Une sentence extrême

justice1Assez troublante et triste cette sentence de 90 jours de prison à purger les fins de semaine, prononcée au palais de justice de Thetford Mines et imposée à Michaël Baril-Desjean, qui vient à peine de célébrer ses dix-huit ans, dans une cause amoureuse où il entretenait une relation avec une jeune fille de 13 ans.

Paradoxalement, les parents de la jeune fille étaient consentants à cette relation. Pire encore; selon la version révélée dans le journal, l’accusé sera inscrit au registre des délinquants sexuels pour une période de dix ans. Parce que leur différence d’âge était supérieure à deux ans, la juge Lucie Rondeau n’aurait pas eu le choix, d’imposer pareille condition. J’en doute, surtout considérant que les parents étaient consentants et que les deux étaient mineurs au moment des événements, ça me semble archaïque.

Je veux bien croire que cette loi existe, mais cette inscription au registre est disproportionnée par rapport aux gestes reprochés. Qu’on amende vite cette loi obsolète, du moins dans le contexte qu’on connaît. Qu’est-ce qu’on fait du sentiment amoureux entre ces deux personnes? Ce n’est sûrement pas exceptionnel. Une année de plus et c’était légal.

Pendant ce temps, des criminels notoires, comme les Hells, bénéficient d’arrêt de procédures, de libération sur le champ et de récupération de leurs biens jadis confisqués. C’est pas beau ça? Non ! La justice a de ces aberrations…! On a voulu tuer une mouche avec une grosse masse de 50 kilos.

«Les délinquants sexuels graves sont sur le même registre que M. Baril-Desjean alors que, quand on connaît les faits, on se demande pourquoi.» Cette remarque vient du procureur de l’accusé et elle résume très bien, ce qui est à des années lumières de l’opinion publique québécoise.

On n’a qu’à souhaiter à ce jeune homme de se reprendre en main et d’espérer un futur meilleur. Le cœur a ses raisons que la raison ignore.

Une réflexion au sujet de « Une sentence extrême »

  1. Il est bien difficile de croire au système de justice sur cette terre.il y a tant d’injustice non punie et d’autres pas assez sévèrent. Mais nous ne pouvons rien y faire. J’espère pour ce jeune homme qu’il y aura révision de la sentence étant l concentement des parents dans cette affaire.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s