Tension artérielle : attention !

C’est bien connu, le sel et le stress sont à éviter. Mais si vous voulez maintenir votre tension artérielle à un niveau acceptable, vous devez aussi lutter contre les autres coupables, moins connus :

SUCRE AJOUTÉ

Rien qu’une bouteille de 750 ml de boisson gazeuse fait bondir la tension artérielle systolique (la tension exercée par un battement de cœur) de 15 points et la tension artérielle diastolique (la tension entre les battements) de 9 points.

FAIBLE TENEUR EN POTASSIUM

Le potassium aide à abaisser la tension artérielle en contrant les effets négatifs du sel. Outre les bananes, vous trouverez le potassium dont vous avez besoin dans le brocoli, les épinards et les autres légumes-feuilles.

APNÉE DU SOMMEIL

Lorsque votre respiration cesse et reprend continuellement pendant votre sommeil, votre système nerveux sécrète des substances qui font augmenter la tension artérielle – raison de plus pour vous munir d’un appareil de ventilation spontanée en pression positive continue (CPAP).

SOLITUDE

Dans une étude, la tension artérielle systolique des sujets vivant le plus de solitude s’est accrue de 14 points sur quatre ans. Il n’existe pas de remède miracle, mais un ou deux amis (y compris ceux à fourrure) peuvent vous aider à vous sentir plus en phase avec votre entourage.

Et n’oubliez pas : si les pics de tension artérielle temporaires ne sont pas dommageables, une tension qui reste élevée peut finir par être néfaste, alors aussi bien éliminer le plus de facteurs de risque possible.

Source : Nouvelles « CSA », Hiver 2019

Ça vous fait un pli ? Comment éviter les rides

Sourire vous apporte peut-être quelques rides, mais où serait l’intérêt d’une vie sans sourire ? Cela dit, plusieurs autres habitudes peuvent vous plisser le visage sans les avantages d’un large sourire. Les éviter vous apportera une peau plus lisse.

D’abord, au restaurant, ne plissez pas les yeux pour mieux voir le menu – sortez vos lunettes. En plissant ainsi les yeux, vous sollicitez à l’excès les muscles de votre visage, ce qui crée des sillons sous la surface de l’épiderme qui, avec le temps, forment des rides. De même, portez vos lunettes de soleil par beau temps.

Il n’y a rien comme le sentiment d’avoir le visage propre, mais ne nettoyez pas outre mesure : l’eau du robinet et le savon privent la peau de son huile naturelle qui prévient les rides. Utilisez plutôt un nettoyant doux, et ne sous-estimez jamais l’effet d’un hydratant. Pour tout dire, une peau hydratée a meilleure apparence et dissimule mieux les plissures.

AUTRES HABITUDES À ÉVITER POUR PRÉVENIR LES RIDES

– Vous écraser le visage dans votre oreiller.

– Appuyer le menton, les joues ou le front dans vos mains.

– Vous frotter les yeux.

– Plisser le front et les sourcils en lisant ou en travaillant.

Pendant que vous y êtes, éclatez-vous avec le saumon. Les acides gras oméga-3 présents dans le saumon (et d’autres poissons d’eau froide) aident à raffermir la peau et éviter les rides. Et c’est moins cher que l’injection de produits de comblement dermique.

Source : Nouvelles « CSA », Hiver 2019

Vent d’espoir pour la maladie d’Alzheimer

Lentement mais sûrement, les recherches sur cette sournoise maladie progressent à l’échelle planétaire. Selon la Société canadienne de l’Alzheimer, plus de 560 000 Canadiens doivent affronter une maladie cognitive, incluant l’Alzheimer.

Aux États-Unis, environ 5,8 millions d’Américains souffrent de l’Alzheimer, dont la plupart ont 65 ans ou plus, estime l’Association américaine de l’Alzheimer.

AGENCE QMI | Des chercheurs américains et australiens sont parvenus à développer un vaccin permettant de faire reculer une possible cause de l’Alzheimer, générant ainsi un vent d’espoir pour les millions de personnes aux prises avec cette maladie neurodégénérative.

Le vaccin a été développé à l’Université de Californie à Irvine avec l’Université Flinders, à Adelaïde en Australie.

« Nos données démontre que la vaccination pourrait potentiellement générer une forte réponse immunitaire contre les deux principales pathologies de la maladie d’Alzheimer », ont écrit les chercheurs en guise de conclusion de leur étude parue à la mi-décembre dans la publication spécialisée Alzheimer’s Research and Therapy.

CRÉATION D’ANTICORPS

L’Alzheimer est, selon toute vraisemblance, causée et aggravée par la formation d’agrégats de protéines bêta amyloïdes et de protéines tau dans le cerveau.

Le premier type de protéine forme des plaques entre les neurones, nuisant à l’échange de signaux entre les cellules, tandis que le second crée des enchevêtrements dans les neurones, empêchant les nutriments de se rendre aux cellules.

Le vaccin est composé de deux agents actifs qui génèrent la création d’anticorps capables de s’attaquer aux plaques amyloïdes et aux enchevêtrements de protéines tau.

Testé sur des souris doublement transgéniques développant autant des agrégats de protéines bêta amyloïdes que tau, le vaccin a permis de réduire l’importance des plaques et des enchevêtrements dans les cerveaux des rongeurs.

En plus d’être efficace chez les souris, le vaccin a été élaboré avec un adjuvant développé à l’Université Flinders, en Australie, qui est reconnu comme étant sécuritaire et efficace chez les humains.

Les chercheurs estiment qu’ils seront prêts à amorcer des essais cliniques chez les humains d’ici deux ans, a souligné l’Université Flinders dans un communiqué paru mardi.

D’AUTRES AVANCÉES

Ces scientifiques ne sont pas les seuls à tenter de trouver une façon de lutter contre la démence.

Plus tôt cette année, l’entreprise NeuroEM Therapeutics a annoncé avoir développé un casque émettant des ondes électromagnétiques qui peuvent détruire les amoncellements de protéines bêta amyloïdes et tau.

Un premier essai clinique mené pendant deux mois sur huit patients a permis de voir une amélioration des fonctions cognitives chez sept d’entre eux.

Les cancers de l’estomac en hausse : prévention

LES MOINS DE 60 ANS EN SOUFFRENT DE PLUS EN PLUS

RELEXNEWS | Une recherche américaine met en garde sur la hausse des cas de cancer de l’estomac survenant chez les patients âgés de moins de 60 ans.

Selon les auteurs de l’étude, cette nouvelle forme d’apparition précoce se propage plus rapidement et résiste mieux aux traitements de chimiothérapie traditionnels.

« Généralement, on diagnostique un cancer de l’estomac chez les patients âgés de 70 ans et plus, mais de plus en plus, le diagnostic concerne les patients âgés de 30 à 50 ans », souligne Travis Grotz, chirurgien-oncologiste à la Mayo Clinic qui a supervisé l’étude.

Publiée dans Surgery, cette recherche avance qu’une maladie « génétique et cliniquement distincte » pourrait être à l’origine de 30 % des cas de cancer de l’estomac observés chez les patients de moins de 60 ans. Cette forme de maladie s’avère particulièrement préoccupante dans la mesure où elle semble mieux résister aux traitements par chimiothérapie, indique l’étude.

DOULEURS ET PERTE DE POIDS

L’équipe de recherche a étudié 75 225 cas provenant de plusieurs bases de données sur le cancer et a examiné les statistiques sur celui de l’estomac de 1973 à 1995, puis a augmenté de 1,5 % jusqu’en 2013.

« La proportion de cas de cancer gastrique précoce a doublé, passant de 18 % pour tous es cas en 1995 à plus de 30 % pour tous les cas de cancer gastrique. »

« Les patients plus jeunes qui se sentent pleins avant de terminer un repas, ou qui souffrent de reflux, de douleurs abdominales, qui observent une perte de poids involontaire et qui ont de la difficulté à manger devraient consulter leur professionnel de la santé », recommande le Dr Grotz.

Une preuve scientifique…

C’est ce que je répète à tout vent : faire la vie de snowbird durant la rude saison de l’hiver, et principalement au Québec, demeure un bienfait pour la santé. Évidemment, c’est un plaisir surtout pour les retraités qui peuvent se le permettre, mais le confort et l’attention que vous porterez à vos vieux os, viendront prendre soin de votre santé. Par conséquent, ça prolongera définitivement votre vie.

Le tableau qui suit est assez éloquent sur le sujet et, foi de snowbirds que nous sommes, ne vous privez pas de ce privilège si vous en avez la possibilité lorsque l’heure de la retraite aura sonné. L’été à l’année, c’est la santé !

Source: Journal de Montréal, 21 décembre 2019

La Journée mondiale du diabète

C’est aujourd’hui le jeudi 14 novembre et partout sur la planète nous célébrons la Journée mondiale du diabète.

Afin de souligner l’événement et vous faire prendre conscience de cette maladie qui fait des victimes qui n’en ressentent aucun symptôme, voici quelques données au Québec, dans le monde, Tout en vous faisant prendre conscience des facteurs de risque.

AU QUÉBEC…

– Plus de 880 000 personnes vivent avec le diabète. De ce nombre, 250 000 personnes l’ignorent.

– Il y a un cas toutes les 13 secondes.

DANS LE MONDE…

– Plus d’un million d’adolescents et d’enfants vivent avec le diabète de type 1.

– 425 millions d’adultes vivent avec le diabète, soit 1 personne sur 11.

– Le diabète a coûté au moins 727 milliards de dollars en soin de santé en 2017. Un montant supérieur aux dépenses militaires des gouvernements chinois et américains combinés !

– D’ici 2030, le nombre de personnes vivant avec le diabète pourrait s’élever à 522 millions de personnes.

AIDE-MÉMOIRE – FACTEURS DE RISQUE

– Le sexe : les hommes sont plus vulnérables que les femmes;

– L’âge : le risque augmente à mesure que l’on vieillit;

– Le surplus de poids;

– Le tour de taille élevé, soit la graisse accumulée autour de l’abdomen;

– Le niveau d’activité physique et les habitudes alimentaires;

– L’hypertension artérielle;

– Des glycémies anormalement élevées dans le passé;

– Pour les femmes, avoir donné naissance à un bébé de plus de 4,1 kg (9 livres);

– L’hérédité;

– L’origine ethnique : autochtone, africaine, asiatique, latino-américaine;

– Le niveau de scolarité.

Source : Automne 2019, revue Plein soleil, Diabète Québec

Quelques questions-réponses pour la santé

Q1 – Est-ce que l’huile d’olive peut prévenir les maladies cardiaques ?

R1OUI. Les bienfaits de l’huile d’olive proviennent de la présence de polyphénols, antioxydants qui réduisent le risque de maladies cardiaques et cancers. Mais pour obtenir ces composés pour la santé, les consommateurs devraient acheter de l’huile fraîche et de bonne qualité, de l’huile d’olive extra-vierge, qui a la plus haute teneur en polyphénols. La plupart des huiles d’olive disponibles dans le commerce ont des niveaux faibles de polyphénols associée à des méthodes de récolte médiocres, des mauvaises conditions de stockage et de traitement.

Q2 – Est-ce que le sirop contre la toux fonctionne ?

R2NON. En 2006, les médecins du pays ont reconnu que la majorité des médicaments en vente libre contre la toux ne fonctionne pas réellement. Ces sirops colorés contiennent généralement des doses de codéine et de dextrométhorphane qui sont trop petites pour être efficaces. Seuls les antitussifs contenant des antihistaminiques plus importants semblent soulager la toux. Cela inclut la bromphéniramine, un ingrédient actif de Dimetapp.

Q3 – Les boissons gazeuses sucrées conduisent-elles au diabète ?

R3OUI. La majorité de la recherche en santé est contre les liqueurs sucrées. Une grande étude en 2004 dans le Journal of the American Medical Association a trouvé que les personnes qui ont bu une ou plusieurs boissons sucrées par jour, augmentent leur risque de développer un diabète de type 2 de 83 % par rapport à celles qui consomment moins d’une boisson sucrée par mois.

Q4 – Les noix font-elles engraisser ?

R4NON. Plus de 75 % de la noix est grasse. Mais manger gras ne fait pas nécessairement engraisser. Le plus grand facteur conduisant au gain de poids est la taille de la portion. Heureusement, les noix sont chargées avec des graisses saines qui vous remplissent. Elles sont également une bonne source de protéines et de fibres. Une étude a même conclu que les amandes entières ont 20 % moins de calories qu’on ne le pensait car beaucoup de matière grasse est évacuée par le corps.

Q5 – La marche est-elle aussi efficace que la course ?

R5OUI. Des études ont montré que le temps à faire du sport — et donc le nombre de calories que vous brûlez — est plus important que la difficulté de l’exercice. La course est une forme plus efficace d’exercice, mais pas nécessairement mieux pour vous. Une étude de 6 ans publiée dans le journal, artériosclérose, thrombose et biologie vasculaire en avril a constaté que la marche à un rythme modéré et la course produisent des avantages de santé similaires, aussi longtemps que la même quantité d’énergie a été dépensée.

Q6 – Boire du jus de fruit est-il aussi bon pour vous que de manger des fruits ?

R6NON. Calorie pour calorie, le fruit entier offre plus d’avantages nutritionnels que de boire le jus de ce fruit. C’est parce que quand vous liquéfiez les fruits, vous enlevez la pelure et la pulpe, qui contiennent beaucoup d’ingrédients comme fibres, calcium, vitamine C et autres antioxydants.

Q7 – Les pains de blé sont-ils meilleurs que le pain blanc ?

R7NON. Tous les pains de blé ne sont pas identiques. Les pains de blé qui contiennent toutes les pièces de l’amande du grain, y compris le germe riche en nutriments et la fibre dense, doivent être étiquetés « grains entiers » ou « blé entier ». Certains pains de blé sont juste du pain blanc avec un peu de caramel colorant pour faire paraître le pain plus sain…

Q8 – Un bain chaud peut-il me rendre malade ?

R8OUI. Les bains chauds — particulièrement ceux dans les spas, Les hôtels et les salles de sport — sont un nid de germes. L’eau n’est pas assez chaude pour tuer les bactéries, mais est à la bonne température pour faire croître les microbes encore plus vite. Même si des spas sont traités avec du chlore, la chaleur provoque la décomposition du désinfectant plus rapidement. L’infection dans le bain chaud qui est la plus répandue est la folliculite pseudomonas, qui provoque des boutons rouges avec démangeaisons. Un effet secondaire plus dangereux de trempage dans un bain à remous sale est une forme de pneumonie appelée légionellose, infectant plus de 100 personnes à la Playboy Mansion en 2011.

Q9 – Le café provoque-t-il le cancer ?

R9NON. Le café a eu une mauvaise réputation dans les années 1980, quand une étude a lié consommation de café et cancer du pancréas. Le rapport préliminaire a été par la suite démystifié. Plus récemment, des études de santé sont en faveur de la boisson contenant de la caféine. Le café a été associée à un risque moindre de diabète de type 2, Maladie de Parkinson, cancer du foie et même le suicide.

Q10 – Les œufs font-ils monter le taux de cholestérol ?

R10NON. Bien que les jaunes d’œufs soient une source importante de cholestérol — une substance cireuse qui ressemble à la graisse — les chercheurs ont appris que les graisses saturées ont plus d’impact sur le cholestérol dans votre sang que de manger des aliments qui contiennent des taux de cholestérol. Les individus en bonne santé avec des taux normaux de cholestérol ne devraient pas hésiter de profiter des aliments comme les œufs dans leur régime alimentaire tous les jours, » le chercheur principal de l’étude d’une durée de 25 ans Étude de l’Université de l’Arizona sur le cholestérol a donné cette conclusion.

Q11 – Peut-on boire trop d’eau ?

R11 – OUI. Il est très rare que quelqu’un meure de boire trop d’eau, mais ça peut arriver. Trop hydratant est plus fréquente chez les athlètes de haut niveau. Boire un excès d’eau, appelée intoxication à l’eau, dilue la concentration de sodium dans le sang, conduisant à une condition appelée hyponatrémie. Les symptômes de l’hyponatrémie peuvent varier de nausées et de la confusion à des convulsions et même la mort dans les cas graves. Pour éviter cela, boire des liquides avec électrolytes lors d’événements extrêmes d’exercice.

Q12 – Le yogourt peut-il faciliter les problèmes digestifs ?

R12 – OUI. Notre tube digestif est rempli de micro-organismes bons et mauvais. Le yogourt contient des bactéries bénéfiques, génériquement appelés probiotiques, qui aident à maintenir un équilibre sain. Les probiotiques peuvent soulager plusieurs problèmes gastro-intestinaux, y compris la constipation et la diarrhée. Certaines marques de yaourts, comme Activa de Danone, sont commercialisées exclusivement pour traiter les problèmes de ventre.

Q13 – Les dentifrices blanchissants blanchissent-ils les dents plus que les dentifrices ordinaires ?

R13 NON. Les dentifrices blanchissants contiennent habituellement des peroxydes et autres abrasifs forts qui pourraient faire paraître les dents plus blanches en enlevant les taches. À la différence des gels qui contiennent l’eau de Javel, et les bandes de blanchiment à domicile ces dentifrices ne changent pas réellement la couleur de vos dents.

Q14 – Est-il bon de faire chauffer la nourriture au micro-ondes dans des contenants en plastique ?

R14OUI. Mais le récipient en plastique doit afficher la mention « micro-ondes ». Cela signifie que la « Food and Drug Administration » a testé le conteneur pour s’assurer qu’aucun produit chimique ne peut migrer du plastique vers les aliments pendant la cuisson aux micro-ondes. Si les produits chimiques entrent dans la nourriture, les quantités sont minuscules et ne sont pas dangereuses pour notre santé. De manière générale, les sacs d’épicerie en plastique ainsi que les plats en plastique qui contiennent la margarine, yaourt, fromage à la crème, et condiments ne vont pas au micro-ondes.

Je n’utilise plus les récipients en plastique, même avec la mention « micro-ondes » il y a déjà un bon moment j’ai lu un article d’un médecin qui conseillait de ne pas utiliser le plastique, mais bien les verres, la porcelaine, terre cuite… Le plastique, c’est le plastique !!! Les contenants de plastique vides qui sont vendus pour ranger des produits alimentaires ne font pas l’objet d’analyses de la part de Santé Canada et il n’existe aucune réglementation quant aux substances utilisées pour leur fabrication. Cependant, le Bureau de la sécurité des produits de consommation se penchera sur toute inquiétude soulevée par ce type de produit et demandera aux fabricants de retirer toute substance présentant un risque pour la santé.

Q15 – Pouvez-vous ruiner votre vue à regarder la télévision ?

R15 NON. Regarder la télévision ne détruira pas vos bâtonnets et les cônes comme le mythe désuet le suggérait. Avant les années 1950, les télés à tubes cathodiques émettaient des rayons qui pouvaient augmenter le risque de problèmes oculaires si on les regardait trop. Les téléviseurs modernes ont un écran cathodique spécial qui bloque ces émissions nocives et d’ailleurs ce type d’écran est de moins en moins utilisé.

Q16 – Le vin rouge est-il mieux pour vous que le vin blanc ?

R16OUI. Le vin rouge contient beaucoup plus de resvératrol que le vin blanc, un antioxydant qui est dans la peau du raisin qui a été indiqué pour lutter contre les maladies associées au vieillissement.

Q17 – L’eau en bouteille est-elle meilleure pour vous que l’eau du robinet ?

R17NON. L’eau embouteillée n’est pas plus sûre ou plus pure que l’eau du robinet, mais est nettement plus chère. Une étude récente de l’Université de Glasgow au Royaume-Uni a constaté que l’eau embouteillée est en fait moins sûre. L’eau en bouteille et l’eau du robinet en général viennent des mêmes sources — sources naturelles, les lacs et les aquifères. Alors que les approvisionnements publics en eau sont testés pour les contaminants tous les jours, l’eau en bouteille n’est contrôlée, pour tester les principaux polluants, que chaque semaine, voire mois ou même année… En plus les bouteilles, majoritairement en plastique, ne sont pas toujours stockées dans de bonnes conditions…