Coline et l’orange magique

coline-et-lorange-magique1Coline habite tout en haut de la montagne. L’hiver, tous les voisins se retrouvent pour raconter des histoires. Ce soir, c’est Coline qui prend la parole :

– Ma marraine est une fée ! Elle a une orange géante qui l’emmène où elle veut, et…

Le voisin Gustave la rabroue :

– Cesse de raconter des sornettes ! Je la connais ta marraine, et si c’est une fée, je veux bien être transformé en cheval !

Tout le monde rit et Coline, vexée, part se coucher. Elle commence juste à s’endormir, quand quelqu’un frappe au carreau :

– C’est Marraine !

Vite Coline enfile son manteau et la voilà partie dans l’orange magique tirée par un cheval gris.

– Où veux-tu que nous allions ? lui demande la fée.

– En ville ! Je n’ai jamais vu les lumières de Noël…

En une seconde, l’orange les emporte au-delà des montagnes, dans le ciel de la ville.

– Regarde, Marraine ! toutes ces lumières… s’exclame Coline.

– Tu n’as encore rien vu, lui dit la fée.

coline-et-lorange-magique2D’un coup de baguette, elle lui envoie des milliers de petites étoiles qui brillent. Les arbres, les toits, les rues sont couverts de poussière magique. La ville entière scintille. Les gens qui regardent les vitrines de Noël rient et courent dans tous les sens pour attraper la poussière d’étoile qui vole partout.

Les lampadaires clignotent gaiement pour dire bonjour à Coline et à sa marraine et, dans les vitrines, les jouets dansent la farandole ! Les phares des voitures s’allument et, dans les maisons, les guirlandes des sapins clignotent toutes seules. Coline n’en croit pas ses yeux ! C’est toute une ville de lumière qui s’étend sous l’orange magique !

Quand l’heure de rentrer est venue, Coline jette un dernier regard en arrière et, en un éclair, l’orange file vers la montagne. Par la fenêtre, Coline envoie des baisers par milliers à sa marraine, la fée. L’orange magique disparaît déjà dans le ciel et le soleil commence à poindre. C’est alors que Coline remarque, dans le champ du voisin, un cheval gris qu’elle n’avait jamais vu. Son dos est couvert de poussière d’étoile…

Histoire d’Élisabeth Courtois
I
llustrations par Myriam Mollier
Source : 24 nouvelles histoires pour attendre Noël, Groupe Fleurus 2012

Une réflexion au sujet de « Coline et l’orange magique »

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s