Chirurgie réussie!

Attendez-moi… je vous reviens en forme.

Une longue et dure journée pour Francine qui s’est très bien terminée; son homme est tiré d’affaire. D’abord prévue pour aujourd’hui, le téléphone a sonné tôt hier matin pour annoncer que la chirurgie de Jean-Guy était devancée à 13h00 le même jour. On s’est vite préparé pour se rendre au HealthPark Medical Center et l’accompagner.

À 10 heures nous étions sur place, avec Jean-Guy, et on voyait tour à tour défiler les différents intervenants médicaux pour compléter les derniers documents officiels, poser des questions et préparer tout ce qui entoure une chirurgie en milieu hospitalier. De l’infirmière au chirurgien, en passant par l’anesthésiste, tout ce beau monde se faisaient rassurant pour Jean-Guy et nous. Du personnel bienveillant et dévoué qui font un travail remarquable et professionnel. Un moment émouvant à passer, surtout lorsqu’on voit le lit quitter pour le bloc opératoire.

Jean-Guy était nerveux et on le comprend. Quelques médicaments pour le calmer et déjà l’effet se faisait sentir. Il était prêt, comme il disait. À 14h30 il était au bloc opératoire et la chirurgie a débuté à 15h30. Auparavant, le personnel administratif nous avait remis un téléavertisseur, comme ceux qu’on retrouve lorsqu’on attend une table dans un restaurant, et une carte qui explique les codes de couleurs correspondant à l’étape du séjour en chirurgie. On peut suivre sur les moniteurs chacune des étapes de l’opération, de l’entrée au bloc opératoire, la chirurgie elle-même jusqu’à la dernière étape qui est le réveil. On est toujours bien informé et le téléavertisseur résonne lorsque le personnel du bloc veut nous rencontrer. Un système efficace et discret.

La bonne nouvelle nous est arrivée à 17h30, lorsque le chirurgien, sourire aux lèvres est venu nous annoncer triomphalement que tout s’était bien passé, qu’il avait fait trois pontages et que le patient était en bonne condition sans aucun autre problème. C’est comme si une tonne de briques venait de tomber des épaules de Francine. Tout d’un coup, les étoiles dans les yeux, le stress est disparu dans un merveilleux sourire, s’empressant d’exprimer sa joie et sa gratitude avec un chaleureux câlin et un immense merci au chirurgien, devenu son héros. Une fois son monde avisé par téléphone, nous prenions le chemin de la maison.

Quant à Jean-Guy, il profitait de la salle de réveil… pour dormir. À 22h00, il dormait encore. Il s’était réveillé quelques instants et le personnel l’a médicamenté pour le rendormir. Ce matin, nous irons le voir et on nous a promis qu’il nous attendrait bien sagement dans sa chaise, heureux d’avoir passé au travers, tout en trouvant la vie encore plus belle. La photo qui accompagne ce billet a été prise juste avant l’opération… en fait, avant qu’il enlève ses dents, alors qu’il était plus présentable.

Encore cinq jours à passer à l’hôpital et il sera de retour à Pioneer Village auprès des parents et amis. Commencera alors le processus de guérison complète.

L’atrium du HealthPark Medical Center

L’HÔPITAL

Le HealthPark Medical Center est un hôpital qui célèbre son vingtième anniversaire d’existence cette année. Dès notre arrivée sur place, on ne peut que faire des comparaisons avec nos hôpitaux du Québec sur quelques points. En premier lieu, les stationnements sont totalement gratuits, sauf le Valet parking, qui demande un pourboire à ceux qui le préfèrent. Puis, lorsqu’on franchit les portes d’entrée, on débouche sur un magnifique atrium décoré de milliers de végétaux artificiels qui sont à s’y méprendre. Tout autour, les quatre étages forment des balustrades à ciel ouvert où sont disposés des ameublements qui font office de salles d’attente devant des grandes fenêtres panoramiques. Trois ascenseurs vitrés facilitent les accès aux étages. Parmi les végétaux, on a installé un piano à queue, d’où on peut entendre la virtuosité des pianistes qui s’y produisent en séquences. La sonorité de l’immense atrium est excellente et fournie une belle ambiance de détente. On se croirait dans le hall d’entrée d’un très chic hôtel. Quelques boutiques, pharmacie, cafétéria et ensembles à dîner meublent le pourtour du parterre. Mis à part les costumes des employés, on ne se croit pas dans un hôpital.

Aux étages, les salles d’attente bien aérées et dégagées ne font pas salle comble. Il y a de l’espace. Les allées sont libres de tout chariot, civière et autre mobilier ambulant. Tout est soigneusement rangé à sa place. Dans les salles de patients en attente de soins, les espaces sont délimités par des rideaux coulissants en tissus avec des motifs et couleurs beaucoup moins austères que le beige uni qu’on retrouve chez-nous. Mais ce qui nous frappe partout, c’est la propreté des lieux. Les tissus souillés sont invisibles. Les toilettes sont impeccables. Aucun papier mouchoir, de toilette ou de sachet de fournitures médicales ne jonchent le sol. Bref, ce centre hospitalier est aussi propre que s’il avait été inauguré hier. Et ça sent bon! Quand on regarde nos hôpitaux, on aurait de sérieuses leçons à en tirer côté propreté. Comprenez-moi bien, je ne parle pas de soins, de compétences ou de dévouement, mais de tout le reste, de ce qui paraît et de ce que ça laisse comme impression. La malpropreté et le désordre n’ont pas leurs places dans un hôpital. Ici, ils l’ont compris.

Si vous passez par là, arrêtez-vous et allez y faire un tour… vous n’en reviendrez tout simplement pas. La photo à gauche a été prise du troisième étage. Comme introduction, c’est assez saisissant.

4 réflexions au sujet de « Chirurgie réussie! »

  1. Super de bon reportage sur l’état de la situation de Jean-Guy et de la visite de cet hôpital. Bon rétablissement Jean-Guy.

  2. Merci Normand pour ces bonnes nouvelles… Wow quel hôpital, on se croirait dans un hotel 5 étoiles, pour y avoir été à quelques reprises ces derniers temps par ici, méchante différence, c’est le jour et la nuit. Good job à boum boum xxx

  3. Je suis heureuse que tout ce soit bien passé. Francis et moi envoyons des tonnes d’ondes positives. Prompt rétablissement à Jean-Guy bon courage à Francine Louise et toi Normand. Le plus dur est passé, tout ne peux qu’aller de mieux en mieux à partir de maintenant. Je pense à vous 😊xx

  4. Quel beau message…. Vous devez avoir les épaules un peu moins pesantes car on le ressent. Bien heureux sommes nous ici et combien je vous souhaite le calme tant mérité maintenant. Bon repos à Jean-Guy, Francine, Louise et à toi Normand. Merci de nous avoir transmis vos informations si généreuses.🌈☀️

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s