Vive le Québec!

Avec tous ses défauts qu’on ne cesse de critiquer, il a aussi ses qualités notre beau Québec et ça fait du bien de revenir chez nous. À 15h00 nous franchissions la barrière de notre camping La Clé des Champs à St-Philippe après une balade de 696 kilomètres. Premier étonnement, les rues, asphaltées après notre départ l’automne dernier, donnent un très beau coup d’œil. Quelques dos d’ânes, en pavés unis, complètent agréablement le tableau. Le roulement est tellement doux, qu’il sera très difficile d’observer la vitesse de 8 km/h sans se servir des freins.

Sur notre site, il nous faut « partir la roulotte » comme on dit. Faire ce qu’il faut pour la rendre fonctionnelle et confortable. Alors Louise et moi, on s’est appliqué à bien s’installer, brancher l’Internet et le satellite… sans oublier de soulager la bagnole de ses bagages. Enfin, c’est un peu pour ça que cet article est publié avec du retard. Quelques courses pour l’essentiel et le tour était joué.

Au lever, hier, une légère et fine bruine et un 13°C saluait notre départ. Lentement, la bruine s’est dissipés laissant une importante couche nuageuse. Au New Jersey, le bordel! Un long bouchon de circulation qui nous a fait perdre une demi-heure. Pour quelle raison? Allez savoir… Ça repart à 100 km/h et ça se congestionne à nouveau 2 kilomètres plus loin. Aucun accident, pas de travaux et aucune opération policière. Rien de tout ça! Magie?

D’après mon expérience, il y a deux endroits que je me souvienne, où c’est le bordel causé par du louvoiement excessif, pour gagner deux places et les nombreux changements de voies rapides, sans signaler; le sud-est de la Floride et le New Jersey… c’est maladif!

Pour se remettre de nos émotions et comme on fait une bonne vie, Dame nature nous offrait notre traversée du New York State Thruway sans problème et sous un beau soleil. Heureusement parce que les Adirondacks nous attendaient avec des nuages et du temps gris et frais; 8°C, jusqu’au poste frontalier canadien. Ah oui, j’oubliais… Trois kilomètres avant d’arriver aux douanes, on a décidé de faire le plein d’essence et d’arrêter pour dîner. Avez-vous une idée du resto? Si vous avez choisi les Deux Arches d’Or, vous avez frappé dans l’mille! Vous avez bonne mémoire, félicitations!

Monsieur le douanier était expéditif comme on les aime… l’honnêteté ressortant sur nos visages, en moins de 30 secondes nous étions déjà traversés. Soudainement, on entendait la radio en français, l’affichage dans la langue de Molière, tout en remarquant plein de plaques d’immatriculation du Québec. Sortie 38, on quittait l’autoroute pour retrouver un chemin très familier. Home sweet home où comme le chantait Ferland, « Fait du feu dans la cheminée, je reviens chez nous… »

3 réflexions au sujet de « Vive le Québec! »

  1. Bon retour chez-vous! La chaleur de La Floride nous manque un peu mais nous sommes contents d’avoir retrouvé notre coin de pays. Roll et Claude.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s