En galante compagnie… avec le diabète

Spécial St-Valentin

La St-Valentin étant la fête de l’amour et des rapprochements, les personnes vivant avec le diabète peuvent être craintives d’en parler avec une nouvelle conjointe. De là l’idée de partager avec vous deux articles tirés de l’Infolettre de février 2017 d’ACCU-CHEK, aujourd’hui et demain. Des approches qu’il est bon de connaître, principalement pour les rapprochements intimes. Voici la première partie.

Ça y est, vous avez rencontré cette personne qui pourrait être la bonne!

Avec les premiers rendez-vous viennent les papillons dans le ventre, mais ils se mêlent peut-être à une certaine crainte, surtout si vous vous demandez quand et comment parler de votre diabète à votre nouvelle flamme.

Maintenant ou plus tard? À vous de voir. Vous aurez un poids de moins sur les épaules en présentant la situation d’emblée, même si le sujet peut sembler lourd au début d’une relation. D’un autre côté, si vous attendez quelques semaines, votre tendre moitié pourrait vous reprocher d’avoir manqué de franchise ou de ne pas lui faire confiance.

Quelle attitude adopter? N’ayez pas honte de votre diabète : il fait partie de votre vie, mais il ne vous définit pas. Plus vous êtes mal à l’aise, et plus vous risquez de mettre votre interlocuteur mal à l’aise aussi, d’où l’importance de ne pas dramatiser la situation. Le naturel et l’humour sont vos meilleurs alliés ici!

en-galante-compagnie-avec-le-diabeteQuoi dire? Vous n’avez pas à entrer dans les détails, par exemple à parler de votre médication ou de vos sautes d’humeur quand votre glycémie s’affole – autant garder un peu de mystère pour plus tard. Laissez plutôt l’autre personne vous poser ses questions.

À quoi s’attendre? Rien ne sert de présumer que votre diabète posera problème. Vous verrez bien assez vite comment la nouvelle est reçue – et sans doute que tout ira bien. Si ce n’est pas le cas, votre jeune relation risque de tomber à l’eau, mais vous saurez au moins à quoi vous en tenir… et vous pourrez passer au prochain appel.

Et pour finir? Si le courant passe vraiment entre vous deux, le diabète ne devrait rien y changer. Faites-vous confiance, relaxez, et surtout, profitez des beaux moments passés en tête-à-tête : peut-être est-ce le grand amour qui frappe à la porte.

Source : Accu-Chek

2 réflexions au sujet de « En galante compagnie… avec le diabète »

  1. On ne se trompe jamais en disant la vérité. C’est une question de respect et de confiance. La base d’une relation durable.

  2. en effet, c’est un bon article, merci pour le partage. Il n’y a cependant pas qu’entre amoureux qu’il est difficile de partager à ce sujet. les collègues ou amis ne veulent pas toujours comprendre.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s