L’étoile et le petit berger

letoile-et-le-petit-bergerCe soir-là, toutes les étoiles du ciel se sont donné rendez-vous. C’est à qui se montrera la plus lumineuse, la plus flamboyante. Les plus gros astres se gonflent d’importance et lissent leurs rayons.

– Moi, clame une étoile, je suis la plus célèbre de l’univers ! J’ai guidé les plus grands voyageurs dans le désert ! Vous oubliez, chère amie, que j’ai accompagné des navigateurs à l’autre bout du monde. Sans moi, ils se seraient perdus !

– Moi, je connais le ciel et la terre comme ma poche, renchérit avec fierté sa voisine.

Un peu plus bas dans le ciel, une toute petite étoile murmure :

– Moi, je ne suis ni très grande ni très brillante, mais je suis courageuse, je me lève toujours la première. Moi aussi, je pourrais rendre service !

À ce moment-là, la lune apparaît, drapée de sa lumière pâle. Toutes les étoiles se taisent quand, de sa voix éraillée, elle annonce :

– Le firmament m’a demandé de désigner l’une d’entre vous pour une importante mission.

Aussitôt, toutes les étoiles se rapprochent et se mettent à briller aussi fort qu’elles peuvent.

– Il s’agit de conduire un petit berger vers une étable de Bethléem.

En entendant ces mots, les étoiles sont scandalisées. Pour qui les prend-on, cette mission n’est pas digne d’elles. Et elles disparaissent toutes dans un éclat de rire. Toutes, non, la petite étoile est restée. Elle est toute rose de timidité.

– J’aimerais faire ce travail.

La lune la regarde un peu attendrie :

– Tu es bien petite, mais tu es courageuse. Allez, va !

La petite étoile ébouriffe ses rayons et descend vers le petit berger. Elle gigote dans tous les sens et danse une ronde effrénée autour de la tête du jeune garçon. Rien à faire, il ne la voit pas, il dort profondément, il rêve qu’il est le chef des bergers et qu’il les conduit à travers la campagne.

Quand il se réveille, il est très étonné, quel drôle de rêve ! Tout à coup, il plisse les yeux. Là, dans le coin du ciel au-dessus de sa tête, on dirait qu’une étoile lui fait un clin d’œil. Aussitôt, la petite étoile tourne, virevolte, fait de folles arabesques.

Le petit berger est très intrigué. Il se lève, rassemble son troupeau et se met à suivre la drôle de petite étoile. Dans le ciel, la petite étoile envoie ses plus beaux rayons vers la tête du petit garçon, et ses cheveux se mettent à briller comme le soleil.

Quand les bergers des environs voient passer l’enfant qui marche dans la lumière, ils veulent comprendre cette chose extraordinaire, et eux aussi se mettent à le suivre.

Enfin, la petite étoile arrive au village. Elle s’arrête juste au-dessus d’une étable. Le petit berger passe timidement la tête par la porte. Il y a là un homme et une femme avec un nouveau-né qui dort paisiblement.

– Qui est-ce ? demandent les autres bergers.

– Je ne sais pas, mais c’est sûrement quelqu’un de très important, répond le petit berger.

Dans le ciel, l’étoile a rejoint ses sœurs. Pas pour longtemps, car déjà, une nouvelle mission l’attend : des savants étrangers à guider dans le désert.

Histoire de Florence Cadier
I
llustrations par Myriam Mollier
Source : 24 nouvelles histoires pour attendre Noël, Groupe Fleurus 2012

Une réflexion au sujet de « L’étoile et le petit berger »

  1. Quelle belle histoire! C’est ce que l’on fête chaque année le 25 décembre depuis des milliers d’années. J’espère que la suite des rois mages dans les prochains jours. Bonne journée à vous deux.XXOO

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s