Malpropreté chez McDonalds

La propreté chez McDonalds est probablement chose du passé, ou les jeunes ne sont pas trop porté sur le ménage. Ça laisse à désirer.

Toujours est-il qu’hier soir, avec un ami, on décide d’aller prendre un café, après notre pratique musicale. Comme les Tim Hortons ferment maintenant à l’heure des coqs, le seul restaurant rapide disponible à proximité dans l’arrondissement de Saint-Hubert, était le McDonalds, angle Boulevard Cousineau et Gaétan-Boucher.

Dès notre arrivée, on constate un nombre très important de voitures à la queue-leu-leu pour prendre quelques denrées au service à l’auto et beaucoup de clients aux tables extérieures.

À l’intérieur, les employés, en majorité des jeunes, s’agglutinent autour des comptoirs de travail pour préparer les commandes.

Pendant que je passe notre commande pour deux cafés, mon ami cherche arbitrairement une place pour s’installer. Au sol, une grosse flaque de boisson gazeuse, parfaitement visible, s’étend sur le sol.

À quelques mètres de là, un sac de papier jonche le plancher et la tables est dégoutante. On y a laissé des restes de nourriture.

Personne ne s’occupe de nettoyer. Et ce n’est pas la première fois que je suis témoin de pareille malpropreté. Qu’est-ce qui se passe chez McDonalds après 22h00 ?

Ça m’a rappelé un certain matin d’automne à Toronto, il y a de cela 28 ans, alors qu’on voulait déjeuner au McDo à proximité de notre hôtel. C’était tellement sale et négligé, tôt le matin, qu’on avait décidé d’aller ailleurs.

Le temps n’a pas fait place à l’amélioration et il serait temps qu’une personne en autorité mature s’occupe de garder l’endroit propre. Supervision que je n’ai pas remarquée.

Sur une note de 10, pour la propreté des lieux, j’attribue un 3.

Avez-vous vécu pareille expérience ?

2 commentaires sur “Malpropreté chez McDonalds

  1. tu es chanceux ici le mc do ferme a 9:00 et c’est la même chose propreté viande avariée . les gens se plaignent mais continuent a y aller . réponse du proprio a certains clients j’ai presque 10 franchises dans Lanaudière ca ne me dérange pas d’en fermer une si le monde chiale comme ca

    J'aime

  2. Vous avez raison Normand. J’ai aussi remarqué que depuis la pandémie un très flagrant laissé aller dans nos chaines de restaurant rapide.

    Mais celui qui remporte la palme à mon humble avis et expérience est le PFQ de Ste-Dorothée (Samson et près A-13). En plus de la malpropreté, l’impatience, l’impolitesse des employés (sans vouloir faire de racisme) les femmes noires sont à chier. Premièrement, beaucoup de difficulté à entendre dans leur boîte de conserve et si l’on demande de répéter dans c’est pas claire, on sent une agressivité et une impatience dans leur voix. Pas de bonjour, pas de merci. On dirais une haine viscérale envers les blancs car envers les clients noirs, leur sourire et chaleur se manifeste par enchantement. Puis-je oser dire ici que j’ai été victime de racisme et de discrimination. Et ce, pas à une seule reprise à se PFK de Laval sur Samson. De plus, à l’intérieur, on se croyais comme vous dite dans de la malpropreté (TABLES, SOL SALES ET POUBELLES DÉBORDANTES). C’est fini pour moi le PFK. Celui de St-Eustache (boul. Arthur-Sauvé) est pas tellement mieux. Pas capable d’obtenir ce que l’on veux. Pas possible d’avoir d’extra blanc dans les pièces de poulet.

    Nous, les bayboomers sommes-nous victime de d’âgisme, racisme, et de discrimination? En tout cas, je le remarque de plus en plus de la nouvelle génération des 18-30 ans. Puis-je dire tout haut en plus que la communauté noire semble profiter de la situation pour agir comme certains blanc à leur égard. Avons-nous droit en 2021, nous, Québécois de souche, babyboomer qui avons créer cette qualité de vie actuelle dont cette génération d’immigrant ou de seconde génération se donne comme droit de nous traiter. Sans doute que la situation de braillâge collectif communautaire dans les médias fait en sorte que les médias et autres pleutres se mettent sous la dent pour nous faire sentir comme des racistes et tout autre acabit de la sorte.

    Non, je suis tanner…il faut exigé une rectitude de la part de nos élus et des journaleux. Pourquoi ne pas dire que les armes qui circules et les fusillades sont sont tous SANS EXCEPTION par des gens de la communauté noire. Est-ce mal ou discriminatoire de le dire Est-ce du profilage ethnique que de dire la vérité? On ne parle que de gang.

    Lorsque ce n’est pas des noirs, on le dit que s’est des latinos, la Mafia, le crime asiatique, les Romanichels, les motards, mais lorsqu’il s’agit de noir (vaches sacrées), on dit gang de rue.

    Pauvre Québec…dans 50 ans ce ne sera qu’un autre peuple-nation dissoute et assimilée au colonisateur. On l’as-tu manqué notre chance d’être un grand peuple comme le Grand René Lévesque l’a si bien dit. Parizeau a dit tout haut et avec la plus grande Vérité le soir du référendum VOLÉ par l’argent et les groupes ethniques. C’était cru, mais c’était ça et c’est encore plus ça de nos jours.

    Merci Monsieur Parizeau pour cette lucidité et honte aux pleutres et peureux et SURTOUT aux assimilés Trudeau, Chrétiens, Charest et toute cette bande de traitre à la nation.

    Luc

    J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :