L’impact du diabète sur le pied

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), plus de 360 millions de personnes seront atteints du diabète en 2030 et plus de 50% des diabétiques développeront une neuropathie durant leur vie.

Le diabète représente un problème de santé affectant de plus en plus de gens au sein de la population nord-américaine. Seulement au Québec, plus de 400 000 québécois en sont affectés. Le diabète est responsable de plusieurs complications sur tout le corps, dont le pied. Il est donc primordial de lui porter une attention particulière afin d’éviter au maximum l’impact de celui-ci.

L’impact du diabète sur le pied

pieds2L’hyperglycémie (taux de sucre élevé dans le sang) ainsi que la durée du diabète sont les facteurs causals principaux dans la dégradation des cellules nerveuses et vasculaires provoquant l’apparition d’atteintes nerveuses que l’on nomme neuropathie. On estime que près de 50% des diabétiques développeront une neuropathie après vingt ans d’évolution de la maladie.

Une diminution symétrique de la sensation aux extrémités est caractéristique de la neuropathie. L’absence de cette sensation protectrice du pied représente un enjeu majeur dans le développement et le soin des blessures. Les cellules nerveuses de votre peau ne pouvant plus vous alerter en cas de blessures, il est alors primordial d’inspecter régulièrement vos pieds à l’aide d’un miroir ou de demander à vos proches de le faire pour vous. Assurez-vous également de porter des chaussures appropriées à la morphologie de vos pieds. Des chaussures trop petites ou trop étroites sont l’une des plus grandes causes de blessures aux pieds. Évitez également de marcher nu pied afin d’éviter les blessures inattendues.

En plus de la perte de sensation, la sécheresse avec fissurations de la plante des pieds est une complication diabétique fréquente car le diabète affecte également la régulation des glandes sudoripares. Il est donc important de bien hydrater vos pieds avec une bonne crème hydratante spécifique à la condition de votre peau. Assurez-vous de soigner toutes fissures ayant la présence de sang afin d’éviter tout risque d’infection.

La neuropathie et le diabète peuvent également provoquer l’apparition de déformations au niveau du pied tes que les orteils marteaux, l’oignon et les pieds creux. Ces déformations associées à la diminution du coussin graisseux sous la base des orteils, augmentent la pression à ces endroits sous vos pieds. Des callosités peuvent alors se développer et si l’hyperpression demeure présente à ces endroits, il y a risque d’ulcération. Il est important de réduire les zones de pression et de protéger vos pieds afin de réduire au maximum le risque d’apparition d’ulcères que ce soit par le choix de chaussures mieux appropriées pour notre nouvelle morphologie que par l’introduction d’orthèses plantaires faites sur mesure pour ceux-ci.

Il est recommandé de faire évaluer vos pieds au moins une fois par année par un podiatre ou par votre médecin afin de dépister la présence de neuropathie ou de toutes autres complications du diabète. Si vous présentez des changements anormaux de la morphologie de vos pieds, une enflure ou une coloration anormale, il est important de consulter rapidement votre podiatre à ce sujet. Si vous avez déjà eu des ulcérations, il est recommandé d’avoir un suivi podiatrique au moins deux fois par année mais idéalement tous les 2-3 mois selon les déformations et les facteurs de risques présents.

Conseils préventifs

Gardez en mémoire que pour éviter toutes complications avec vos pieds, il est recommandé de:

– Bien contrôler votre glycémie (Taux de sucre dans le sang);

– Examiner vos pieds quotidiennement;

– Bien hydrater votre peau;

– Portez des chaussures appropriées à la morphologie de vos pieds;

– Arrêt du tabagisme;

– Éviter l’embonpoint et l’obésité;

– Bien contrôler la haute pression, le niveau de cholestérol (triglycérides)

– Traiter immédiatement tout problème de pieds pouvant amener des complications, par votre podiatre (Callosités, ongles incarnés, verrues plantaires, ongles épais, etc.)

– Surtout, éviter de traiter l’apparition de problèmes à vos pieds vous-même. Certains produits en vente libre ne sont pas recommandés pour les patients diabétiques.

Source: Dre Joanie Vaillancourt, podiatre.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s