Et voilà… c’est reparti!

haroun-bouazzi

Haroun Bouazzi

Le sang vient à peine de s’assécher à la mosquée de Québec, que déjà les accommodements, que dis-je, les exigences refont surface de la part d’une quarantaine d’associations musulmanes, représentées par le coprésident de l’Association des musulmans et des Arabes pour la laïcité au Québec, Haroun Bouazzi. Une série de mesures est exigée pour combattre le racisme systémique et l’islamophobie, nous apprend le Journal de Montréal dans son édition d’hier. Ça n’a pas tardé!

Le fédéral, les provinces et les municipalités sont sollicités pour agir afin :

  • D’obtenir des politiques claires concrètes concernant la lutte contre l’islamophobie;
  • De déclarer le 29 janvier Journée nationale du souvenir de la lutte contre l’islamophobie;
  • De mettre en place un cours pour les jeunes afin de leur donner les moyens d’être unis au Canada;
  • De créer d’un organisme équivalent au Conseil du statut de la femme, pour s’assurer que les lois et politiques publiques ne créent pas d’inégalité dans la société;
  • D’offrir des formations aux policiers sur la question des crimes motivés par la haine.

Rien que ça, pour le moment… Sommes-nous vraiment une terre d’accueil? Ne sommes-nous pas une des sociétés les plus tolérantes?

J’ai toujours pensé et cru que les immigrants devaient s’adapter au pays qu’ils comptent adopter, incluant l’observance de ses lois, politiques, règlements ainsi que son administration, pas le contraire. À la lumière de ces demandes, NOUS devrons nous adapter! Je veux bien être ouvert, mais il me semble qu’on abuse.

2 réflexions au sujet de « Et voilà… c’est reparti! »

  1. Tout à fait raison. De plus quand NOUS allons dans leurs pays, avons nous, droit à vivre selon nos coutumes et nous accommodent ils eux? Voici votre réponse. NON NON NON.

  2. J’ai bien aimé la chronique de Gérard Bouchard de ce matin:
    http://plus.lapresse.ca/screens/4f887878-cd98-4bbd-acf0-c064aab3ae24%7C_0.html

    Il fait au moins comprendre qu’il n’y a pas si longtemps, nous étions aussi très… religieux.
    Il faut faire confiance au temps. Et peut-être, j’ose l’espérer, faire confiance aux femmes qui d’elles-mêmes vont sentir le besoin de s’émanciper. Comme nous l’avons fait.

    Il faut dire que le Vatican avait donné un bon coup de pouce aussi avec le Concile II, sinon, peut-être que les religieuses porteraient encore leurs costumes!

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s