Agaçant ou irritant… à vous de choisir

Est-ce l’âge ou la retraite ? Quoi qu’il en soit, je suis du genre plutôt patient en général. J’aime observer les gens autour de moi et ce ne sont pas les occasions qui manquent pour s’arrêter, regarder et analyser leurs comportements.

Mais, comme la patience a aussi ses limites, quelques agissements m’horripilent royalement. À l’épicerie, sur la route, à l’extérieur bref, un peu partout, on a l’impression que ces personnes sont seules sur la terre. Pour eux, les règles n’existent pas. Ils sont égocentriques et les autres, ils n’en ont rien à foutre.

Pourtant, vivre en société, c’est se plier à certaines règles de conduite, éviter le stress, se comporter avec courtoisie, pour en faire un monde meilleur. Plusieurs le font à merveille alors que d’autres font monter la tension d’un cran. En voici quelques exemples… et si vous en avez d’autres, allez-y de votre commentaire. Ça fait du bien d’en parler et ça évacue le trop plein de frustrations.

À L’ÉPICERIE

Lorsque le panier contient plus de 20 articles et que la personne décide de passer à la caisse rapide pour 12 articles ou moins.

Alors que le client règle une grosse commande et présentant une quarantaine de bons de réduction.

Les consommateurs qui se débarrassent de leur panier d’épicerie ailleurs qu’aux endroits prévus.

SUR LA ROUTE

Les conducteurs incapables de se garer dans un espace de stationnement, sans empiéter sur les lignes de démarcation.

Les gens qui achètent des voitures sans prendre l’option des clignotants.

Les conducteurs qui s’insèrent effrontément et hypocritement dans une longue file de voitures pour essayer de gagner quelques places.

Les conducteurs qui ne diminuent pas la force de leurs phares lorsqu’ils rencontrent d’autres voitures.

Les conducteurs pour qui les lignes sur la chaussée n’ont aucune signification.

Les conducteurs qui suivent de trop près.

Les cyclistes qui en prennent large sur les routes et qui ignorent la file indienne.

Les cyclistes qui n’obéissent pas à la signalisation.

Les gens qui prennent l’accotement pour un dépotoir à ciel ouvert.

EN SOCIÉTÉ

Les gens qui se fichent de tout ce qui est consigne.

Ceux qui promènent leur chien sans laisse et qui profitent de la noirceur pour ne pas ramasser les crottes.

J’en ai oublié ? Ne vous gênez pas pour vous exprimer.