnny continue :

– Il a de beaux petits pieds, de belles petites mains, un mignon petit nez et de vrais beaux yeux. Est-ce qu’il voit bien?

La mère répond :

– Oui, nous sommes tellement reconnaissants; le médecin m’a dit qu’il aura une Vision 20/20.

– C’est très bien, dit le petit Johnny, parce qu’il serait dans la marde s’il avait besoin de porter des lunettes…

———————————————————————–

La scène se passe dans le train de La Rochelle, dans un compartiment où se trouvent un gars et une vieille dame. Le gars assis mange bruyamment des crevettes roses qu’il sort d’un sac. Il les décortique et jette les carapaces par la fenêtre du train. La vieille femme assise en face lui dit :

– Pouvez-vous arrêter de faire cela ? C’est dégoûtant, ça sent très mauvais!

Le gars lui répond :

– Écoute chérie ! Je n’ai rien contre toi, ne m’énerve pas! J’ai payé mon billet pour ce voyage et je ferai ce que je veux dans ce train.

Sur ce, il continue de décortiquer et de manger encore plus bruyamment ses crevettes et d’en jeter les carapaces par la fenêtre. Enfin, quand il a fini son sac, il le jette aussi par la fenêtre et décide de piquer un petit roupillon. À ce moment, la petite vieille sort ses aiguilles et se met à tricoter. Le gars n’arrive pas à s’endormir à cause du cliquetis des aiguilles. Au bout de quelques minutes, il se redresse et dit à la vieille femme :

– Hé Mémé! Tu ne veux pas arrêter ce bruit? Tu ne vois pas que j’essaie de dormir!

Alors, la petite vieille lui répond :

– Écoute mon chou, je n’ai rien contre toi, ne m’énerve pas! J’ai payé mon billet pour ce voyage et je ferai ce que je veux dans ce train!

Alors, le gars se lève, furieux, saisit les aiguilles à tricoter de la petite vieille et les jette par la fenêtre du train. La petite vieille se lève à son tour et tire sur le signal d’alarme. Elle se rassoit en déchirant discrètement sa petite culotte. Le mec rigole et dit :

– Ha ! Ha! Tu vas te prendre une amende de 200 euros pour ce coup-là! Et la petite vieille lui répond :

– Et toi, tu vas te prendre 10 ans pour tentative de viol, lorsqu’ils auront senti tes doigts!

——————————————————————————-

Un octogénaire inquiet prend l’avion pour la première fois. Une jeune et jolie hôtesse lui demande si tout va bien. Le vieux l’interroge s’il peut mâchouiller sa pipe sans l’allumer :

– Cela me calmerait lui dit-il.

– Bien entendu, lui répond gentiment l’hôtesse.

Un peu plus tard, le papy s’endort doucement et tout se passe bien pour le reste du trajet. Arrivé à destination, tout le monde se lève et quitte un à un l’avion par la porte avant, passant devant l’équipage au complet afin de saluer leurs passagers. Notre petit vieux, passant à son tour devant l’équipage, s’adresse à cette hôtesse si attentionnée… d’un regard doux et d’un petit sourire complice il lui dit d’un ton assez fort :

– Merci pour la pipe mademoiselle!

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s