Le règne de l’enfant-roi

La Une

En feuilletant mon Journal de Montréal ce dernier dimanche, je suis tombé sur une lettre ouverte de Véronique Dalpé, enseignante de maternelle depuis 15 ans et vice-présidente de l’Association d’Éducation préscolaire du Québec.

Elle incite les parents à devenir des modèles pour nos enfants en cessant de répondre dans l’immédiat à tous leurs désirs. Le règne de l’enfant-roi en somme.

Ça m’a tout de suite ramené les images de cette publicité automobile où on voit un enfant dire à son père et sa mère « qu’il n’a pas envie de faire pipi ». C’est lui finalement qui a décidé au détriment des parents plus que conciliants.

Endossant entièrement les propos de cette enseignante, je vous livre l’intégralité de sa lettre ouverte.


TROP, TOUT DE SUITE ET PAS LONGTEMPS !

Trop, tout de suite et pas longtemps, voilà les mots qui me viennent en tête lorsque je pense à mes élèves en ce début d’année scolaire.

J’enseigne aux enfants de la maternelle depuis 15 ans et même si la passion m’habite toujours autant, je dois admettre que je me sens de plus en plus essoufflée. Dans nos classes, les élèves veulent beaucoup de choses, immédiatement et pour une courte durée.

Sans généraliser, je dirais que cette tendance s’étend de plus en plus et nuit grandement à la capacité d’attention et de concentration des élèves. Pourquoi se contenter de peu quand il y a plus ? Pourquoi patienter quand on obtient souvent ce que l’on désire dans la minute qui vient ?

Je partage avec vous une situation vécue qui illustre cette réalité :

En début d’année, nous accueillons les élèves par petits groupes accompagnés de leurs parents.

Pendant la période de jeu dans la classe de ma collègue, un garçon trouve une bille dans son coffre à crayons. Il lui demande spontanément s’il peut l’apporter chez lui. Elle lui répond que non et lui demande de la déposer sur son bureau.

La mère, qui entend la conversation, réplique qu’elle lui en achètera une sitôt la rencontre terminée !

BESOIN ET DÉSIR

Cet exemple percutant démontre l’importance de bien distinguer les termes besoin et désir. Se nourrir, se vêtir et dormir constituent des exemples de besoins primaires que l’on doit absolument combler pour assurer sa survie. Posséder une bille relève évidemment du désir et non d’un besoin.

La volonté de posséder un objet peut attendre ou ne jamais se réaliser, contrairement au besoin de boire ou de s’alimenter. Il importe que l’enfant puisse établir la différence entre ces deux notions aussitôt que possible.

À l’école, les enfants papillonnent souvent d’un jeu à l’autre sans s’engager. À trop vouloir tout faire, ils ne font rien. Même avec de l’intérêt, du soutien et des encouragements, leur capacité d’attention et de concentration devient de plus en plus limitée.

À l’heure de la récréation, les élèves souhaitent devenir les champions de la corde à sauter sans pratiquer, ils désirent lancer un ballon comme des pros sans y investir le moindre effort. Ils aimeraient lancer une balle, tourner avec le cloche-pied, dessiner avec des craies, aller jouer au parc, et tout ceci, simultanément. Quel défi étourdissant !

UN MODÈLE POUR NOS ENFANTS

Soyons des modèles pour nos enfants en cultivant des valeurs telles que la patience, l’engagement et la persévérance. Cessons de les occuper aussitôt qu’ils s’ennuient sous prétexte qu’ils ne peuvent pas attendre.

Arrêtons de répondre immédiatement à tous leurs désirs et valorisons les efforts plutôt que les résultats. Finalement, revenons à l’essentiel en cessant d’acheter toutes sortes de babioles qui ne durent qu’un instant!

En raison de leur niveau de développement, des comportements comme attendre son tour, s’engager dans une tâche et persévérer constituent des apprentissages normaux pour les enfants d’âge préscolaire.

Néanmoins, ces aptitudes sont loin de se situer à la hauteur des capacités d’un enfant de cet âge actuellement. L’atteinte d’un but immédiat prime sur la qualité des efforts et du temps investi.

Je rêve d’un jour où les mots trop, tout de suite et pas longtemps redeviennent peu, lentement et sûrement.

N’oublions pas que chaque enfant a besoin d’un adulte bienveillant pour l’accompagner sur le chemin de ses apprentissages. Son rôle consiste à le guider vers la voie, non pas la plus rapide, mais sûrement la plus valorisante !


13 septembre 2021

À la douce mémoire de…

Sébastien Nantel 1979-2014, mon neveu.


Une année de plus sur le chemin de la vie pour…

Jean-Claude Raymond

Bon anniversaire !


On jase là…

En pleine campagne électorale, un député visite un petit village en région, dans le but de se faire réélire. Il demande alors aux habitants ce qu’ils aimeraient que le gouvernement fasse pour eux. Le porte-parole du village prend le micro et dit :

– On a deux problèmes majeurs : premièrement, on a un hôpital, mais on n’a pas de médecin.

Aussitôt, le député sort son cellulaire, parle cinq minutes avant de raccrocher et dire :

– Et voilà ! C’est réglé ! Un nouveau médecin va arriver lundi ! Avez-vous d’autres besoins ?

Le porte-parole répond :

– Oui… On n’a aucun réseau cellulaire dans notre village !


Pensée et citation du jour

Chaque homme doit inventer son destin.

Jean-Paul Sartre


Ça s’est passé un 13 septembre…

(1759) Bataille des plaines d’Abraham, à Québec.

(2006) Fusillade au collège Dawson à Montréal. Anastasia De Sousa, une innocente victime y perdra la vie, de même que le sinistre auteur des événements, Kimveer Gill, qui a retourné l’arme contre lui.

(2009) Le Marathon Oasis de Montréal a repris sa place au sein des grands marathons.


Merci de votre assiduité – Passez une excellente journée !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :