Montréal… démolie!

Je me suis promené à Montréal hier matin, par obligation. Je dois dire que ma dernière visite remontait à l’automne dernier et rien n’a changé. Les rues et boulevards sont littéralement massacrés et les cônes sont omniprésents. C’est triste à voir!

De Lorimier, Pie IX, Jean-Talon, Sherbrooke et j’en passe, avaient l’air de zones sinistrées, tant la chaussée était couverte de bosses et endommagée de trous, de trottoirs brisés sans compter la circulation et les automobilistes n’ayant pas le choix de zigzaguer pour éviter les obstacles. Ce n’est pas possible que cette ville se soit détériorée à ce point. J’étais vraiment découragé de voir tout ce décor.

C’est tellement mauvais, qu’avec le temps, ça endommage les automobiles. Si j’avais à choisir un commerce rentable par les temps qui courent, je choisirais du côté des spécialistes en suspension et alignement. Il y a une fortune à faire pour les 25 prochaines années… promis!

Je ne crois pas que je puisse m’endormir au volant avec de telles secousses. Il faut être prudent et vigilant pour ne pas abimer sa bagnole. Les chantiers? Il y en a à la tonne et beaucoup n’ont même pas de travailleurs sur les lieux. À cause de tout ça, cette métropole est devenue bordélique. Et pour la cerise sur le gâteau, il faut avoir les yeux tout le tour de la tête pour éviter les accidents. Les conducteurs deviennent impatients et ça se remarque à leur conduite.

Si je vous raconte tout ça, c’est que j’ai eu le temps de bien observé. La circulation est ralentie et il faut conduire très concentré. À travers toute cette pagaille, les Montréalais semblent ne pas s’en faire. On a vu des piétons traverser aux intersections sur le feu rouge et une tonne de cyclistes sans casque, se faufiler entre les piétons et les automobiles.

Une chute à vélo est propice et les gens ne semblent pas en mesurer le danger. Pas étonnant que les cyclistes perdent la vie au moindre impact avec des poids lourds… et ils sont en abondance en temps de construction. Une casquette de baseball ou rien du tout est très mauvais pour le cerveau. Bof ! C’est pour les autres… qu’ils semblent se dire.

Bref, après avoir circulé en ville durant deux heures, j’étais bien heureux de retrouver la Rive-Sud et rentrer à la maison. Montréal dans son état actuel, et à moins d’y être obligé, très peu pour moi. Après ce que j’ai vu et vécu, bien malin qui pourrait prédire un retour à la normale dans cette ville qui a déjà été très jolie. 15 ans, 20 ans, 25 ans? Allez savoir!

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s