La LNH perd des plumes

Le coup salaud de Tom Wilson des Capitals de Washington lundi soir dernier envers Pavel Buchnevich et Artemi Panarin des Rangers de New York, aurait mérité plus qu’une tape sur les doigts.

Tom Wilson

Panarin est blessé et ne reviendra pas au jeu cette saison.

Vous avez vu l’agression ? Extrêmement violente !

Ce costaud multirécidiviste, même s’il sait compter des buts est une disgrâce pour la LNH.

Une sentence stupide de 5 000 $ d’amende, c’est de la petite monnaie que lui a imposé George Parros, le préfet de discipline de cette ligue de plus en plus défaillante à ce chapitre. Faut-il rappeler que ce dernier était un bagarreur engagé pour ses poings plutôt que son intelligence. Il était une vedette du temps où les bagarres remplissaient les arénas remplis d’enragés.

Wilson aurait dû être suspendu pour le reste de la saison, tant son agression était violente.

Dans un contexte normal, hors d’une patinoire de ce circuit, il aurait été accusé au criminel et passible d’une sentence de prison.

Si on voulait arrêter les bagarres au hockey, un vœux pieux selon moi, les dirigeants de la ligue, dont Bettman le premier, ont manqué leur coup. Ils ont oublié, volontairement ou non, leurs responsabilités.

Les Rangers de New York, ont adressé à la ligue, une lettre dénonciatrice de leur inaction dans cette affaire. Ils ont également congédié leurs président et directeur général pour leur mollesse à dénoncer le geste dangereux de Wilson.

C’est ça la Ligue nationale de hockey. Une ligue beaucoup plus axée sur les profits que la sécurité des joueurs. C’est la seule ligue de sport professionnel où l’arbitrage est déficient. Le déroulement de la partie est l’indicateur des punitions à imposer. Des arbitres qui manquent totalement de discernement et de professionnalisme dans leur boulot.

On n’a qu’à faire le tour des coups à la tête… une grosse farce ! Est-ce que le coup a été directement porté à la tête ? Oui ! Alors qu’on applique le règlement à la lettre et impose les conséquences prévues.

Pas dans la LNH… Non ! C’est bon pour le spectacle… Conséquence, les nombreuses commotions cérébrales mettent fin rapidement à des carrières prometteuses.

L’autre soir, j’écoutais la partie des Canadiens et un joueur a été puni pour avoir fait trébucher un adversaire. Quelques minutes plus tard, le même geste est posé par l’adversaire et l’arbitre, qui était tout près, n’a même pas réagi. N’a même pas levé le bras.

Ils sévissent selon l’intensité du jeu, du pointage et du cadran, et non du geste posé.

Parros mérite d’être limogé sur le champ. Le jour n’est pas loin où un joueur perdra la vie subitement sur la patinoire, victime d’une agression violente et fatale. Pourquoi attendre que ça se produise ?

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s