Salmigondis

SalmigondisPour la santé publique, on repassera
Ainsi donc, le supermarché Métro Bourdon de la rue Jean-Talon à Montréal, s’est amusé à trafiquer les dates d’emballage sur les étiquettes de viandes destinées à sa clientèle. Le geste était prémédité, puisqu’un code « R » pour « réemballé » était apposé sur l’étiquette afin de confirmer l’action. Par le fait même, les dates de péremption étaient également trafiquées pour prolonger leur « meilleur avant ». Quand on connaît le danger de consommer des volailles, viandes, poissons et fruits de mer, c’est faire fi de la santé publique.

Ils ont été pris la main dans le sac par les inspecteurs de la Ville de Montréal et le supermarché a écopé d’une amende de 1 800$. Il n’y a pas de quoi ébranler les colonnes du temple avec des amendes de la sorte. C’est 20 000$ qui devrait être imposé pour leur enlever le goût de recommencer.

Des tenanciers qui jouent à l’autruche.
L’émission JE nous rapportait cette semaine qu’une jeune fille de quinze ans pouvait, sans aucune question, louer une chambre de motel pour 4 heures, accompagnée d’un homme de trois fois son âge. Vidéo à l’appui, le préposé à l’accueil n’a jamais posé de question et a acquiescé à sa demande, subito-presto, collecté le cash et hop, au suivant. Un 50 piastres vite fait, en plein après-midi. On ferme les yeux, rien de moins. Où se situe leur responsabilité ? Si on demande une carte pour fréquenter un débit de boisson, on devrait le faire également pour ce qui est d’un motel où d’un hôtel, lorsqu’un mineur s’y présente comme client.

Les proxénètes pullulent dans ce milieu et on ne fait rien pour leur rendre la vie difficile. Seul l’appât du gain, prime. Et après, on s’étonne du nombre de jeunes filles qui fuguent, son enlevées et disparaissent sans laisser de traces avant de devenir des prostituées. Le législateur devrait encadrer ce genre de chose et faire en sorte de responsabiliser les tenanciers de ces établissements, sous peines de fortes amendes. Ça permettrait d’assainir et de surveiller étroitement les réseaux de criminels qui abusent de notre jeunesse, principalement chez les filles. Cet enfer mènent directement aux drogues et aux agressions de toutes sortes. L’enfer !

Une saison qui s’éternise
Je veux parler bien sûr de nos Glorieux. Définitivement une saison à oublier. Avec ces 41 joueurs qui ont porté l’uniforme tricolore et ces blessures qui n’en finissent plus, on efface tout et on recommence… Mais pas avec les mêmes vétérans, du moins quelques-uns ; Les Pacioretty, Eller, Plekanec et Emelin doivent quitter. C’est du bois mort et avec le nombre de joueurs du club école qui ont été rappelés, ils ont manqué à leur devoir de leur montrer du leadership. Onze joueurs réguliers à l’infirmerie n’aide certainement pas une formation à performer, mais quand on se fait battre par d’autres équipes, également éliminées des séries de fin de saison, mais qui se présentent, on est en droit d’exiger de l’implication et de l’effort.

Dès cette longue saison terminée, il faudra faire une évaluation plus que minutieuse des effectifs et aller chercher des joueurs de talents avec de gros gabarits. Il faudrait peut-être prendre le virage du Lightning de Tampa Bay, qu’il avait pris jadis, pour racheter le contrat de Lecavalier et envoyer St-Louis sous d’autres cieux. On voit le résultat maintenant. Et je me pose toujours la question sur la nomination de Pacioretty à titre de capitaine. Le seul guerrier dans cette équipe et qui mérite pareil honneur, c’est Brendan Gallagher. Le « C » devrait se trouver sur ce chandail, le numéro 11 !

Une réflexion au sujet de « Salmigondis »

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s